Review

Roll7 revient sur la piste vidéoludique! Quoi, encore un OlliOlli, vous dites-vous ? Et non messieurs-dames, le développeur nous prouve aujourd’hui qu’il est doué pour d’autres types de softs que la simu de skate arcade grâce à NOT A HERO, un run & gun très sympathique. En manque de sensations fortes ? C’est par ici que ça se passe !

John Woo sauce 8bits

Le Bunnylord attend patiemment que vous ayez fini votre massacre

Vous les connaissez déjà grâce à leur deux jeux de skate rétro et totalement addictifs, les petits gars de Roll 7, studio basé à Londres, en ont sous le pied et montrent leurs talents sur tous les fronts. C’est ainsi que les papas des OlliOlli un et deux nous replongent dans leur style 8 bit préféré pour nous offrir NOT A HERO (et dans le futur, BEATfighter)! Mais place au scénario bien déjanté de ce soft pas comme les autres.

Bienvenue à Londres! C’est la pagaille ici et il faut un nouveau maire pour cette ville. Un maire qui en a dans le pantalon et qui sera prêt à relever la City comme il se doit et par tous les moyens! C’est ici que vous intervenez, jeune militant de la première heure qui supporte Bunnylord, un candidat… pas comme les autres. Son programme ? Éliminer la racaille à coup de guns, de grenade et de grosses doses de testostérone pour attirer vers lui le public, ces brebis perdues loin de leur troupeau à la recherche du berger « sanguinaire » qui leur montrera le chemin.

Sauter n’est pas jouer

NOT A HERO est gore, mais très fun

Vous voici donc aux commandes d’un soldat électoral, d’autres viendront rejoindre vos rangs par la suite en fonction de votre avancée dans le jeu. Chaque personnage a ainsi des capacités propres histoire de varier le gameplay: courir plus vite, affinité avec tel ou tel type d’arme, … Tant qu’on parle de gameplay, pas question ici de sauter. Non, sauter c’est tricher et vous êtes plus doué que ça. Pour palier à ce manque, vous aurez néanmoins accès à une glissade. Rien de tel pour allonger les ennemis au sol et leur briser la nuque, les achever à bout portant ou bien les poignarder froidement, si tant est que vous n’ayez pas déjà mis fin à leurs jours par un tir bien calibré. Outre les glissades, votre tueur aura également la possibilité de se mettre à couvert. Bref, la jouabilité se veut simple et épurée: se cacher, glisser, tuer, voici la base de vos mouvements, évitant tout geste superficiel.

Afin de pimenter votre périple, Bunnylord ne se contentera pas de vous demander de parcourir chaque niveau en tuant tout le monde, ce serait bien trop simple. Non, vous aurez à effectuer de petits défis (comme dans OlliOlli en fait) qui iront du facile comme finir le stage en moins d’une minutes, au moyen tel que tuer 10 ennemis sans se faire toucher, pour terminer par le carrément loufoque: « Le panda doit survivre », notamment ! Le titre offre également un système de ranking bien barré aux intitulés humoristiques: Maire, Premier Ministre, Roi d’Angleterre ou… LE MEGALORD!

Miaou? Bouuuuuum!!!

Des défis augmenteront la replay value

Outre votre arme principale, à savoir le pistolet, vous aurez accès à quelques buffs éphémères tels que des grenades, des cocktails molotov, un pistolet laser ou encore… un chat explosif (Worms ? Sort de ce corps!) qui changeront le style de gameplay et vous permettront de renverser la donne à votre avantage.

Le level design des niveaux est finement pensé pour compenser l’absence du saut et vous voyagerez de building en building en traversant des baies vitrées, passant par des balcons, vous jetant dans le vide ou encore… en prenant les escaliers (mais pourquoi on y a pas pensé plus tôt!). Pour conclure, signalons que NOT A HERO possède de petits airs de titres indés bien connus comme Gunpoint, Broforce ou encore Hotline Miami, rien que ça!

C’est pas fini, Bro !

Des séquences anthologiques pour un style 8 bit ultra plaisant

Graphiquement, le goût du rétro est toujours bien présent dans les couloirs de Roll7 et le développeur nous prouve une nouvelle fois qu’il est toujours plaisant de jouer avec des pixels. Les niveaux ne manquent pas de fluidité et de détails pour une action explosive et jouissive malgré un petit bémol: des « chutes de framerate » sur certaines machines pas assez puissantes.

La bande-son chiptunesque, elle, déboîte et s’accorde bien avec le rythme du jeu. Dommage d’ailleurs que les dialogues de ce dernier soient intégralement en anglais car l’humour est très présent, Bunnylord en débordant littéralement. Les vannes pourraient donc ne pas être saisies par les néophyte de la langue de Shakespeare, ce qui est regrettable puisqu’il s’agit d’un sacré atout charme pour le soft.

C’est bon… mais c’est court!

Roll7 signe, avec NOT A HERO, un jeu qui confirme le talent de cette équipe de développement tournée vers le graphisme rétro et l’arcade fun. On regrettera par contre l’absence de mode coop et le manque de longévité du scénario principal, qui plombent un peu la note finale. Il nous tarde néanmoins grandement de mettre la main sur les futures sorties de la firme, notamment BEATfighter.

La bande-annonce

Réalisation: 16/20

Des graphismes bien travaillés pour un côté 8 bits maîtrisé et chatoyant. Le titre est très fluide malgré quelques chutes de framerate pour certaines configs un peu cheap.

Gameplay/Scénario: 15/20

Le jeu est assez facile à prendre en main, avec peu de commandes (glisser, tirer, …). Le level design est intéressant, l’action frénétique, et le titre répond au doigt et à l’oeil. La possibilité d’incarner différents personnages ayant chacun un pouvoir propre est un plus. Dommage qu’il n’y ait aucun mode coop, par contre. Le scénario, quant à lui, est bien barré mais on regrette l’humour non traduit.

Bande-Son: 15/20

Les musiques du jeu se marient très bien avec l’action, les bruitages claquent comme il faut et l’humour déborde dans les dialogues (english only) !

Durée de vie: 14/20

On ne se lasse pas de faire et refaire les niveaux avec les différents personnages que l’on débloque au fur et à mesure de notre avancée, mais l’histoire en elle-même est trop vite bouclée, et certains passage trop ardus pourraient en rebuter plus d’un.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

NOT A HERO est un jeu de tir vraiment fun, un défouloir puissant et nerveux qui ne pêche que par l’absence d’un mode coop et une durée de vie faiblarde pour qui se contentera de ne faire que le scénario. On vous le recommande si vous êtes adepte du 100%, par contre!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Arkamis
Arkamis
J'ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j'en passe. J'y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen