Review

Comme nous l’avions indiqué précédemment lors de notre preview du soft (à retrouver en cliquant ici), le studio Fontier Developments a repris les rênes de la licence Zoo Tycoon afin de nous proposer, sur le même modèle que son Planet Coaster, son propre jeu de gestion de zoo. Plus que prometteur lors des bêtas, le titre vient enfin de sortir sur Steam et nous avons pu nous pencher sur le sujet plus en profondeur. Alors enfilez vos bottes: on part pour le test de Planet Zoo !

Dans la jungle, terrible jungle…

« Gérez votre propre parc animalier, avec une interface ultra intuitive »

Dans Planet Zoo, vous venez d’obtenir un poste chez le magna du zoo, il va donc très vite falloir vous former afin de comprendre toutes les mécaniques pour faire entrer de l’argent tout en ayant à cœur la préservation des espèces ! Une campagne est disponible, proposant ainsi sous forme de missions d’apprendre au joueur à prendre en main le gameplay pour être paré au mieux à toutes les situations possibles et imaginables. Sous couvert de scénarios légers, il faudra s’adapter à un terrain problématique, mettre en avant la reproduction d’espèces en danger, sauver un zoo de la faillite et j’en passe. Tout est présent pour vous mettre rapidement en situation.

En plus de cette campagne divisée en plusieurs missions et récits, comprenant chacun leur lot d’objectifs à remplir afin d’obtenir des étoiles de bronze, d’argent puis d’or, le soft propose aussi un mode bac à sable personnalisable à souhait pour laisser le champ libre aux joueurs, ainsi qu’un mode franchise qui vous permet de créer votre propre… franchise de zoo! Le contenu est donc vaste et diversifié comme l’était Planet Coaster, ce qui garantit aux adeptes des licences du studio des heures de jeu inquantifiables.

Une bien belle ménagerie !

« Il faudra respecter le biome de chaque espèce »

Qui dit zoo, dit animaux bien entendu. Depuis l’achat jusqu’à leur relâche dans la nature pour certains, il va falloir se creuser la tête et mettre des moyens pour que leur bien-être soit la top priorité. La construction de l’enclos va devoir se faire intelligemment, il faut prendre en compte le type de terrain dont vos protégés ont besoin, trouver la végétation qui colle à leur environnement naturel, mais aussi adapter la température et leur proposer des occupations en rapport avec leur mode de vie. En plus de tout cela, il faut qu’ils aient du personnel dédié, ce qui est facilité ici par la création et la gestion de zones de travail.

Ce personnel peut d’ailleurs être formé, augmenté et… viré bien entendu (et oui, la vie est cruelle)! Il sera donc nécessaire d’embaucher des soigneurs qui rempliront les mangeoires de vos bestioles et s’occuperont de nettoyer les enclos, mais pour qu’ils soient efficaces, il va falloir penser intelligemment la disposition des lieux afin qu’ils aient leur cabane proche de l’enclos, mais pas exposée à la vue des visiteurs. Du boulot attend donc le joueur pour combler les besoins de tout ce petit monde. De leur côté, les vétérinaires n’étant pas sur le pied de guerre en permanence, ils vont pouvoir dédier une partie de leur temps à la recherche, entre éradication de maladies et optimisation pour les espèces présentes dans votre zoo (meilleurs jouets, meilleure nourriture). Il en va de même pour vos mécaniciens qui pourront ainsi débloquer de nouveaux thèmes déco, de nouvelles clôtures ou encore améliorer les dispositifs énergétiques qui permettent de faire tourner tout ce petit monde.

Grosses et petites bestioles

« Votre zoo aura aussi une grosse vocation de préservation des espèces »

En plus d’enclos dont il faudra prendre soin, Planet Zoo propose la gestion de vivariums et de créatures peu sympathiques parmi lesquelles serpents, araignées, blattes, grenouilles… Ces petites bestioles ont des jauges aussi demandeuses que celles de nos éléphants, bisons, loups and co. La seule nuance étant que l’environnement à gérer se résume en l’adaptation de la température et de l’humidité ainsi que celle des optimisations que l’ont peut mettre en place une fois les recherches liées effectuées. Par contre, pro tip: pensez à coller des femelles sous contraceptifs avant de vous retrouver avec des vivariums surpeuplés et ingérables !

Mais l’objectif de votre zoo n’est pas seulement de faire rentrer de l’argent sur le dos de vos animaux, il faut qu’il ait une vocation éducative ! En effet, il faut instruire vos visiteurs et leur donner envie de mettre la main à la poche pour participer à la préservation des espèces. Entre panneaux informatif et postes d’observations bien placés, vos « clients » doivent repartir chez eux plus instruits et le porte monnaie plus léger. Tous leurs besoins devront être comblés. Il faut ainsi penser à mettre à disposition toilettes, boutiques, points de restauration et d’information. Les possibilités de décoration sont aussi dingues que dans Planet Coaster, et le workshop se remplit déjà de merveilles architecturales pour notre plus grand bonheur.

Quasi perfect !

« Une réalisation chatoyante »

Esthétiquement parlant, on retrouve la patte que le studio nous a proposée dans Planet Coaster : des textures saisissantes, des effets météo réussis, des cycles jour/nuit qui nous font admirer notre zoo sous un regard nouveau. De plus, les animaux sont toujours modélisés avec un souci du détail admirable. On se prend à admirer nos bestioles pendant de long moment par le biais de la caméra qui leur est dédiée. On regrettera seulement quelques petites soucis de collision présents de temps à autre ainsi que des placements parfois compliqués lorsque l’on souhaite s’aventurer dans la création de groupe d’objets.

Mais rassurez-vous: l’équipe des développeurs reste très à l’écoute de sa communauté, corrigeant au fur et à mesure les quelques problèmes que remontent les joueurs. Ils sont très impliqués et proposent d’ors et déjà des défis communautaires afin de nous occuper toujours un peu plus. Techniquement à la pointe, leur titre ne souffre quasi pas de lags, même dans les zones les plus peuplées. L’ambiance sonore, de son côté, est de bonne qualité! entre bruits de foules et animaliers, l’immersion est bonne ! La bande musicale n’est pas désagréable non plus, pas trop redondante, et sait se montrer discrète afin de ne pas nous perturber dans notre gestion musclée !

Une aventure au poil !

Planet Zoo coche toutes les cases du soft de gestion de qualité ! Exigeant sans se montrer ultra difficile, il nous livre tous les outils possibles et imaginables afin de mener à bien notre nouvelle aventure de dirigeant de zoo. Mettant un point d’honneur à insister sur le bien-être animal et la préservation des espèces, le jeu parvient même à nous éduquer en tant que joueur (merci pour la Zoopédia). Lorsque l’on voit ce que Frontier Developments a été capable de proposer aux gamers durant l’aventure Planet Coaster, on ne peut être que se rassurer pour l’avenir de cette version animalière ! Reste à espérer du contenu additionnel dans la trempe des Zoo Tycoon avec, pourquoi pas, l’ajout d’aquariums et de dinosaures (soyons fous!). Bref, un must have absolu pour tous les fanas de gestion.

La Bande-Annonce

Réalisation: 18/20

Beau, propre et réaliste dans sa modalisation animale, Planet Zoo nous envoie du qualitatif dans chaque recoin de sa réalisation. On appréciera l’interface toujours aussi moderne que dans Planet Coaster. C’est beau, c’est varié et ça fonctionne pas mal du tout, alors que demander de plus ? Un poil moins de bugs (déjà très discrets) ? Et bien les dev s’en chargent déjà avec des mises à jour fréquentes!

Gameplay/Scénario: 19/20

On apprécie le scénario de la campagne, léger et rempli d’humour, qui aura tendance à nous faire sourire comme il faut. Le gameplay, de son côté, est facile à prendre en main dans les grandes lignes, mais il faudra quelques grosses heures afin de maîtriser toutes ses facettes et possibilités. De la très grande et surtout… très bonne gestion !

Bande-Son: 17/20

Discrète mais de bonne facture, l’ambiance sonore et musicale du soft nous berce sans nous assommer durant nos longues heures de jeu. Mentions spéciales aux cris des animaux qui immergent le gamer comme il faut.

Durée de vie: 18/20

Inquantifiable! En effet, entre la campagne et ses défis, le mode franchise et le bonheur illimité du bac à sable, autant dire que rien ne vous arrêtera ! Un excellent rapport qualité/durée/prix.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Frontier Developments avait déjà marqué le monde des jeux de gestion avec son Planet Coaster, et il parvient à présent à confirmer qu’il est le garant du jeu de gestion de qualité avec son Planet Zoo ultra complet! La qualité est omniprésente, on apprécie de voir une équipe aussi à l’écoute de sa communauté et cette dernière se démène pour proposer un contenu totalement fou sur le Workshop de Steam. On ne se lasse pas de nos heures de jeu qui défilent à la vitesse de la lumière! On regrettera seulement une petite chose: que cette fameuse communauté ait tendance à placer des animaux à des prix parfois exorbitants sur le marché, cassant pour certains la dynamique du soft. On vous rassure: ce petit point noir n’entache en rien le fun apporté par Planet Zoo, qui offre de la grande et belle gestion que l’on ne peut que vous recommander.



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !