Review

Sixième opus de la série à sortir en Europe, Fire Emblem : Awakening est le premier à débarquer sur la 3DS. Edité par Nintendo et développé par Intelligent Systems, ce nouveau titre suit la lignée de ses prédécesseurs en nous offrant un RPG Tactique à l’univers riche et plein de rebondissements. Une réussite ? Oh que oui !

Qui êtes-vous ?

Une création de personnage inédite pour un Fire Emblem!

Une fois n’est pas coutume, ce nouveau Fire Emblem vous permet d’incarner votre propre personnage. A la manière d’un MMO, vous pouvez choisir son sexe et son apparence, ce qui est une première dans la franchise et permet une identification plus intense avec le héros. Une fois votre avatar créé et nommé, il atterrit au beau milieu d’une prairie, amnésique… Heureusement, apparaissent Chrom, le beau prince ténébreux, Lissa, sa délicate petite sœur et Frederick, leur garde du corps envahissant.

Alors oui, le coup du héros amnésique, on a déjà vu plus original ! Mais cela vous permettra de tracer votre destinée comme bon vous semblera, selon les choix que vous effectuerez tout au long du jeu et les affinités que vous créerez avec vos compagnons de route. Votre avatar se joindra donc à l’équipe de Chrom, « Les Veilleurs », qui a pour mission de protéger le royaume d’Ylisse contre la menace de son voisin avide de conquête, Plégia. Evidemment, l’histoire va vite se corser et vous faire découvrir plus de choses que vous ne pourriez l’espérer.

Chevalier Pégase en E5 !

Un tactical-rpg pur souche

Au point de vue du gameplay, le titre est dans la lignée des autres Fire Emblem. Il s’agit donc d’un tactical-RPG (jeu de rôle tactique) dans lequel vous contrôlez, à chaque combat, une armée de personnages qui en affronte une autre. Le but est bien souvent de décimer l’ennemi ou de vaincre le boss de la carte. Rien de bien révolutionnaire ; toutefois, le système fonctionne et promet de beaux combats et des parties passionnantes, où la tactique ne sera pas à prendre à la légère si vous ne voulez pas perdre tous vos héros.

En effet, caractéristique propre à Fire Emblem, on retrouve l’option de la « mort définitive » (non, dans le jeu vidéo, ceci n’est pas un pléonasme). Explications: si un de vos protégés meurt au combat, impossible de le récupérer par la suite. Cependant, pour les plus frileux, vous pourrez tout à fait désactiver l’option en début de partie. De quoi rassurer les gamers qui ont passé des heures à monter tel ou tel perso de niveau, même si de fait on perd justement en intensité durant les combats, la peur et la prudence se faisant moins présentes.

De beaux costumes

Le jeu arbore une jolie réalisation

Graphiquement parlant, les fans ne seront pas dépaysés puisqu’on retrouve un style visuel propre à la franchise. Les designs des personnages sont très variés et intéressants (ce qui est une véritable torture pour un cosplayeur!). Les cinématiques, elles, sont adroitement mises en scène et la 3D de la console les sublime littéralement. En dehors de cela, par contre, il faut bien avouer que l’effet relief n’est que peu exploité, et peut même être désactivée sous peine d’avoir mal au crâne.

Musicalement parlant, les compositions sont magnifiques, allant du mélancolique au thème guerrier sans jamais dénaturer l’esprit de la saga. Les bruitages, quant à eux, sont totalement immersifs. Chocs des épées, utilisation de la magie et j’en passe, on se croirait sur le champ de bataille !

Un must !

En conclusion, Fire Emblem : Awakening a beau être un jeu sans trop de surprises, il s’avérera indispensable pour votre 3DS! Efficace et solide, le gameplay vous apportera des heures d’amusement et… de prise de tête (mais ne nous le cachons pas, les gamers sont parfois un peu maso), assurés par la multitude de personnages et les nombreux choix de scénarios qui s’offrent à vous.

La bande-annonce

Réalisation: 18/20

Bien que très classique et sans réelle nouveauté, la réalisation est toujours efficace. Pourquoi changer une équipe qui gagne? Par contre, l’utilisation de l’effet relief, s’il sublime les cinématiques, est clairement dispensable en plein jeu.

Gameplay/Scénario: 19/20

Le point fort de tout bon RPG qui se respecte ! Même si on aurait adoré avoir encore plus de surprises avec le scénario, celui-ci nous emmènera loin ; et on le suivra sans aucun effort, tant il est accrocheur et passionnant. Le style de jeu, quant à lui, est d’un dynamisme rare dans les RPG tactiques, avec une notion de triangle d’attaque inhérente à la série, et vous peinerez à lâcher votre console.

Bande-Son: 20/20

Adaptée à chaque moment de l’histoire et plutôt variée, la bande son se marie à la perfection avec le reste du jeu ; pour assurer une immersion encore plus complète.

Durée de vie: 20/20

Comment donner une note inférieure à 20 ? Fire Emblem : Awakening vous tiendra en haleine durant de très nombreuses heures, avec son très long scénario, mais aussi sa multitude de quêtes annexes et son nombre impressionnant de personnages à débloquer.

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

C’est bien simple, Fire Emblem : Awakening est un must-have! Si vous possédez une Nintendo 3DS mais que ce jeu n’est toujours pas en votre possession, foncez vous le procurer! Et si vous n’avez pas de Nintendo 3DS … Courez en acheter une, ce tactical-rpg en vaut la peine!



About the Author

Amy
Amy

Gamer girl et otaku dans l’âme, j’ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j’ai lentement décroché ; et depuis, j’ai erré sur le net … Jusqu’à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu’ils vous plairont !
Random fact : je fais un délicieux brownie