Review

Studio jusqu’ alors inconnu au bataillon, Respawn Entertainement, composé d’anciens de chez Infinity Ward (à l’origine de la série Call Of Duty), est au centre de toutes les attentions pour le moment et pour cause : ils viennent de nous offrir leur nouveau bébé, baptisé Titanfall et censé être le FPS censé qui va renouveler le genre. Récemment sorti sur PC et next-gen (confer notre test complet), le soft vient à présent titiller la XBox 360 pour un résultat plutôt convaincant.

Balbutiements d’une nouvelle licence

Des Titans et des Hommes
Switcher d’un soldat à un Titan, voilà l’excellence de gameplay de ce Titanfall!

Quand deux des créateurs de la série Call Of Duty ont été licenciés de chez Infitiny Ward, on était loin d’imaginer qu’ils allaient créer une société, et surtout un nouveau genre de jeu visant à faire de l’ombre à leur ancienne création… Vous imaginez donc que la surprise fut totale lorsque nous avons pu découvrir Titanfall, en 2013 pendant la conférence Microsoft à l’E3. Des méchas surnommés Titans, de l’infanterie, des aires de jeu offrant des possibilités de « parkour », si pour beaucoup cela aurait pu avoir un air de déjà vu, croyez-moi qu’aucune comparaison avec un titre existant n’a lieu d’être car c’est un tout nouveau genre qui vient de naître devant nos yeux!

Ne cherchez, par contre, pas d’histoire travaillée dans Titanfall. Elle est ultra sommaire et pourrait se résumer par : la guerre des géants de fer ! Quoi c’est tout ? Oui, mais attendez, nous sommes dans le futur… et rien n’est impossible !

50 millions de petits pilotes et des titans titans..

Là où le FPS de Respawn tire son épingle du jeu, c’est clairement niveau gameplay. Vous allez contrôler une simple unité d’infanterie, avec de hautes capacités acrobatiques, qui pourra invoquer son Titan personnel histoire de le piloter et bénéficier d’une puissance de feu hors norme. Deux façons de jouer radicalement différentes, et n’allez surtout pas croire qu’être à pied vous désavantage… loin de là ! Les maps, elles, sont relativement bien élaborées et assez nombreuses, regorgeant d’endroits où se cacher, courir, sauter. Bref, on sent qu’elles ont été longuement testées pour offrir des sensations intenses. Idem au niveau des modes de jeux, qui prouvent que les développeurs ont voulu penser à chaque type de joueur et donner à leur bébé une durée de vie énorme. Vous aurez tout d’abord droit à un entrainement histoire de savoir manier le Titan, mais aussi courir sur les murs sans tomber dans une brèche, utiliser le pistolet avec visée automatique, … Indispensable pour la suite, faites-moi confiance.

Les modes de jeu sont légions et le plaisir intense!

Vient ensuite le mode campagne, où l’on assiste à un déroulement relativement étonnant pour un FPS. En effet, dans Titanfall, il n’y a pas de mode solo proprement dit. Vous allez donc assister ici à des batailles en ligne avec d’autres joueurs tout en réalisant des objectifs. En gros, cela s’apparente plus à un « histoire-coop ». Pas vraiment immersif, ce mode sert surtout à gagner en expérience assez vite histoire d’entrer de plein pied dans le mode multi!

Car c’est clairement en multijoueurs qu’on atteint l’extase. Vous aurez ainsi accès à pas moins de 6 modes de jeux différents, lesquels opposeront toujours 2 équipes de 6 joueurs humains, accompagnés de bots contrôlés par l’IA (2 catégories de bots à chaque fois : le soldat et sa version améliorée, le spectre, capable de pirater les tourelles notamment). On commence donc avec le mode Attrition, qui s’apparente à un MME. Il faut battre l’équipe ennemie en tuant pilotes et Titans. Si l’on remporte la partie, il faut s’évader à bord du vaisseau qui apparaîtra à la fin de celle-ci et si vous perdez, vous devrez détruire ledit vaisseau avant que les gagnants ne s’échappent. Le mode Dernier Titan, lui, est très fun : tout le monde commence dans un Titan et le but est d’éliminer les méchas ennemis. Attention, il n’y a aucun Respawn, donc quand vous mourrez, c’est terminé, game over.

Mode « boucherie » ON !

Le troisième mode est de loin le plus guerrier de tous ! Intitulé « Point-Clé », il vous demande de capturer 3 points-clés et de les garder sous votre contrôle le plus longtemps possible pour remporter la victoire. C’est une véritable orgie barbare quand on sait que le point-clé central de la map sera la plupart du temps protégé par des Titans ayant soif de chair et de sang.

N’allez pas croire qu’être un soldat à pied vous rend de fait moins dangereux

On passe ensuite sur « Capture du drapeau », très connu. Il faut aller dérober le drapeau ennemi au cœur de sa base, le ramener dans la nôtre sans se faire subtiliser le sien. Dur dur quand vous prenez en compte les géants de fer qui courent partout derrière vous ! Le mode Chasseur de pilotes, enfin, est un compromis entre MME et survie. A vous d’éliminer tous les pilotes ennemis et d’atteindre l’objectif de score défini. Une véritable course contre la montre. Afin d’être le plus complet possible, notons également la présence du « Pack variété », mélange de tous les modes sur toutes les cartes du jeu.

Mais quid de l’évolution de votre pilote, de son équipement et de son Titan ? Et bien on ne vas pas refaire le monde, il va vous falloir fraguer, bien évidemment, mais également débloquer des défis (qui sont très nombreux comme par exemple courir un certain nombre de kilomètre sur les murs, etc..) pour acquérir de nouvelles armes et aptitudes, ces dernières étant appelées ici des Atouts. Ils se présentent sous la forme d’une carte qu’on débloque au fur et à mesure de la grimpée en niveau et qu’on ‘brûle’ entre chaque respawn. Cela peut-être aussi bien des aptitudes physiques telles que courir plus longtemps ou avoir une arme anti-titan surpuissante. A vous de les utiliser à bon escient et surtout, de ne pas mourir. Vous aurez de toute façon accès à un arsenal épique composé de fusils mitrailleurs, grenades-arc (créant un arc électrique immobilisant tout ce qu’il y a autour), pistolet sans oublier le gros kick qui fera perdre l’équilibre à votre adversaire. Ultra complet.

Joli et pas trop gourmand !

Graphiquement, le Source Engine s’en tire pas mal, mais est loin de la concurrence actuelle

Point de vue réalisation, Titanfall est joli mais pas parfait. Les graphismes sont travaillés mais on voit que le moteur utilisé, le Source Engine déjà à l’œuvre sur… Half-Life 2 (ça ne nous rajeunit pas) commence à sérieusement montrer ses limites alors qu’EA dispose pourtant du surpuissant Frostbite. On use bien évidemment de cache-misères sur certaines textures, mais au final le rendu des décors reste agréable à l’oeil. Les pilotes, tout comme les Titans, arborent un look réaliste et leur modélisation est plutôt bonne. A noter que cette version 360 impressionne par la fluidité de son animation, mais souffre d’aliasing et de tearing absents des opus PC et next-gen.

Niveau bande-son, ça cartonne! Pour ma part, ayant testé la bêta en anglais, je préfère les voix de cette version, plus intenses. Quoiqu’il en soit, le doublage français est très bon et vous permettra de vous immerger confortablement dans l’action. Les musiques sont variées et accompagnent bien ce qui se passe à l’écran, qu’elles soient de style classique et classieuse, ou encore de type rock. Pour le reste, on a affaire à des bruitages de FPS standard, que ce soit dans les déplacements, pour les tirs ou pour les sauts.

Un FPS qu’on ne lâche plus

Respawn Entertainement réussit, avec Titanfall, le pari d’insuffler du sang neuf dans le monde trop standardisé des FPS, en mélangeant habilement plusieurs styles et gameplays calibrés de main de maître. On prend un plaisir immédiat à jouer et ce pendant des heures, sans jamais se lasser ! La révolution est en marche, et avec les DLC qui approchent, le contenu ne va avoir de cesse de s’étoffer pour encore plus de plaisir !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 15/20

Titanfall est graphiquement joli, même si le moteur accuse le poids des âges. Respawn a réussi à faire du neuf avec du vieux et c’est assez bluffant pour qui se laisse immerger dans l’ambiance visuelle créée par les développeurs. Le souci, c’est que cette version 360 arbore un aliasing assez prononcé et présente du tearing dont ne souffrait pas les versions PC et XBox One.

Gameplay/Scénario: 18/20

Facile à prendre en main, le soft va permettre à tout le monde de s’y adonner sans être frustré tant les possibilités de participer à la victoire de son équipe sont nombreuses. Ça va vite, c’est nerveux, addictif, du grand art ! Niveau scénario, par contre, le mode campagne est totalement anecdotique, mais on commence à en avoir l’habitude avec les FPS actuels hélas.

Bande-Son: 18/20

Des musiques de qualité, un choix judicieux suivant la situation, des bruitages dans la normale et un doublage quasi parfait, nous sommes gâtés dans ce jeu et l’immersion sera la plus totale possible !

Durée de vie: 17/20 

Augmenter les capacités de son Titan et de son pilote, débloquer les armes, les défis, exploiter les niveaux prestiges, vous allez en avoir pour un paquet d’heures si vous êtes adeptes du multi.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Titanfall honore ses promesses et son éditeur réussit avec brio à renouveler le FPS en mélangeant des univers et des gameplay différents, ce qu’on apprécie fortement ! Ajoutez à cela le prix ridicule (29€) du SeasonPass et vous obtenez un titre qui frise la perfection pour qui aime l’action intense en multi! Très accessible, il vous permettra de passer de longues heures devant votre écran avec une bonne dose de fun, mais uniquement si vous ne recherchez pas une histoire riche et sombre, le mode campagne étant relativement anodin.



About the Author

Steadyson
Jeune geek, féru de l'univers PC et de tout ce qui est 'in', fan de retrogaming où j'ai fait mes dents et dont je ne déloge pas, je suis également friand des films d'horreurs et de science-fiction. Une seule devise : 'La vie est courte, jouez plus :p'