Review

Le phénomène Fate, du studio Type Moon, continue de se rappeler à notre bon souvenir avec le second tome de son manga Apocrypha aux éditions Ototo. Suivez avec nous cette nouvelle Guerre Sainte entre deux clans aux sombres intentions, après un Fate/Zero qui nous avait subjugués ici à la rédac. Alors, cette nouvelle oeuvre fera-t-elle mieux que son modèle?

« Des personnages hauts en couleurs pour une nouvelle Guerre Sainte »

Dans ce second volume de Fate Apocrypha, le combat entre le Saber des Noirs et le Lancer des Rouges est enfin lancé, sous l’arbitrage de Ruler. Les manigances s’organisent entre les deux clans mais également… au coeur de ceux-ci! Lequel mérite de remporter cette étrange nouvelle Guerre Sainte ? Face à toutes ces tractations dans l’ombre et ces luttes de pouvoir, Ruler se demande même si sa mission d’arbitrage ne cacherait pas… un autre dessein!

Avec son scénario qui commence timidement à prendre de l’ampleur, ce second tome permet au lecteur de commencer à juger des intentions des différents maîtres et servants au fil des pages. Comme pour le premier épisode, on reste malheureusement trop dans de la description assez lourde. D’un autre côté, vu la pléthore de personnages, cette phase est essentielle pour éviter de perdre le lecteur. Cette fois, c’est donc au tour du clan des Noirs de nous être présenté avec notamment Rider et son côté comique, permettant au public d’apprécier une certaine légèreté dans le propos autant que dans la mise en page.  De leur côté, si les premiers combats entre maîtres et servants commencent enfin sous l’oeil attentif de Jeanne d’Arc, ils ne sont malheureusement pas une priorité dans l’histoire, le suspense du récit se jouant au sein des clans eux-mêmes, avec les trahisons et secrets de rigueur.

« Graphiquement, c’est très convaincant… mais ça manque d’action »

Visuellement, ce Fate Apocrypha n°2 reste fidèle au premier opus avec un encrage soutenu pour marquer la noirceur de la trame narrative et un chara design convaincant. Les couvertures, magnifiquement réalisées, mettent pour leur part l’accent sur l’aspect combatif des servants, toujours avec la présence de l’arbitre, Ruler, en arrière-plan. Nul doute que ce personnage aura une importance toute particulière dans les tomes à venir.

Vous l’aurez compris, ce second opus de Fate Apocrypha ne fait hélas pas encore décoller l’histoire comme on le voudrait, restant sur de la description pure et dure des intentions de chacun histoire que le lecteur s’attache à chaque protagoniste de cette nouvelle Guerre Sainte. On vous rassure… les premiers combats approchent! Espérons donc que la suite face enfin honneur à l’univers du studio Type-Moon même si, en l’état, le travail effectué par Akira Ishida est plus que probant. Le troisième volet sera donc déterminant selon nous!

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Yzabel
Yzabel
Je suis une passionnée de manga et de tout ce qui touche à la culture asiatique en général, mais surtout de tout ce qui est en rapport avec les Yokaï. Fan de lecture, je suis également cosplayeuse et dessinatrice à mes heures perdues.