Review

Les Shoot Em Up, on les connaît tous grâce au très célèbre Space Invaders, le père fondateur, qui a rempli des milliers de salles d’arcades dans les années 80 et 90. Le principe est simple : détruire des hordes ennemies avec une mitrailleuse illimitée greffée sur un vaisseau, le tout sans se faire toucher sous peine de perdre une vie. On ne change pas une recette vieille comme le monde dans ce Under Defeat HD Deluxe Edition, mais on l’agrémente d’améliorations pour le moins originales. Explication.

A L’ASSAUT!

Deux empires opposés et une guerre imminente, bienvenue dans Under Defeat HD!

Under Defeat HD est un Shoot’em Up tout nouveau, tout beau, dédié à Playstation 3 et XBOX 360. Pourtant, le jeu ne date clairement pas d’hier, et même s’il apparaît comme inconnu dans nos contrées, le titre est déjà sorti en Mars 2006 sur Dreamcast et Naomi, au japon uniquement. Bénissons l’expansion du dématérialisé et des coûts de distribution moindres car grâce à eux, Under Defeat se voit remastérisé en HD sur nos consoles dites next gen. Pour un bien ?

Niveau scénario, on fait dans le classique. Voyez donc : « Pendant plus de dix années, « L’Empire » et « L’Union » se mènent une guerre sans relâche. Les victimes s’accumulent, les armes deviennent de plus en plus sophistiquées, mais la fatigue contraint ces deux forces à rédiger un cessez-le feu. Pourtant, la nouvelle guerre qui s’annonce risque bien d’être plus destructrice qu’avant. ». Vous l’aurez compris, vous allez prendre part à ce conflit, aux commandes de votre hélicoptère. Votre but ? Détruire un maximum d’ennemis. Plus basique que ça, ça n’existe pas.

Personne n’a pu survivre assez longtemps pour me voir recharger

Le soft offre plusieurs types d'affichage pour simuler l'arcade

Comme tout les Shoot’Em Up, votre appareil est équipé d’une mitrailleuse à munition illimitée (on n’est pas dans un survival, non mais !). Vous aurez le choix entre quatre hélicoptères proposant différentes armes secondaires, pour des approches tactiques variées. Ainsi, l’un peut tirer droit devant lui avec ses gros canons et fournir du soutien avec deux mitrailleuses légères sur les angles droits et gauches, tandis qu’un autre peut tirer de façon plus large, et lancer deux roquettes têtes-chercheuses.

L’originalité du soft tient surtout non pas dans ses bombes qui permettent de nettoyer l’écran et de vous sauver d’un tir ennemi si lancée au bon moment, mais dans la possibilité de faire une rotation de 45° à gauche ou à droite, ce qui permet d’attaquer l’ennemi non plus obligatoirement de front, mais de côté, vous offrant la possibilité d’éviter des tirs et d’avoir de meilleurs angles. Mais la tâche n’en est pas forcément plus facile car le scrolling ne se déplace pas nécessairement tout droit, mais aussi de côté. Vous serez donc submergé par les tirs ennemis qui risqueront forcément de vous acculer dans un coin jusqu’à que mort s’en suive… à moins que vous réussissiez brillamment à vous faufiler entre eux.

L’originalité du soft tient surtout dans la possibilité de faire une rotation de 45° à gauche ou à droite

Au niveau des modes de jeu, deux types s’offrent à vous : L’Ordre Nouveau et le mode Arcade. La différence ? La rotation de l’écran pardi ! Ainsi, le mode Arcade à un ratio 9:16, c’est à dire une hauteur d’écran plus grande que la largeur, tandis que le mode Ordre Nouveau à un ratio de 16:9. Pourtant, il est possible de tourner l’écran de 90°. Aussi, si vous avez la possibilité de pivoter votre télévision sur le côté, alors vous êtes dans les conditions optimales pour Under Defeat HD Deluxe Edition, recréant ainsi les mêmes sensations que sur une borde d’arcade. A noter également la présence d’un mode EXTRA, débloqué après la fin du jeu et la possibilité de parcourir le soft avec un ami.

Même la beauté a une place sur les plus dangereux des champs de fleurs… batailles !

En termes de durée de vie, vous aurez à travers cinq niveaux dans ce qui s’apparente à un Shoot hardcore. Si le défi ne réside pas dans la longueur des stages, elle siège en revanche dans la difficulté, les ennemis et les tirs apparaissant à foison. Pour obtenir le trophée ultime tant attendu, vous devrez obligatoirement terminer le soft dans sa difficulté la plus grande, et compte tenu de sa robustesse, même en mode facile, vos nerfs seront rudement mis à l’épreuve. Oui, Under Defeat Deluxe HD s’adresse à ceux qui savent jouer aux shoot’em up, les vrais tueurs en masse de méchants virtuels !

En coop, le jeu ralentit en permanence

Quid de la réalisation ? Et bien si la plupart des sh’mup délaissent en général l’apanage graphique et la finesse des décors au profit de l’action non stop, force est de constater que le titre de G.Rev n’a rien oublié ! Les fonds sont animés et soignés, les graphismes lisses et bien adaptés au genre, les mouvements sont faciles à suivre et le terrain s’analyse au premier coup d’œil. La possibilité de se servir du joystick droit pour tirer et incliner son hélico sans forcément bouger est aussi une excellente idée

Les musiques, originales ou remastérisées, s’accordent parfaitement au design des niveaux et nous entraînent dans l’action, nous donnant envie de repousser nos limites, donnant même parfois un effet de mise en scène en enlevant temporairement, par exemple, tous les effets sonores au début du dernier niveau (de quoi prouver que la bataille, c’est bien là qu’elle se passe !).

Une réalisation graphique léchée

Hélas, il y a un « MAIS » : en mode solo, vous verrez parfois de légers ralentissements lorsque l’action s’avèrera un peu trop chargée. Hors, les consoles next gen sont largement capables de gérer un Shoot’Em Up à vitesse constante. Le pire arrive à deux joueurs, où le soft se déroulera carrément au ralenti. Exit donc la nervosité du gameplay. Une honte pour un shoot’em up dont le portage est clairement mal optimisé.

Le premier qui bouge, j’le transforme en kébab (Ou en bouillie ! Si le kébab dérange) !

Under Defeat Deluxe HD Edition possède énormément d’atouts, à commencer par une difficulté bien hardcore, des graphismes léchés et un trouvaille de gameplay ultra intéressante. Hélas, le portage du soft de la Dreamcast vers les consoles next gen a été mal optimisé, offrant de légers ralentissement en solo, mais des chutes de framerates horrible en multi. Dommage, vraiment.

Le Trailer

Réalisation: 16/20 en solo et 12/20 en coop

Sympa en solo mais grevé de ralentissements constants à deux joueurs, le portage de ce Under Defeat HD Deluxe Edition rate clairement le coche en termes d’optimisation. C’est dommage car les décors, les ennemis et le graphisme en général sont superbes

Gameplay/Scénario: 16/20

Le fait de pouvoir tourner son hélico à gauche ou droite à 45° est vraiment une bonne idée et introduit un aspect tactique dans une action nerveuse, sans pour autant faciliter la tâche au joueur. En effet, la signification du mode facile du soft pourrait se traduire par : «Ici, c’est le mode le plus facile du jeu, mais tu va en baver quand même!»

Bande-Son: 16/20

La musique s’adapte PARFAITEMENT au jeu, avec des thèmes entraînants, dans le ton de l’action, et se voulant nerveux sans agresser les oreilles. Les bruitages sont très plaisants également.

Durée de vie: 15/20

Avec 5 niveaux seulement, on pourrait croire que le jeu est court, mais le vrai défi réside dans le fait de terminer le soft au niveau de difficulté le plus élevé. Le mode EXTRA, débloqué après avoir fini le titre, vous propose de le refaire en sens inverse, avec quelques différences. La durée de vie dépendra de votre ténacité face aux hordes ennemies qui ne veulent qu’une chose : VOUS PULVERISER !!!

Note Globale N-Gamz.com: 15/20 (16 en solo/ 14 en coop)

Parfait pour ceux qui cherchent du challenge, Under Defeat HD Deluxe Edition est un Shoot’em up graphiquement soigné, musicalement génial, avec une super maniabilité, diablement difficile, mais grevé d’une optimisation désastreuse. Les légers ralentissements subis en solo deviennent omniprésents en multi et ne devraient pas exister sur une console de cette génération. 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Pliskin
Fan de Metal Gear Solid depuis le premier jour, je suis le premier a avoir réalisé des mods et des hacks sur la série. J'aime beaucoup cette saga, et encore plus le personnage d'Otacon qui renforce son esprit au fil des épisodes. En ce qui me concerne, je suis connu sous le nom de Pliskin Hunter (auparavant RushSnake), fondateur de l'équipe RedCode Interactive. J'aime beaucoup les jeux d'actions, d'aventure, avec un bon scénario. Je pense particulièrement à la trilogie S.T.A.L.K.E.R qui est juste magnifique. Sinon, je ne suis pas du tout axé cinéma et manga. Je suis un grand fan de MacGyver, Stargate et City Hunter. Hyperactif, j'ai du mal à regarder une série ou un film sans faire quelque chose d'autre à côté.