Review

Demon’s Souls Remake est un Action-RPG Hardcore développé par Bluepoint Games sur PlayStation 5 exclusivement. Remake graphique complet du mythique Demon’s Souls d’il y a 10 ans (en Europe) sur PlayStation 3, le jeu vous met dans la peau d’un combattant censé délivrer le Royaume de Boletaria du Fléau de l’Ancien, une entité maléfique réveillée par un roi cupide et qui a plongé la contrée dans un brouillard mortel transformant les habitants en abominations. Assurément le soft fondateur des « Souls-Like », Demon’s Souls peut-il, à grands coups de 4K Native et d’une refonte visuelle totale, s’avérer séduisant pour la Next-Gen de notre époque ? La réponse dans notre vidéo-test complet !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 19,5/20

Une claque monumentale que ce Demon’s Souls Remake ! On pensait que partir d’un jeu PlayStation 3 de début de génération allait forcément être handicapant pour les équipes de Bluepoint Games mais les petits gars nous démontrent tout leur talent en nous offrant des animations entièrement retravaillées, un niveau de détail hallucinant en 4K, une fluidité exemplaire en mode Performance et surtout des effets graphiques qui vous feront baver d’admiration devant votre PlayStation 5. A côté, le studio n’a pas non plus lésiné sur l’architecture gothique à souhait et les effets de lumière qui donnent une toute autre ambiance, bien plus dark fantasy, à ce remake si on le compare à l’original. Et puis histoire de contenter tout le monde, le soft jouit d’une kyrielle de filtres graphiques pour réellement lui donner le look que vous voulez, quitte à le rendre plus lumineux façon PS3 ! Et que dire des temps de chargement ? C’est de l’histoire ancienne à présent, et bon sang que ça fait du bien car du coup la mort n’est plus autant pénalisante ! Bref, un titre qui sert largement de vitrine technologique à la machine Next-Gen de Sony et qui ne souffre, au final, que de quelques soucis de caméra issus de son modèle ainsi que de légères chutes de framerate en mode cinématique, lesquelles seront corrigées (si elles ne le sont pas déjà) par un patch dans pas longtemps.

Gameplay/Scénario: 18,5/20

Le scénario n’a pas bougé d’un iota et on se retrouve toujours en tant qu’âme prisonnière du sombre royaume de Boletaria, maudit par « L’Ancien » suite à la cupidité d’un roi sans scrupules. A vous d’empêcher la brume mortelle de se propager plus avant dans les terres en tuant les sbires de ce cher monarque déchu, le tout raconté au travers de très jolies cinématiques full FR. Niveau gameplay, on craignait que celui du jeu originel ait mal vieilli puisqu’il y a quand même eu trois autres « Souls » après lui, mais au final le level design imaginé par From Software fait toujours autant merveille et nous pousse à nous investir chaque fois un peu plus dans l’une des dix classes du soft, pour un résultat chronophage en diable et jamais frustrant tant la marge de progression est énorme. Alors oui, on aurait adoré une interface un peu remise au goût du jour pour le coup, le voyage à travers les menus et les objets rapides n’étant pas toujours des plus aisés, ainsi qu’une petite aide au début du soft, mais pour le reste c’est du tout bon qui vous poussera à vous dépasser ! Enfin, l’utilisation de la DualSense et de ses capacités haptiques se montre redoutable, nous faisant vivre chaque passe d’arme, chaque contre, comme jamais dans un Action-RPG hardcore.

Bande-Son: 19/20

Les musiques ont été entièrement retravaillées de façon symphonique pour leur donner un côté épique tout bonnement grandiose, tandis que les doublages intégralement en français sont d’excellentes factures. Enfin, nous ne saurions que trop vous conseiller de jouer au casque tant la spatialisation des ennemis a son importance et s’avère fichtrement bien réussie.

Durée de vie: 18,5/20

Comptez entre 20 à 30 heures de jeu la première fois, histoire de réellement apprendre sur le bout des doigts les diverses zones qui composent Boletaria et anticiper les assauts de vos adversaires. Par la suite, la replay value est plutôt conséquente puisque vous avez accès à 10 classes radicalement différentes ainsi qu’un éditeur de personnage ultra complet. Et si en plus vous vous adonnez au speedrun, bon courage !

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Avec Spider-Man Miles Morales, Demon’s Souls Remake est incontestablement le meilleur jeu de lancement de la PlayStation 5 et justifie, à lui seul, l’achat de la machine ! Oui, on y va fort mais croyez-nous : le travail visuel réalisé par Bluepoint Games est sidérant de beauté et de profondeur, tandis que le retour haptique de la DualSense nous immerge dans chaque coup d’épée, chaque parade de cet Action-RPG au gameplay hardcore certes, mais ô combien valorisant et jouissif quand on parvient enfin à occire LE monstre qui nous barrait la route. Alors certes, l’interface aurait pu être un peu mieux retravaillée pour suivre les tendances actuelles et on regrette les soucis de caméra parfois un peu handicapants ainsi que les micro-chutes de framerate (qui seront corrigées en patch) en mode Cinématique, mais tout le reste n’est que pur bonheur vidéoludique ! De la direction artistique saisissante et grandiose à la bande-son épique en diable, en passant par les temps de chargement quasi inexistants sur la grosse vingtaine à trentaine d’heures que durera votre périple (que vous recommencerez forcément vu les 10 classes disponibles et l’éditeur de perso bien badass), Demon’s Souls Remake est une ode à l’aventure dark fantasy comme on n’en a jamais connue, alors foncez !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!