Review

Après un excellent épisode Lego dans lequel Batman regroupait les héros de l’univers DC Comics pour anéantir la menace du Joker et de Lex Luthor, voici maintenant que TT Games s’attèle à l’univers opposé, alias Marvel, pour mettre sur le devant de la scène Hulk, Iron Man, Thor et consorts dans une aventure aussi épique que drôle!

Allo Fury ? On a un problème!

Toute l’écurie Marvel en Lego!

Alors que le surfeur d’argent rôde sur Terre, il est pris en chasse par Iron Man. Tout aurait pu se dérouler sans incident si un vaisseau sorti de nulle part n’avait pris notre surfeur pour cible et fasse éclater son instrument de travail en dizaines de briques. Hélas, chacun des morceaux disséminés sur la surface de la planète est loin d’être anodin! En effet, les débris s’avèrent être des briques cosmiques, détenant un immense pouvoir. Et qui dit pouvoir dit convoitise, chose que le Dr Fatalys et toute la clique des super méchants de l’écurie Marvel ont bien compris. Une seule solution: incarner tous les super héros de cet univers afin qu’ils récupèrent avant leurs mortels ennemis les précieux cubes cosmiques!

Traveller’s Tales, le développeur de ce soft, n’est clairement pas un débutant dans le milieu du jeu vidéo. Avec des licences bien connues et des partenariats de renommée comme Pugsy avec Psygnosis sur Megadrive, ou encore Mickey Wild Adventure sur PlayStation première du nom, la firme a su prospérer et s’occupe aujourd’hui principalement de la licence Lego, pour le plus grand bonheur des fans d’humour et de jeux de construction. Cette fois encore, la recette fait mouche, et on vous explique pourquoi.

Donnez-moi un A, donnez-moi un V … « Avengers » !

Avec le carton plein des Avengers dernièrement, il n’en fallait pas plus pour qu’une ribambelle de produits dérivés voit le jour, et notamment des… Lego! C’est donc tout naturellement que revoilà les petites briques jaunes mondialement connues, cette fois transposées en jeu vidéo. Exit DC, place à Marvel et sa surenchère de fortes têtes! Niveau gameplay, on reste dans le très connu avec une mécanique identique à celle d’un Lego Batman 2, à savoir un open world qui vous amène vers des quêtes principales et annexes, et une alternance entre deux à trois héros aux capacités spécifiques.

Un open world sympa mais pas assez fourni

Et croyez-moi, l’open world de ce Lego Marvel Heroes est assez diversifié, puisque vous accèderez à un Manhattan revisité incluant les lieux les plus emblématiques des comics Marvel comme la tour Oscorp, le Daily Buggle, la Tour des 4 Fantastiques, Stark Entreprises mais également, par la suite, le Triskelion. De plus, au dessus de vous flottera en permanence l’héliporteur du Shield, sorte de hub géant pour atteindre chaque zone plus rapidement. A noter que chaque stage de la quête principale dure une bonne demi-heure, voire plus, et qu’ils sont incroyablement variés! Bien entendu, comme dans tous les jeux estampillés Lego, vous pourrez, via le jeu libre, reparcourir les niveaux avec les héros/vilains adéquats pour débloquer encore plus de bonus, et ce jusqu’à 158 personnages avec des tenues diverses. Le choix est tout simplement énorme, et le respect de leur pouvoir est total, avec des « classes » qui se distinguent entre elles (voler et tirer des ondes d’énergie pour Iron Man, balancement de toile en toile pour Spiderman, jet de bouclier pour Captain America, etc…).

Le mode coopératif répond lui aussi toujours présent et permettra, du moins sur Wii U ou PS4 et via l’utilisation du gamepad ou de la Vita, de jouer le first player sur la télé et le second sur la tablette ou la console nomade. Si vous jouez seul, ce gameplay asynchrone vous permettra de choisir le perso vers lequel vous voulez switcher plus efficacement. Vous me direz: une nouvelle histoire, de nombreux personnages, un mode Coop très sympa, mais qu’est-ce qui cloche dans ce soft ? Et bien… l’open world n’est peut-être pas assez fourni. On regrettera également que la map ne soit pas assez claire quand on la consulte. Mais bon, on pinaille.

