Review

Vous le savez, je suis une fan inconditionnelle d’Hinako Takanaga. Et ça tombe bien puisqu’elle a décidé de nous gâter avec une nouvelle série : Kimi Ga Koi Ni Oboreru. Elle enchaîne donc les sorties en France grâce à Taifu, et croyez-moi on ne va pas s’en plaindre. Place aux aventures de Reichiro et Jinnai !

Tout d’abord, laissez-moi débuter avec une remarque très importante : si vous voulez comprendre l’histoire de ce Kimi Ga Koi Ni Oboreru, vous devez impérativement avoir lu le one-shot Kimi Ga Koi Ni Ochiru car il y a un cross over total entre ces deux scénarios. Cette fois, on retrouve Reichiro, le grand frère de Tsukasa, qui intègre ses nouvelles fonctions en tant que gérant d’une boutique. Il est placé sous la tutelle de Jinnai, chargé de lui apprendre les ficelles du métier. Si, au début, la relation entre les deux hommes ne sera que purement professionnelle, le fait que la vie de Reichiro soit on ne peut plus tumultueuse et qu’il se confie à son superviseur créera une amitié entre eux… jusqu’à ce que des sentiments plus forts apparaissent. Ce premier tome raconte donc la formation du couple Jinnai/Reichiro, grâce à l’histoire de Tsukasa et Haru narrée dans le one-shot précité.
Reichiro et Jinnai, une amitié qui va tourner à l’amour

D’emblée, on entre dans le récit en retrouvant tout ce qui me plaît chez Hinako Takanaga, et notamment un coup de crayon incroyable qui donne vie à des hommes ressemblant vraiment… à des hommes et non à des gamins ! Attention cependant, comme j’ai déjà pu le dire dans des critiques manga antérieures, il faut savoir que la mangaka adapte souvent son style en fonction des histoires qu’elle raconte, et si son niveau graphique est incroyable dans ce Kimi Ga Koi Ni Oboreru, il n’en est pas de même dans d’autres œuvres comme Liberty Liberty, par exemple, où les dessins ont un goût d’inachevé. En ce qui concerne le découpage, tout est très fluide, aucune planche n’est surchargée et l’encrage est au point. Bref, rien à redire !

Autant arrêter le suspense tout de suite: ce premier tome de Kimi Ga Koi Ni Oboreru est une tuerie ! Avec un trait maîtrisé, des personnages attachants et une histoire qui laisse entrevoir un très bon potentiel, ce manga devrait combler les amoureux de yaoï. J’ai hâte de lire la suite, en espérant qu’elle soit tout aussi intéressante !

Note Globale N-Gamz: 5/5



About the Author

Serenitymoon
Mon pseudo vient d'un manga un peu ancien mais qui va ressortir prochainement , je veux parler bien sur de Sailor Moon (sujet intarissable pour moi). Eh oui jeune trentenaire j'ai été bercée pendant toute ma jeunesse grâce au Club Dorothée et au soleil du sud de la France , dans un petit patelin où je vis toujours. Que dire d'autre sur moi: fan de manga shojo depuis l'âge de 12 ans et yaoi que assez récemment , j'espère vous faire partager ma passion. J'ai aussi une tendresse toute particulière pour la mode gothic lolita j'aime les fanfreluches, la dentelle et les noeuds , bref une fille jusqu'au bout des ongles. J'espère que nous aurons un échange des plus intéressant dans un avenir proche.