Review

Hatsune Miku Project Diva Mega Mix est un jeu de rythme développé par SEGA et vendu 39,99€ sur Nintendo Switch. Lancé pour fêter le dixième anniversaire de la saga, ce Mega Mix incorpore pas moins de 101 chansons issu du meilleur du catalogue des Vocaloids, et tente de renouveler son gameplay avec un mode à détection de mouvements baptisé « Mix ». De quoi se laisser tenter par le plaisir de retrouver Miku et ses amis et de les emporter partout avec soi? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Si on est ravi de retrouver nos vocaloid idols plus charmantes et pétillantes de couleurs que jamais et si la lisibilité globale du soft ne pose pas de soucis tout comme l’habillage des menus, on ne peut que regretter cet effet de flou et cette compression pas au top pour les clips qui passent au plan de fond. Un peu incompréhensible quand on a connu des versions ultra nettes comme celles de la PlayStation Vita ou de la PS4 notamment. Par contre, mention spéciales aux costumes de nos chanteuses (et chanteurs), toutes plus folles les unes que les autres dans leur design.

Gameplay/Scénario: 16/20

Niveau histoire, n’en cherchez pas: en effet, aucun mode story n’est prévu et vous n’aurez que le mode arcade et sa course au scoring pour vous satisfaire. Par contre, le gameplay est toujours aussi redoutable et se paie le luxe de s’offrir pas mal d’options d’accessibilité comme un mode sans échec possible, la possibilité de jouer en « Mix » avec la détection de mouvements des Joy-Cons ou encore l’option plutôt géniale de jouer… avec les touches PlayStation! De quoi vous sentir comme à la maison! Pour le reste, il s’agira principalement de performer comme il se doit pour gagner de quoi vous payer une pléthore de costumes et autres accessoires pour vos personnages, fan service oblige.

Bande-Son: 15/20

Le titre incorpore pas moins de 101 chansons parmi les meilleurs de tout le catalogue Project Diva et elles sont fidèlement restituées, passant allègrement de l’électro-pop à des mélodies romantiques ou du rock acidulé. Certes, le « style » Vocaloid et ses voix artificielles survoltées ne plaira pas à tous, mais les fans seront sans doute comblés. Dommage par contre qu’il faille débourser 30 Euros, soit quasiment le prix du soft, pour obtenir 36 chansons de plus, surtout quand on sait que le volet précédent, Future Tone, est sorti avec plus de 300 morceaux.

Durée de vie: 16/20

Avec 101 chansons sur plusieurs modes de difficulté et vu la courbe d’apprentissage du titre, vous en aurez pour votre argent si vous voulez tout maîtriser à 100% et débloquer les plus de 300 tenues incluses dans le titre. Par contre, on ne comprend pas pourquoi SEGA se tire une balle dans le pied en proposant de tout débloquer pour 10€… A ne pas faire si vous ne voulez pas vous flinguer une partie de l’intérêt.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Censé représenter le meilleur des 10 ans de la licence, Hatsune Miku Project Diva Mega Mix manque hélas d’un mode story, d’un nombre de mélodies aussi conséquent que l’opus précédent (300 chansons dans le Future Tone de la PS4) et d’une meilleure compression des clips vidéos en fond, mais pour le reste, c’est un épisode solide qui propose en plus pas mal d’options d’accessibilité, comme le fait de changer les touches à l’écran par celles de la PlayStation, ainsi qu’un mode Mix plutôt rigolo utilisant les joy-cons de la Switch en détection de mouvement (exit les utilisateurs de Switch Lite). Ajoutez à cela plus de trois cent costumes, plusieurs modes de difficulté, une grosse courbe d’apprentissage et des genres musicaux bien différents, et vous comprendrez que le titre a de quoi plaire, malgré une politique tarifaire un peu étrange (30€ le pack de 36 chanson supplémentaires). A posséder si vous comptez y jouer en nomade, sans doute le plus grand attrait de cette version Switch!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!