Review

Robyn Hood Origin – Vol.1 est un comics édité par Reflexions et vendu 16,90€. Ce titre fait partie du Grimm Fairy Tales Universe imaginé par Joe Brusha et Ralph Tedesco dont le but est simple : prendre les mythes et légendes populaires pour les transposer à notre époque moderne. De fait, sur un scénario de Pat Shand, ce premier volume nous fait suivre la destinée de Robyn, une jeune femme au passé trouble qui a appris à survivre dans la rue mais va hélas connaître l’horreur du viol et la perte d’un oeil lorsqu’elle tiendra tête à Cal King, le roi du lycée qui se croit tout permis grâce à la mainmise de son père, Oswald, sur la ville. Meurtrie dans sa chair et ivre de vengeance, Robyn va être téléportée au Royaume de Mist, dont elle apprendra qu’il s’agit en fait… de sa terre natale ! Dotée d’un mystérieux pouvoir de vision qui relie son oeil blessé à un arc mystique, notre héroïne va être investie d’une mission : protéger le peuple de Bree du joug du roi John, un immonde tyran. Elle qui n’a toujours pu compter que sur elle-même pour s’en sortir et qui n’a aucune envie d’aider son prochain, parviendra-t-elle à repartir à zéro dans ce monde empreint de magie et de malédiction ? Et surtout… réussira-t-elle à faire payer à Cal ce qu’il lui a fait ?

Présentation Vidéo

Note Globale N-Gamz: 4/5

Avec son récit qui revisite avec brio et sans temps mort le mythe de Robin des Bois pour nous offrir une héroïne badass et non manichéenne à souhait, ce Robyn Hood Origin s’avère littéralement passionnant et apte à nous donner une excellente série de comics (c’est d’ailleurs le cas puisqu’il y a 11 volumes aux U.S.A. chez Zenescope). Doté d’une couverture envoûtante signée du papa de Sunstone, Stjepan Sejic, mais aussi de sublimes Cover Arts, d’un monumental cliffhanger final, d’un rare dynamisme et de superbes dessins signés par Dan Glasl (Rain) et surtout par Rob Dumo (Eccentrix, Nightmare Unknown), cett oeuvre vaut assurément le détour malgré le fait qu’elle soit partagée entre trois dessinateurs dont le dernier, Larry Watts (Evil Dead 2), propose des visages et des proportions pas vraiment au top sur les 3 chapitres qu’il illustre. Il n’empêche que le potentiel de Robyn Hood est palpable et que l’on vous recommande chaudement d’entrer de plein pied dans le Royaume de Mist avec la belle !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!