Review

Développé par Atlus, ce Shin Megami Tensei : Devil Survivor Overclocked est arrivé dans nos contrées en mars 2013. Pour nous, petits Européens, il s’agit d’un titre inédit ; mais au Japon, c’est en fait un remake de Shin Megami Tensei : Devil Survivor sorti sur Nintendo DS en 2009. Ce jeu est très semblable à son prédécesseur, mais heureusement, puisque nous n’avons jamais eu la possibilité d’y jouer, cette version Overclocked est un petit nouveau à découvrir… et il est plutôt prometteur !

Une sortie entre amis qui tourne au cauchemar

Un Tactical RPG chronophage et… démoniaque!

L’histoire prend place à Tokyo, alors que trois adolescents se retrouvent dans le centre-ville pour passer du temps ensemble. Parmi eux, on découvre Yuzu -surnommée Yoohoo- la fille très girly et un peu névrosée de la bande, mais également Atsuro, l’otaku dingue de programmation et de cosplay, et vous-même. Il manque à la bande Naoya, celui qui vous a tous donné rendez-vous. Son absence est cependant vite oubliée lorsque les trois protagonistes trouvent des consoles étranges, appelées COMPS, laissées par Naoya lui-même.

Atsuro, geek dans l’âme, se charge de les décrypter ; et s’enchaînent alors une série d’évènements plus étranges les uns que les autres. Des monstres apparaissent, des prophéties prédisent des choses effrayantes, et tout Tokyo est victime d’une énorme coupure de courant, bloquant par la même occasion les lignes de métro et emprisonnant des milliers de Tokyoïtes. Vous remarquez rapidement qu’à l’aide de vos COMPS, vous êtes capables d’invoquer des démons afin de vous défendre, et de rallonger votre espérance de vie autant que possible. Peu à peu, l’intrigue s’étoffe : de nouveaux personnages apparaissent et des mystères de plus en plus profonds se font entrevoir… Vous l’aurez compris : difficile de lâcher la console, tant on a envie de connaître le dénouement du soft!

Tactique et stratégie

Les amoureux de stats et de stratégie seront aux anges

Devil Survivor Overclocked étant un Tactical-RPG, je ne vous surprendrai pas en vous annonçant qu’il vous faudra être très stratège tout au long du jeu. En effet, le titre comporte nombre de subtilités; et parfois un bon choix de dialogues et l’acharnement sur un ennemi en particulier vous feront avancer de façon plus rapide et plus efficace. Mais je ne vous en dis pas plus; ce sont des petites astuces très agréables à découvrir par soi-même. A côté de cela, le soft comporte de nombreuses originalités très plaisantes et qui enrichissent le gameplay. Par exemple, chaque personnage dispose d’une « Death Clock » (en français : Horloge de Mort), qui indique le nombre de jours qu’il lui reste à vivre. Rassurez-vous, votre héros et ses amis ont plus d’un tour dans leur sac pour contredire cette maudite horloge.

Autre originalité et point fort du jeu : une grande partie de la stratégie se déroule hors combat, lorsque vous devez sélectionner les démons qui vous accompagneront. En effet, certains d’entre eux se liguent à votre cause, à condition toutefois qui vous y mettiez le prix ! Lors d’enchères, vous pouvez acheter une créature de l’ombre, et lui faire signer un contrat qui le lie à vous et vous assure son obéissance. Il faudra choisir précautionneusement les monstres avec qui vous souhaitez vous battre, selon leur type et leurs différentes capacités. Petit plus : vous pourrez également fusionner vos démons, afin d’en créer de nouveaux, encore plus puissants !

Remake ou copie ?

Les combats sont un peu trop statiques

Dans ce titre d’Atlus, vous serez sans doute surpris de découvrir que vous jouez principalement sur l’écran du dessous de la console ; l’écran supérieur ne servant qu’à afficher soit des statistiques, soit la carte de Tokyo. Il n’y a donc malheureusement qu’une très faible exploitation de la 3D de la console, ce qui s’explique toutefois par le fait que le jeu original, Devil Survivor, était sorti sur la DS. Petite nouveauté par rapport à l’opus original, cet Overclocked propose des voix pour les dialogues. Uniquement disponible en anglais, le doublage est de bonne qualité et donne encore plus de personnalité aux protagonistes. La bande sonore, quant à elle, est plutôt agréable et s’adapte selon les situations. Cependant, il s’agit d’une musique assez courte qui tourne en boucle et, après les nombreuses heures que requiert ce jeu pour être terminé, il est fort probable qu’elle vous agace légèrement.

Graphiquement parlant, par contre, on n’observe aucune amélioration… et c’est bien dommage. Misant principalement son intérêt sur la trame scénaristique et sur la stratégie, le soft est clairement pauvre visuellement. Si les phases de dialogues plutôt statiques ne sont pas gênantes, on regrettera les combats très mous et sans la moindre animation. On aurait pu espérer que les développeurs pensent à corriger ce petit point faible depuis la version précédente !

J’achète!

Au final, ce remake n’offre que très peu d’ajouts au Devil Survivor sorti en 2009. Il est évident que si vous avez déjà joué au titre original, il n’est pas utile de vous procurer cette nouvelle version, qui tient plus du copier/coller. Cependant, dans le cas contraire, ce Shin Megami Tensei : Devil Survivor Overclocked, est une petite perle du genre. Alors n’hésitez pas à le tester !

La bande-annonce

Réalisation: 15/20

On pourrait reprocher à ce jeu son graphisme très simpliste. En effet, les combats sont très peu animés et offre une qualité visuelle comparable à des jeux sortis des années auparavant. Les scènes de dialogues sont très fixes, bien que les personnages adoptent régulièrement des postures différentes. Cependant, on comprend vite que l’intérêt du soft ne repose pas sur sa réalisation, et au final on s’y habitue rapidement, l’oubliant presque au profit des rebondissements et de l’avancement du scénario.

Gameplay/Scénario: 19/20

En parlant de scénario, ce dernier est véritablement un des gros points forts du jeu. Subtil et se dévoilant petit à petit, il saura vous tenir en haleine. Impossible de lâcher le jeu sans en connaître la fin. Côté gameplay, la prise en main est très rapide et plutôt facile ; vous saurez vite mettre en place une stratégie efficace pour vaincre tous vos ennemis à l’aide de démons enrôlés à vos côtés… ou du moins, vous n’aurez aucun mal à essayer !

Bande-Son: 15/20

Le point appréciable de ce Devil Survivor Overclocked est l’omniprésence de son doublage qui -bien qu’il soit un peu surjoué- saura apporter plus de vie aux dialogues qui auraient pu sembler longs et monotones sans cet ajout. Les musiques, quant à elles, collent bien au jeu, mais leur répétitivité pourrait vite vous énerver.

Durée de vie: 20/20

Avec ses nombreuses heures de jeu, Devil Survivor Overclocked saura pleinement satisfaire votre curiosité ; et ce à plusieurs reprises, si vous souhaitez pouvoir profiter de ses multiples fins !

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

En résumé, Shin Megami Tensei : Devil Survivor Overclocked est excellent jeu ! Il comporte quelques petits défauts, mais qui heureusement sont très largement rattrapés par son gameplay plutôt original et, surtout, son scénario très prenant. Corsé comme on l’aime, le soft saura vous tenir en haleine un bon moment. Un tout grand RPG, en somme!



About the Author

Amy
Amy

Gamer girl et otaku dans l’âme, j’ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j’ai lentement décroché ; et depuis, j’ai erré sur le net … Jusqu’à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu’ils vous plairont !
Random fact : je fais un délicieux brownie