Review

Après un peu plus d’un an, vous trouvez que Ghost Recon s’essouffle et que même si le mode PVP Ghost War est là pour rallonger la durée de vie en offrant des affrontement en 4 contre 4, vous aimeriez bien un peu plus de contenu? Et bien rassurez-vous car Ubisoft a décidé de lancer une « Year 2 » pour le soft, à la façon de ce qu’il fait déjà pour Rainbow Six Siege (et qui lui a plutôt réussi vu les 30 millions de joueurs). Alors, que nous réserve cette année 2 si conséquente qu’elle bénéficiera même de son propre Season Pass?

« Les cartes du nouveau mode Sabotage sont très intéressantes »

Au programme de cette Year 2 de Ghost Recon Wildlands, commençons par ce qui s’avérera payant et donc inclus dans le Season Pass Year 2 vendu à 30€, à savoir l’accès avec une semaine d’avance aux 6 nouvelles classes pour le mode Ghost War (une dispo de suite et cinq autres dans le courant de l’année) ainsi qu’un pack de personnalisation Splinter Cell et huit caisses de combats. Rassurez-vous, toutes ces classes seront bien dispos gratuitement également.

Au rayon du gratuit, on note depuis le 10 avril pas moins de 5 nouvelles cartes pour le nouveau mode de jeu: sabotage, durant lequel les attaquants devront capturer et tenir un objectif afin de remporter la manche.

Pour le PvE, bonne nouvelle puisque le contenu offert sera… gratuit également ! Ainsi, le titre proposera un panel de quatre « Opérations Spéciales », sortes d’énormes mises à jour dont la première est déjà dispo et vous permet de personnaliser votre squad grâce aux items débloqués le long de la campagne et des loot boxes. Une featurette très demandée par la Communauté.

« Retrouver Sam Fisher, un vrai plaisir… et gratuit en plus! »

Mais le plus intéressant selon nous dans cette Opération Spéciale 1 est sans doute la nouvelle mission nommée Watchman, dans laquelle nous avons pu rejoindre un certain Watchwood qui n’est autre que… Sam Ficher, le héros de la Saga Splinter Cell! Dans cette quête, vous allez devoir infiltrer en pleine nuit une base de l’Unidad dans la region de La Cruz, sans vous faire repérer ni tuer personne!

Un défi assez difficile au demeurant, bien qu’il puisse se boucler en une vingtaine de minutes si vous avez la chance d’avoir des améliorations comme le drone sonore notamment. Bref, c’est un peu court si vous êtes déjà bien équipé, mais ça reste très sympa pour les fans de ce cher Sam, d’autant qu’un joli clin d’oeil à Metal Gear Solid fait également son apparition. On précisera aussi que des armes et de nouveaux défis jalonnent la map. De quoi redonner vie au soft, que vous jouiez en solo ou entre amis.

En tous cas, vu la qualité proposée, on a déjà hâte de découvrir les missions scénarisées des Opérations Spéciales 2, 3 et 4, surtout qu’il ne faudra pas débourser un rond. Et si le teasing vers un nouveau Splinter Cell continuait par leur biais?

La bande-annonce

Tableau de notes: s’agissant d’un DLC, nous n’incorporerons pas de tableau de notes. Vous pourrez retrouver ce dernier dans le test du jeu complet en cliquant ici.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Honnêtement, les seuls reproches que l’on peut faire à cette Year 2 sont la relative brièveté de la mission avec Sam Fisher et le Season Pass vendu 30€ juste pour 8 loot boxes et un accès anticipé d’une semaine aux 6 nouvelles classes PvP. Pour le reste, c’est bien pensé, il y a du contenu pour relancer la durée de vie, le mode sabotage et les nouvelles map sont top et… c’est gratuit! Alors foncez et ressortez Ghost Recon Wildlands, il est grand temps de retourner en Bolivie!



About the Author

Arkamis
Arkamis
J'ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j'en passe. J'y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen