Review

Doki Doki nous propose le second tome de sa série pour le moins étonnante. Bouclé en 4 volumes au Japon, le manga « Les 7 Princes et le Labyrinthe Millénaire», créé par deux auteures encore inconnues en Europe, nous promet une aventure à huis-clos pleine de suspense et de rebondissements! 

« Yuan, l’éternel naïf, semble être bien plus important qu’il ne le pensait »

Yuan Juno, un jeune garçon gentil et naïf, se réveille un jour dans un endroit qui ne lui est pas familier … et pour cause, il s’agit d’un cachot ! Très vite, il découvre qu’il n’est pas seul et que sa présence n’est pas anodine. Lui et sept autres personnages se trouvent dans le légendaire château maudit ; ils ont été choisis afin d’élire, parmi eux, le nouvel empereur. Après la mort tragique de l’un des leurs, les sept survivants se rendent rapidement compte que la tâche sera plus ardue que prévu … et peut-être… tragique.

Alors que la plupart des prétendants au trône sont prêts à tout pour s’entraider, d’autres ont des objectifs bien plus égoïstes. Ce deuxième tome nous fait ainsi naviguer entre un trésor millénaire, des comportements suspects et de nouvelles révélations pour le moins surprenantes. Nos héros parviendront-ils à survivre encore longtemps ?

Les sept personnages ont chacun leur personnalité bien distincte, presque clichée par moments, et l’on met donc un moment avant de s’attacher à eux. Toutefois le côté décalé et surprenant de leurs caractères respectifs, dû aux secrets que chacun porte, aide à leur apporter une profondeur bienvenue. Yuan, lui, tarde à se défaire de son rôle de héros un peu niais ; mais l’on garde l’espoir que le prochain tome saura nous en révéler plus sur notre protagoniste.

« Le découpage dynamique permet de souligner les moments de suspense « 

Le dessin de Atori Haruno est délicat et l’on sent qu’elle prend beaucoup de plaisir à apporter de nombreux détails, notamment vestimentaires, à tous ses personnages. Basé sur un découpage de la scénariste, Aikawa Yu, le manga se partage entre les scènes statiques de réflexion et les séquences d’action nettement plus dynamiques, dotées de cadrages plus audacieux. Un équilibre très bien maîtrisé jusqu’à présent.

C’est donc bien un manga de type survival que l’on a entre les mains … mais très décalé ! Loin des ambiances glauques où les personnages disparaissent les uns après les autres, « Les 7 Princes » nous propose une aventure riche en mystères, lesquels ne tardent pas à se révéler pour en dévoiler d’autres … En bref, on oscille entre la survie, l’enquête et l’aventure avec cette bande de héros plutôt inhabituelle, le tout ponctué par un peu d’humour.

Se définissant comme un survival à huis-clos, on ne pouvait pas s’empêcher de penser aux classiques du genre comme « Doubt » ; et pourtant, « Les 7 Princes » a su nous prouver que l’on pouvait aborder ce type de manga tout à fait différemment. C’est donc agréablement surpris que l’on achève notre lecture de ce tome 2 qui se finit de surcroît sur une révélation surprenante! On a hâte de pouvoir lire le volume 3 pour en savoir plus !15

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie