Review

Après les nombreuses épreuves qu’ils ont vécues dans le volume précédent, nos princes pensaient pouvoir profiter d’un petit moment de calme… mais c’était sans compter l’imagination prolifique de Haruno Atori, qui nous offre un troisième tome des « 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire » rempli de nouveaux mystères et de révélations toutes plus folles les unes que les autres. Cette aventure éditée par Doki-Doki n’a pas fini de nous surprendre, croyez-moi !

« Yuan, toujours animé des plus pures intentions »

Le jeune (et un peu empoté) Yuan Juno est toujours coincé dans un immense château, entouré de 6 autres personnes désireuses de monter sur le trône. Pourtant, seul l’un d’eux y aura accès, que ce soit en obtenant le plus de votes ou en éliminant tous ses concurrents. Dans ce contexte, il faut donc se méfier de tout le monde …

Yuan vient ainsi d’apprendre qu’il est l’unique descendant de la lignée Ignis, une puissante famille destinée à régner. Avec cette révélation, il s’attire méfiance et animosité de la part de ses compagnons. Cependant, cette surprise sera rapidement balayée, tant les découvertes se suivent et ne se ressemblent pas au coeur de l’imposant édifice. Rapidement, on découvre ainsi qu’il n’y a pas huit mais neuf noms sur la liste des prétendants au trône. Pire: les protagonistes découvrent un message clamant que seul Amadeus est digne de devenir le nouvel empereur. Le hic ? Amadeus n’est autre que le jeune homme qui a été retrouvé décapité dès l’arrivée de nos Princes dans le château! Mais… était-ce bien lui ? A moins que quelqu’un, parmi ces prestigieux hôtes, ne joue un double jeu depuis le début ?

« L’annonce d’un autre prétendant au trône bouleverse toute l’équipe »

Vous l’aurez compris, dans ce troisième tome, Haruno Atori sait nous surprendre avec des révélations de plus en plus osées. Après avoir posé de nombreuses questions dans les premiers volumes, la mangaka y répond peu à peu, avec des explications tout à fait convaincantes, nous décrivant par la même occasion le passé de chacun des personnages. Si on y voit peu à peu plus clair, ce n’est pas pour autant que le mystère principal de cette oeuvre semble résolu. L’auteur parvient ainsi habilement à nous intriguer, sans pour autant nous perdre dans un nuage de mystères obscurs et inexpliqués.

Visuellement, les détails des illustrations de Yu Aikawa sont toujours très appréciés, même si l’on peut reprocher à ce tome un manque de dynamisme, certainement dû au manque d’action du récit.

Si l’on apprécie les révélations de chacun sur son passé, on est cependant un peu déçu de s’apercevoir que la plupart des protagonistes ont des intentions très pures, les rendant ainsi assez bidimensionnels. S’ils ont des looks très hauts en couleur, malheureusement la personnalité ne suit pas toujours. Cependant, les retournements de situation en fin de ce troisième volume sont suffisants pour nous donner envie de lire la suite, et c’est bien là l’essentiel !

Note Globale N-Gamz: 3,5/5



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie