Review

En mai 2016 sortait l’ultime volet des aventures de Nathan Drake (en test et vidéo-test ici), le charismatique Indiana Jones des temps modernes qui a fait rêver toute une génération de gamers PlayStation. Proposant une réalisation qui a littéralement bluffé tout le monde, un rythme haletant de blockbuster hollywoodien, une aventure inoubliable et un final grandiose, Uncharted 4 est devenu d’entrée de jeu un titre culte, auquel Naughty Dog aurait bien voulu apporter un « petit » DLC à l’image de Left Behind pour The Last of Us. Souci: quand on écrit une histoire bien trop riche et captivante pour tenir en 3 heures de gameplay et bien on fait… un jeu complet en moins d’un an! Bienvenue donc dans le premier spin-off de la saga Uncharted, le bien nommé « Lost Legacy », pour une aventure épique en… charmante compagnie!

Girl Power!

« Chloé et Nadine, un duo de choc… et de charme! »

Si vous ne verrez aucune trace de Nathan Drake dans Uncharted: The Lost Legacy, ce spin-off développé par Naughty Dog nous permet de renouer avec deux aventurières de choc: Chloé Frazer, votre « partenaire » dans Uncharted 2, et Nadine Ross, votre parfaite antagoniste dans le dernier volet de la saga. Un duo atypique qui part à la recherche de la convoitée Défense de Ganesh, un artefact aux sombres pouvoirs protégé à l’intérieur d’une cité antique en plein coeur de la jungle indienne. Le souci, c’est qu’un tortionnaire du nom d’Asav est également en chasse de l’objet pour assouvir sa domination sur la région…

Vous l’aurez deviné, entre le côté un peu sarcastique de Chloé et le caractère rentre-dedans de Nadine, ces deux-là vont nous faire des étincelles dans leur relation, mais elles finiront néanmoins par se trouver pas mal de points communs au gré d’une histoire qui se savoure littéralement « le pad en main », les cut-scenes ayant le bon goût d’être beaucoup moins présentes sur le plan narratif que dans Uncharted 4. Du coup, le récit se dévoile en temps réel via les échanges verbaux plutôt croustillants entre vos deux héroïnes, permettant de tisser des liens de façon bien plus subtile qu’il n’y paraît entre le joueur et son aventureux duo. Une vraie bonne technique que l’on espère voir réutilisée pour The Last of Us – Part 2 tant elle apporte avec une elle une immersion décuplée et une envie croissante d’explorer, juste pour avoir droit à quelques dialogues toujours riches en infos et en émotions.

Un Semi Open World qui augmente le potentiel de la saga

« Les Ghats Occidentaux vous offrent un formidable terrain de jeu »

Si Uncharted: The Lost Legacy conserve le côté rollercoaster hollywoodien par excellence de son aîné, cela n’est vrai que pour sa seconde moitié! En effet, les quatre premières heures de jeu vont vous offrir un prologue titanesque en plein coeur d’une ville indienne assiégée, le tout suivi par LA bonne idée de ce spin-off: un semi-Open World! Et oui, exit les niveaux d’Uncharted 4 que l’on croit faussement ouverts et qui ne sont en fait que des corridors déguisés (mais superbes) à l’image de Madagascar, et place ici aux Ghats Occidentaux, une chaîne de montagne entourant un véritable oasis de végétation et de chutes d’eau pour une exploration selon vos envies! Une vraie bouffée d’air frais pour la saga, qui ne casse en rien le rythme de l’action, la map étant réduite comme il faut tout en proposant de nombreux endroits optionnels à visiter, défis annexes à accomplir et une foultitude de collectibles qui frise l’indécence. De quoi poser, selon nous, les bases des prochains Uncharted tant ce sentiment de liberté manquait aux précédents opus.

« Des séquences vertigineuses au service d’une aventure hollywoodienne »

Niveau gameplay, c’est du Uncharted 4, ni plus, ni moins. Chloé se manie ainsi de la même façon que Nathan, peut porter deux armes (légère et lourde), se couvrir derrière un mur, user du grappin pour des séquences d’escalade vertigineuses (encore plus qu’avant, c’est dire) et se planquer dans les hautes herbes histoire de réaliser des stealth kills bien jouissifs. A noter que l’infiltration est beaucoup plus aisée pour Chloé qu’à l’époque de Nathan, intuition et agilité féminines sans doute. On assistera également à des combos plutôt pêchus avec Nadine, bien que l’on ne pourra jamais incarner cette dernière.

On remarque quand même quelques petites subtilités supplémentaires comme la présence de coffres à déverrouiller via un petit jeu de crochetage,  la possibilité de marquer les ennemis et le fait que Chloé utilise un smartphone au lieu d’un carnet comme Drake, ce qui lui permet de prendre de sympathiques clichés des somptueux décors du jeu, lesquels revêtent d’ailleurs une importance toute sentimentale pour la belle mais chut… à vous de découvrir pourquoi.

Encore plus beau qu’Uncharted 4? Il l’a fait!

« Visuellement, The Lost Legacy fait encore mieux qu’Uncharted 4! »

On pensait la mission impossible sur cette génération de consoles mais Naughty Dog vient de prouver le contraire: il est possible de faire encore plus beau qu’Uncharted 4! Ainsi, la végétation luxuriante offerte dans The Lost Legacy est incroyable de réalisme, de densité et de détails aux côtés d’une faune omniprésente et réactive, tandis que les décors naturels grandioses et autres architectures anciennes de temples et statues gigantesques achèveront de vous immerger comme jamais dans un monde virtuel qui paraît pourtant… si réel! Le tout est magnifié par une gestion des lumières somptueuse (même si on aurait adoré un cycle jour/nuit dans les Gaths Occidentaux), des effets pyrotechniques qui explosent la rétine et des zones aquatiques qui offrent une myriade de reflets contemplatifs.

Du grand art que l’on retrouve également dans la modélisation de Chloé et Nadine, dont le souci du détail est tel que voir les gouttelettes de sueur ruisseler après l’effort ou la boue s’accumuler sur le jean de nos aventurières apparaît comme naturel dans une réalisation constamment au top du top. L’animation n’est pas en reste et si l’on pourra scruter des heures durant la démarche sensuellement athlétique de Miss Frazer, on est surtout ravi que le titre tourne en 1080p à 30fps constant sur PlayStation 4 (60fps en multi), bien que l’on puisse trouver à redire sur le « simple » 1440p offert par la PlayStation 4 Pro là où une 4K dynamique aurait pu encore enfoncer le clou sur le plan visuel.

« Deux héroïnes qui méritent à elles seules une nouvelle trilogie! »

Enfin, la bande-son est dans la veine de la saga principale: hollywoodienne et épique à souhait, tout en offrant des bruitages environnementaux omniprésents et réalistes comme on les aime. Mais ce sont surtout les dialogues doublés avec brio en français qui vous décocheront sourire sur sourire grâce à un jeu d’acteur en permanence dans le ton, Sony ayant toujours sorti l’artillerie lourde niveau casting vocal pour la licence de Naughty Dog. Un régal pour les oreilles, on vous l’assure!

Oubliez Lara Croft! Les vraies aventurières sont là!

Et oui, en optant pour un duo aussi puissant que sexy et une structure plus ouverte dans son level design avec la présence d’un semi-open world salvateur, Naughty Dog vient de faire monter la concurrence d’un cran pour cette chère Lara Croft! De simple DLC en spin-off conséquent, la mue de The Lost Legacy nous offre aujourd’hui un titre à part entière dont on aurait voulu qu’il soit un peu plus long (bien qu’en adéquation avec son prix inférieur à 40€) tant le spectacle s’avère incroyable de bout en bout et la narration « pad en main » aussi intelligente qu’intéressante.

Si on pourra pinailler sur le manque de vraies nouveautés dans le gameplay ainsi que certaines séquences qui font indubitablement penser à des scènes choc déjà vues dans Uncharted 4, l’aventure est tellement grisante que l’on ne peut que replonger avec ferveur dans le monde de nos chasseurs, et chasseuses, de trésors préféré(e)s… en espérant le début d’une nouvelle saga avec le duo Chloé-Nadine!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Unboxing du Kit Presse Collector

Réalisation: 19,5/20

Dans sa catégorie, Uncharted: The Lost Legacy fait encore plus fort que son grand frère pour devenir rien de moins que le plus beau jeu d’action/aventure des consoles Next-Gen. Une mise en scène incroyable, un moteur 3D qui offre des environnements quasi photo-réalistes, une modélisation des héroïnes dont le souci du détail flatte la rétine et des effets de lumière et d’eaux saisissants de beauté pour un framerate constant de 30fps. Jamais la jungle indienne ne vous aura paru aussi somptueuse! Seul bémol: une résolution de « seulement » 1440p sur PlayStation 4 Pro, par manque de temps pour optimiser tout ça sûrement.

Gameplay/Scénario: 19/20

Le scénario a le bon goût de se dévoiler un peu moins au travers de cut-scenes et beaucoup plus via des dialogues ingame, pad en main, ce qui apporte une sacrée fluidité au récit pour une relation Chloé-Nadine qui se tisse au fil des heures à coup de sarcasme, d’humour et de moments riches en émotions. Assurément un duo qui fonctionne et qui mérite un autre épisode dans les années à venir. Niveau gameplay, on retrouve tous les mouvements et le feeling d’Uncharted 4 avec quelques ajouts bienvenus comme la possibilité de marquer les ennemis, un aspect furtif plus facile à mettre en place, un mini-jeu de crochetage qui pourra vous mettre sous tension et l’utilisation de votre smartphone pour prendre des clichés. Mais LA bonne idée du jeu revient indubitablement à son Semi-Open World bigrement travaillé et qui trouve le parfait équilibre entre l’exploration libre et l’action typique de la saga.

Bande-Son: 19,5/20

On retrouve avec plaisir les doubleurs français officiels (et anglais aussi, of course) pour un jeu d’acteur au top, des musiques épico-hollywoodiennes à souhait, des explosions qui feront vibrer vos enceintes et des bruitages environnementaux crédibles au possible. Un régal pour les oreilles!

Durée de vie: 17/20

Certains diront que boucler un jeu en 8h, c’est court, mais il faut rappeler que le titre coûte moins de 40 Euros et qu’il offre une foule de collectibles à récupérer, sans parler des zones que vous n’aurez pas exploré dans le Semi-Open World lors de votre premier passage. Ajoutez à cela un multi qui se met à jour et un mode survie plutôt long et bien repensé, et le constat est plus que convaincant!

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

S’il s’avèrera forcément plus court qu’Uncharted 4 de par son statut de DLC transformé en spin-off, The Lost Legacy a le bon goût de se tarifer à moins de 40€ et d’offrir une aventure aussi riche et inoubliable que celles de Nathan Drake par le biais d’un duo d’héroïnes qui mérite amplement de lancer à lui seul une toute nouvelle trilogie! Avec sa réalisation impossible à prendre en défaut, sa direction artistique de haute volée et l’excellente idée de diluer un peu l’action dans un Semi-Open World passionnant à explorer, le nouveau bébé de Naughty Dog, développé en moins d’un an, se révèle tout aussi indispensable que son aîné et pose d’excellentes bases pour les opus suivants, que l’on espère encore très nombreux!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!