Ça s’emboite et ça se déboite !

Le moteur de jeu force le respect

Traveller’s Tales continue de nous fasciner avec ses jeux issus de l’univers Lego, et notamment sur le plan graphique. Pensez donc, nous en sommes actuellement à une quinzaine de softs, et à chaque fois le moteur de jeu est amélioré. Effets de fumées, de particules, de reflets sur les armures, de flammes sur les superpouvoirs, le tout sans aucun ralentissement, il y a de quoi être impressionné et surtout se prendre à rêver qu’un jeu plus « sérieux » utilise la même technique pour nous livrer, par exemple, un titre dédié aux Avengers à la réalisation soignée!

Depuis quelques itérations, les jeux made in TT sont doublés (on se souvient encore avec émotion du premier Lego Star Wars et de ses scénètes humoristiques muettes). Du coup, la voix de chacun des protagonistes est fidèlement retranscrite, même si les doubleurs officiels des apparitions filmiques de nos héros ne répondent pas présent. On regrettera, par contre, la francisation des mots anglais comme Avenger, ou des noms de famille des personnages, ce qui casse un peu les dialogues. Deuxième regret niveau sonore, le décalage des voix par rapport à l’image, mais l’humour fait largement passer la pilule. Les bruitages, quant à eux, sont tout bonnement géniaux et on reconnaîtra à la première écoute les pouvoirs, notamment Iron man et ses rayons (le piouuuuu caractéristique issu des longs métrages).

Que la force soit… non, c’est trop vieux ça!

Le nouveau soft sur l’univers Lego made in TT Games a clairement tiré une bonne pioche en s’attaquant à l’univers Marvel. Le résultat est un titre de super héros génial, assez long, bien fun et apportant quelques nouveautés grâce aux pouvoirs des protagonistes. L’humour omniprésent et le respect des comics d’origine force le respect, et le jeu à deux enfonce encore le clou pour faire de ce Lego Marvel Heroes le meilleur jeu de la licence. Mais que va bien pouvoir nous dégotter le développeur pour son prochain titre?

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 18/20

On reconnaîtra facilement les héros et vilains qui composent le jeu et on retrouvera leur humeur et leurs mimiques respectives grâce à un moteur de jeu très puissant, qui gère les effets spéciaux sans sourciller.

Gameplay/Scénario: 16/20

Une nouvelle histoire avec les super héros de Marvel, moi je dis oui, et ils ont la classe ! Niveau gameplay, on retrouve la structure de Lego Batman 2 avec un open world peut-être un peu trop limité, mais des niveaux principaux riches en rebondissements et des personnages dont chaque pouvoir est important pour résoudre les énigmes proposées.

Bande-Son: 13/20

Toujours un petit coup de cœur quand on entend nos petites briques jaunes ouvrir la bouche, bien que les voix ne soit pas fidèles aux adaptations cinématographiques. Musicalement parlant, on a quelques pistes sonores épiques, mais le reste est un peu trop « passe-partout ».

Durée de vie: 18/20

Comptez sept à huit heures pour la trame principale, et plus du triple si vous vous attelez aux quêtes annexes et à l’obtention de tous les personnages et briques spéciales du soft.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Encore une fois, Traveller’s Tales réussit l’exploit de nous livrer un soft estampillé « Lego » au contenu incroyable, à l’humour ravageur, et à la technique éprouvée. La recette est certes toujours la même de base, mais elle s’améliore au fil du temps et on ne voit pas pourquoi on s’arrêterait en si bon chemin!



About the Author

Arkamis
Arkamis

J’ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j’en passe. J’y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen