Review

PayDay, premier du nom, était là avant GTA et son mode braquage… c’est un fait, et il a connu un joli petit succès à l’époque de sa sortie. Hélas, la simu de « casse » en coop d’Overkill Studios a du affronter la rude concurrence de RockStar pour son second épisode.  Boudé par certains gamers sur PlayStation 3 et Xbox 360, ce PayDay 2 parviendra-t-il à se « refaire » financièrement sur Next-Gen? Rien n’est moins sûr.

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 11/20

Le titre d’Overkill était blindé de bugs et d’aliasing sur Current-Gen, et seule la version PC s’en tirait mieux (notamment grâce à des mises à jours régulières). On aurait pu croire que le portage sur Next-Gen allait gommer ces défauts de réalisation, mais hormis un framerate plus stable et une résolution améliorée, force est de constater que les textures font vraiment cheap, tout comme les modèles 3D. Les bugs de collision sont également de la partie et peuvent même parasiter le gameplay.

Gameplay/Scénario: 16/20 en multi, 5/20 en solo

Niveau scénario, n’en cherchez pas. Vous entamez une série de missions après être sorti de prison histoire de vous refaire, et vos commanditaires seront radicalement différents. Aucune scène cinématique, juste du texte impersonnel. Votre seul but: vous en mettre plein les poches pour améliorer votre arsenal et décorer votre piaule. Par contre, le gameplay est vraiment très intéressant avec une customisation bien pensée de votre personnage qui pourra dépenser ses points de compétence dans cinq « rôles » différents, l’idéal étant de se spécialiser, sans parler des « atouts » paramétrables avant chaque casse. Hélas, en mode solo, le tout est complètement gâché par l’impossibilité de se faire aider par l’I.A. de ses coéquipiers, vulgaire chair à canon qui vous obligera à effectuer de nombreux allers-retours entre l’or du casse et votre fourgon de sortie… risible sans parler des vagues toujours plus fortes d’ennemis qui vous décèlent à la moindre occasion et qui peuvent prendre une dizaine de balles sans broncher! En multi et avec une vraie bande de potes, par contre, c’est le pied et la communication ainsi que le respect des rôles de chacun est un pur plaisir. On s’y croirait.

Bande-Son: 12/20

On déplore les voix uniquement en anglais et les musiques un peu trop « techno » lorsque l’action s’envole. Les bruitages, quant à eux, mettent bien dans le bain, hormis celui du bris de votre foreuse… qui revient bien trop fréquemment à mon goût.

Durée de vie: 15/20 en multi, 5/20 en solo

Si vous avez trois amis qui possèdent le soft (jouable à quatre, donc 4 x 50 euros à débourser quand même), vous pouvez vous y investir plus d’une centaine d’heures sans problèmes. Il faut dire que le titre incorpore la myriade de DLCs sortis, soit une bonne cinquantaine, pour des dizaines de missions différentes, de masques à collectionner, d’armes à récupérer, etc… Seul, par contre, vous en aurez marre au bout de trois heures tant la frustration prendra le dessus à cause d’errances de gameplay incompréhensibles en solo.

Note Globale N-Gamz.com: 11/20

Grosse déception que ce PayDay 2: Crimewave Edition. Avec le mode braquage de GTA Online en face, il fallait que les développeurs réagissent et nous pondent un éventuel scénario, au moins pour le mode solo (ou alors purement et simplement interdire ce mode), tout en retravaillant leur moteur 3D vieillissant. Ce n’est pas le cas, et même si l’animation a pris un bon coup de boost et que le gameplay est toujours aussi accrocheur (en multi only), l’acquisition de cette version est vraiment dispensable, sauf si vous avez sous la main trois autres amis prêts à débourser chacun le prix du soft (50 Euros!) pour passer des heures et des heures de grand banditisme à vos côtés!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!