N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

12 novembre 2014
 

Pokemon Rubis Omega & Saphir Alpha: la preview!

More articles by »
Written by: Delilah
Étiquettes : , , , , ,

Attendus avec impatience sur Nintendo 3DS et 2DS par les Pokéfans en cette fin d’année, Pokémon Rubis Omega et Saphir Alpha se sont faits désirer tout en restant discrets en salon, à coup de quelques trailers et maigres révélations dans CoroCoro. On a pu s’essayer à une version preview, autre que la démo, à quelques semaines de la sortie de ces derniers et on vous livre nos premières impressions à chaud.

Ce qu’on a aimé

On ne va pas se voiler la face, Rubis et Saphir n’ont pas été les épisodes les plus savoureux de la saga des monstres de poche. Pire, c’est à partir de ces versions qu’on a pu observer un désintérêt pour la franchise. Il était bon de se demander si Nintendo n’était pas un peu aventureux sur ces remakes ou si au contraire, on allait faire face à un coup de génie.

ROSA bénéficie des améliorations graphiques et techniques de X et Y, ce qui est un très bon point car on nous livre un jeu joli comme tout, ultra coloré et bien animé. On n’a pas vraiment remarqué d’améliorations par rapport au soft de 2013 (qui a fait un carton considérable), mais vu le temps que peut mettre la saga Pokémon à évoluer, contrairement à ses bestioles, on ne va pas s’en plaindre.

Pokemon ROSA bénéficie des améliorations graphiques de X & Y

Le petit détail adorable réside dans la direction artistique des personnages : leurs visages s’ornent de petites expressions très mignonnes, avec un style typé manga qui sans pour autant être ultra original, reste très agréable et léché.

Évidemment, en 2h de jeu, on n’a pas pu en voir énormément concernant l’intrigue ou l’utilisation des Méga-Gemmes (ou de la Primo-Résurgence), c’est à peine si l’on a pu avoir notre premier badge. Mais ROSA semble intégrer les mécaniques encore fraîches de X et Y pour y implanter son petit lot de nouveautés, que l’on vous détaillera dans le test.

Le remake fonctionne bien, on retrouve les options telles que le PokéRécré intégrées à note Poké-Nav, sans pour autant que cela dénature l’histoire originelle et les objets disponibles de Rubis et Saphir. Les changements de point de vue de la caméra sont toujours aussi efficaces et dynamiques, et on observe l’ajout d’une petite feature bien sympathique : la marche très lente pour approcher les pokémons « spéciaux » (dotés de capacités spéciales) qui apparaissent dans les hautes herbes.

Ce que l’on a moins aimé

Une année s’est écoulée depuis X et Y. Une année où Nintendo et Game Freak ont pu récolter les avis et remarques des fans concernant les défauts de leur jeu. ET POURTANT, on retrouve à nouveau de gros ralentissements pendant les combats si l’on utilise la 3D stéréoscopique, nous obligeant à la désactiver pour pouvoir apprécier le travail d’animation des attaques. C’est franchement dommage car le jeu est beau à regarder et possède un travail sur la 3D efficace et esthétique. Et c’est d’autant plus dommage que c’est un des points négatifs lourdement soulevé à la sortie de X et Y.

De gros ralentissements à prévoir si vous jouez en 3D! Nintendo n'a pas tenu compte des remarques sur les précédents opus…

Autre point négatif, on abandonne complètement la personnalisation de notre personnage. Certes, il s’agit d’un remake, donc il faut coller à un jeu d’origine qui ne proposait qu’un héros ou héroïne précis, mais après un précédent opus nous permettant de modifier notre personnage à notre volonté, la frustration se fait sentir.

La version démo a, elle, été vraiment encensée pour un résultat peu intéressant. Si vous n’avez pas pu avoir de code pour cette dernière, franchement vous ne perdez rien à attendre la sortie du jeu. Créer l’engouement autour de Pokémon c’est bien, mais proposer une démo intéressante c’est mieux.

Cette dernière s’articule autour de missions prédéfinies et très redondantes : chercher un pokémon dans un carré de hautes herbes, défier des dresseurs, retrouver une personne perdue dans un carré d’île. A la fin, on obtient un Oniglali qui pourra être transféré dans le jeu complet ainsi que d’autres petits objets, mais on est dans l’absolu accessoire. On évoquera une fois la Primo-Résurgence, on croisera un Latios et un Latias, sympa. Hélas, au niveau des environnements visités, on reste dans la même (petite) zone et, encore « mieux », le trajet sera toujours le même, les cinématiques ne changeant pas. Par contre, se coltiner un trailer promotionnel à chaque fin de mission, ça, ce n’est pas grave. Sentez l’ironie.

En conclusion

Comme avec toute version preview, il est difficile d’avoir un avis définitif et franc après une si courte période de jeu pour un titre comme Pokemon, d’où l’absence de note à la fin de cette preview. Évidemment, le peu que l’on aperçoit promet de belles choses et nous donne envie de plonger dans l’aventure le plus rapidement possible. Si vous êtes de ceux qui ont joué aux versions originelles, on vous conseillera de laisser une chance à ce remake qui semble avoir pris le bon de ses grands frères X et Y pour y apporter sa touche personnelle. Aucun regret à avoir si vous n’avez pas pu avoir de version démo ou si vous avez été un peu déçus, cette dernière n’est absolument pas représentative du jeu final et sera vite oubliée. Rendez-vous le 28 novembre prochain pour découvrir les secrets de Pokémon ROSA sur Nintendo 3DS et 2DS.

La Bande-Annonce



About the Author

Delilah
Étudiante en journalisme, je conjugue ma passion avec mon parcours scolaire et professionnel. Vous pouvez aussi me retrouver, dans le cadre de ma formation, chez Jeuxvideo.fr comme rédactrice. J’ai commencé à tâter du pixel très tôt, mon père étant lui-même joueur ... Mais mon premier « vrai » jeu a été Pokemon avec qui je continue de vivre une idylle passionnée. J’ai pu m’essayer à plusieurs styles de jeu, mais pour moi, rien ne vaut le RPG, l’action-aventure et … si on sait me convaincre (car je fais un peu la princesse) le FPS. Ne me parlez pas de Survival-Horror, je suis incapable d'y jouer, je prie toujours pour avoir une option générique dès le premier écran car même le menu me fait peur (mon voisin a peu apprécié peu mes hurlements sur Amnesia : The Dark Descent). Mais j'essaye, je retente l'expérience à chaque fois, je persévère !! Mon jeu culte est et restera Red Dead Redemption au point d’avoir un tatouage dédié à John Marston (mais je ne vous dis pas où, muahah), j’ai même arrêté de compter le nombre de fois où je l’ai fini ! Oh et useless fact : j’ai une passion bizarre pour les serial-killers^^.



 
Les dernières news!
 

 

Xbox Live Jeux Gratuits Juin 2017: Si Sony fait mieux que ça, on n’y comprend plus rien!

Waouh! C’est exactement ce que nous nous sommes dit devant la montée en puissance de Microsoft ces derniers mois pour les jeux offerts à ses abonnés Xbox Live Gold. Beaucoup de triple A, assurément, alors que son conc...
by Neoanderson
0

 
 

The Witcher 2 offert gratuitement à tous les Beta-Testeurs de Gwent!

CDProjekt est clairement un développeur à part sur le plan marketing. Sortant ses jeux quand ils sont prêts, quitte à les retarder, au lieu de nous proposer des titres qui se patchent sans cessent, la compagnie avait égale...
by Neoanderson
0

 
 

Focus Home Interactive annonce du lourd pour l’E3 2017

Focus Home Interactive vient de dévoiler aujourd’hui son line-up E3 2017, et il va y avoir du beau monde! Présentations « behind closed doors », interviews exclusives et démos jouables, voici les ...
by Neoanderson
0

 

 

PSN: 70 millions d’utilisateurs actifs par mois contre 52 millions pour le Xbox Live

Sony vient de révéler le nombre d’utilisateurs actifs de son PlayStation Network par mois, une statistique dont Microsoft use et abuse pour nous présenter le succès de ses consoles (Xbox 360 et One) à défaut de nous...
by Neoanderson
0

 
 

Film Uncharted: WTF?! Reboot préquelle avec T.Holland en Drake car Sony… a adoré son Spider-Man!

Si l’on en croit le site américain Deadline, le film Uncharted, qui avait pourtant un script finalisé issu du premier jeu et écrit par l’homme derrière l’adaptation de l’Agence Tous Risques au ciné ...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Scorpio: « Microsoft arrête les conneries et les rassemble dans un musée à merde »

Si on ne peut nier que Cliff Bleszinski est plutôt doué quand il s’agit de faire sauter des têtes au fusil à plasma et de trancher net des adversaires à la tronçonneuse (pour info, c’est le créateur de Gears ...
by Neoanderson
1