Review

Spider-Man Miles Morales est un Action-RPG Open World développé par Insomniac Games et édité par Sony. Suite directe du Marvel’s Spider-Man de la PlayStation 4, le titre nous place cette fois dans la peau de Miles Morales tandis qu’il découvre ses pouvoirs et doit défendre New York contre une nouvelle menace pendant que Peter Parker… est en vacances ! L’occasion de voir comment notre nouveau héros va passer de l’adolescence à l’âge adulte et devenir… un vrai Spider-Man ! Un soft dont on attend beaucoup puisqu’il s’agit de l’un des jeux de lancement de la console Next-Gen de Sony, rien que ça ! Alors, paré d’améliorations graphiques et avec la puissance de la PlayStation 5 et de son SSD ultra rapide, ce standalone est-il aussi indispensable que son grand frère à l’époque ? La réponse dans notre vidéo-test !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 20/20

La claque ! Oui, Spider-Man Miles Morales nous montre ce dont la Next-Gen est capable et on en prend plein les yeux à chaque instant ! Entre une 4K de toute beauté, une distance d’affichage incroyable, des effets de lumière et d’intempéries saisissants de réalisme, une modélisation de notre héros qui frise le photo-réalisme et une animation sans faille, que ce soit à 30fps ou 60fps, le jeu est un régal visuel de chaque instant dont on a bien du mal à détourner le regard. Mais la cerise sur le gâteau, en plus des temps de chargement réduits à néant, consiste clairement en l’ajout d’un somptueux Ray-Tracing qui sublime un environnement rêvé pour cette technique de gestion révolutionnaire des reflets : d’immenses façades d’immeubles entièrement vitrées ! C’est bien simple : une fois qu’on y a goûté, il est très dur de jouer au titre en mode performance, ce dernier n’utilisant pas le Ray Tracing, et ce même s’il offre un 60 images par seconde de haute volée ! Et dire que nous ne sommes qu’au début de la Next-Gen !

Gameplay/Scénario: 19,5/20

L’histoire nous montre avec un certain talent le passage de l’adolescence à l’âge adulte au travers d’un Miles Morales qui apprend à maîtriser ses pouvoirs et à se voir en vrai Spider-Man et pas en simple acolyte de Peter Parker. La mise en scène est brillante, les cascades légion, et on a souvent l’impression de regarder un bon gros film Marvel comme on les aime, rythmé par des séquences choc, parfois bourrées d’émotions, pour un final surpuissant. Niveau gameplay, le titre reprend les mécaniques du Spider-Man PS4 en leur ajoutant la bioélectricité ou l’invisibilité, de plus grandes possibilités d’infiltration, des combats encore plus pêchus et surtout l’application « Araignée Sympa Du Quartier » qui vous met directement en lien avec la population pour aider les habitants de New-York dans la vie de tous les jours. Des missions parfois très drôles et auxquelles on accède sans aucun temps de chargement, le SSD de la PlayStation 5 faisant véritablement des miracles et donnant enfin son sens initial au mot « voyage rapide ». Un plaisir de jeu constant, on vous le garantit.

Bande-Son: 20/20

Les musiques sont hollywoodiennes en diable mais se mêlent aussi à du R’n’B propre à l’univers de Miles, ce qui colle merveilleusement bien à l’ambiance plus teenagers du soft. Les bruitages, de leur côté, sont très réalistes et on a vraiment l’impression de se balader dans des rues bondées et bourrées de voitures. Enfin, le doublage est à nouveau une totale réussite puisqu’on retrouve Donald Reignoux en Peter Parker et que même si on aurait adoré avec la voix française officile de Into the Spider-Verse pour Miles, celle qui la remplace se révèle très juste au final.

Durée de vie: 15,5/20

Comptez une douzaine d’heures pour boucler l’aventure, et le constat peut augmenter si vous vous décidez à récolter tous les collectibles et accomplir les défis et autres missions annexes. Et vous risquez justement de vous prendre au jeu étant donné que l’exploration est grandement facilitée par l’absence complète de chargement, ce qui vous pousse à user et abuser des voyages rapides ou de l’excellent onglet « activités » qui vous propose toujours quelque chose à faire via le menu rapide du dashboard ! Alors oui, ça reste moins long que le Spider-Man de la PS4, d’où la note, mais on redécouvre vraiment la joie du 100% grâce au SSD !

Note Globale N-Gamz.com: 19,5/20

Ne cherchez plus le meilleur jeu du lancement des consoles Next-Gen, il est devant vous ! Si on aurait aimé un titre aussi long que le Spider-Man de 2018, force est de constater que ce Miles Morales est une véritable tuerie graphique en mode « Fidélité », avec une 4K rutilante, des effets spéciaux qui flattent la rétine et un Ray-Tracing qui nous a tellement impressionnés sur les façades d’immeubles que l’on n’imagine même plus jouer sans, et ce alors même que le mode « Performance », qui fait l’impasse sur cette technologie, est terriblement redoutable avec son 60fps constant. A cela s’ajoutent un plaisir de l’exploration décuplé par l’absence totale de chargement (même en Voyage Rapide!), des quêtes annexes à foison grâce à l’appli « Araignée Sympa Du Quartier », une mise en scène digne des films Marvel et une histoire passionnante accompagnée par une immersion jamais atteinte auparavant grâce aux capacités de la DualSense. Vous comprendrez donc aisément que ce standalone est une vraie merveille Next-Gen que vous vous devez d’acquérir si vous achetez la PlayStation 5 !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!