Review

Connu pour son manga Kings of Shogi, paru aux éditions Pika et adapté en animé en 2007, Jirô Ando revient sur le devant de la scène avec un thriller passionnant, Sto:Rage. Publié originellement dans le magazine mensuel Gekkan Comics @Bunch en 2015/2016, il débarque enfin en France en 2 volumes grâce aux éditions Komikku ! De quoi agrandir leur catalogue de hits avec un titre… frissonnant !

« Souta Aoba va mener l’enquête grâce à… la mémoire oculaire des victimes »

Japon, 2019.  D’étranges meurtres endeuillent le pays. Leur particularité? Il manque l’oeil gauche de toutes les victimes! Le jeune inspecteur Souta Aoba, chargé de cette affaire, va devoir collaborer avec une unité bien spéciale pour retrouver le tueur: la EIMO, l’Equipe d’Investigation par Mémoire Oculaire, dirigée par une gamine. Son objectif: résoudre les crimes grâce à la mémoire oculaire des morts. Une pratique révolutionnaire dont Aoba va faire la déroutante expérience. Mais que cache vraiment cette organisation ? Et quels secrets semblent enfouis dans le passé de notre jeune héros, dont ces crimes atroces semblent le toucher personnellement ?

Visuellement, le graphisme de Sto:Rage est fin et détaillé , idéal pour décrire une histoire policière. L’encrage est bien maîtrisé et permet de différencier aisément les personnages. Peu de trames sont utilisées, ce qui met en avant les visages et les émotions des protagonistes pour un style qui rappelle celui de Nase Yamato dans le côté aéré des pages et le soin apporté aux héros.  Un vrai régal à lire car le lecteur est visuellement plongé dans le récit.

« Un style graphique idéal pour un thriller »

Niveau scénario, construire une intrigue policière qui sorte du lot est un sacré défi devant la multitude de titres qui traitent du sujet. Et pourtant, Jirô Ando nous propose une histoire très intéressante sur la technique de la mémoire oculaire pour résoudre les enquêtes. Il n’y a, de fait, pas d’analyse approfondie de la psychologie des personnages, mais on s’oriente bien plus vers une oeuvre de science-fiction à la façon d’un Minority Report de S.Spielberg.

Bon point: en situant son récit dans une ère contemporaine (2019), l’auteur parvient, par son souci du détail, à apporter une vraie crédibilité à son manga ainsi qu’un bon niveau de relecture grâce aux indices parsemés au fil des pages. De nombreuses questions se posent ainsi tout naturellement à la fin de ce premier tome pour une suite qui semble très prometteuse… Du moins, on l’espère!

Véritable coup de cœur de la rédac, autant sur le plan artistique que pour son scénario original et prenant, Sto:Rage saura vous passionner si vous aimez les thrillers d’anticipation. Une réussite pour Jirô Ando et un manga que je vous recommande chaudement. Croisons juste les doigts pour que la limitation du récit à deux volumes ne précipite pas une intrigue à très fort potentiel. Nous le saurons en novembre !

Note Globale N-Gamz: 5/5

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.