Review

Bienvenue dans le monde yaoï de la mangaka Hinato Takanaga ! Elle n’est ni plus ni moins que mon auteur par excellence, elle qui a publié beaucoup d’oeuvres tant en one-shot qu’en série, pour une qualité de travail souvent proche de la perfection. Les particularités de cette fan de Final Fantasy? Faire des cross-over entre ses séries phares et collectionner les goodies de « Wallace et Gromit ». Un sacré numéro qui nous invite pour le one-shot Kimi ga koi ni Ochiru chez Taifu !

Un triangle amoureux haut en couleurs!

Le monde de Kimi ga koi ni Ochiru n’est autre que le Japon actuel, où l’on rencontre trois jeunes hommes plus que charmants : Haru Mochizuki et son rival d’enteki (tir à l’arc) Reichiro Shudo, ainsi que le petit frère de ce dernier : Tsukasa Shudo. Pour la petite histoire, il faut savoir qu’Haru a abandonné sa passion sportive après le lycée pour devenir prof, la faute aux sentiments amoureux qu’il ressentait pour Reichiro. Le hasard faisant bien les choses, quatre ans après cette désertion, le jeune Tsukasa se retrouve élève dans la classe du  bel Haru. Les sentiments du professeur vont dès lors naturellement refaire surface, mais pour lequel des deux frères ?

Il n’y a pas à dire, le graphisme de Hinako me plait énormément ! La finesse du coup de crayon, l’encrage et la découpe, tout concours au spectacle visuel, d’autant que certaines pages arborent vraiment très peu de texte, les images parlant d’elles-mêmes pour nous conter une histoire diablement romantique. Un petit bémol cependant : la représentation des deux frères est trop similaire, et peut conduire à une erreur d’interprétation si vous lisez un peu trop vite. Rien de dramatique, tant la jeunesse et la fougue de Tsukasa ne ressemble aucunement à son frère, qui donne presque l’impression d’être « coincé » tant il est sérieux.

Disposant d’une histoire passionnante, d’un graphisme aguicheur et surtout de personnages terriblement entreprenant, Kimi ga koi ni Ochiru est une réussite ! Enfin un vrai yaoï avec des scènes hots, pour un triangle amoureux palpitant. Ça me change des précédentes œuvres critiquées sur ce site, que je trouvais toujours un peu soft, quoiqu’excellentes. Bref, j’adore ce one-shot et attend son cross-over, Kimi Ga Koi Ni Oboreru avec une impatience non dissimulée!

Note Globale N-Gamz: 4,5/5



About the Author

Serenitymoon
Mon pseudo vient d'un manga un peu ancien mais qui va ressortir prochainement , je veux parler bien sur de Sailor Moon (sujet intarissable pour moi). Eh oui jeune trentenaire j'ai été bercée pendant toute ma jeunesse grâce au Club Dorothée et au soleil du sud de la France , dans un petit patelin où je vis toujours. Que dire d'autre sur moi: fan de manga shojo depuis l'âge de 12 ans et yaoi que assez récemment , j'espère vous faire partager ma passion. J'ai aussi une tendresse toute particulière pour la mode gothic lolita j'aime les fanfreluches, la dentelle et les noeuds , bref une fille jusqu'au bout des ongles. J'espère que nous aurons un échange des plus intéressant dans un avenir proche.