Review

La série Deception est bien connue des amoureux de productions typiquement nipponnes. Mais si, vous savez, ces jeux au concept un peu « WTF » (pour parler d’jeuns) que beaucoup d’éditeurs frileux n’osent pas sortir chez nous. Heureusement, on peut compter sur quelques mécènes comme NIS America ou encore Koei Tecmo pour nous livrer, régulièrement, ces titres incroyablement rafraichissants… ou parfois vraiment sadiques ! C’est le cas de Deception IV : The Nightmare Princess, une mise à jour Next-Gen de la version PlayStation 3 de Deception IV, dans laquelle votre seul but sera de faire le plus de mal possible aux envahisseurs de votre château… et plus c’est diabolique, plus on aime !

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Si techniquement le titre n’est clairement pas l’un des plus beaux jeux de la PlayStation 4, il bénéficie d’une animation extrêmement fluide, de textures retravaillées et d’une netteté d’image qui fait plaisir à voir. Les deux héroïnes, Laegrinna et Velguirie, sont superbes et leur apparence s’avère même customisable. On en dira pas autant de la modélisation de vos assaillants et de leurs mouvements un peu trop mécaniques.

Gameplay/Scénario: 16/20

L’idée d’avoir rajouté une antagoniste à Laegrinna, la fille du diable, en la personne de Velguirie, la princesse des cauchemars, densifie pas mal le scénario, d’autant que son mode de jeu est bien mieux pensé que les énormes salles du château à parcourir dans l’histoire originale. Ce principe de missions à accomplir avec trois objectifs débloquant chacun des instruments de tortures supplémentaires permet pas mal de folies et de remue-méninges pour qui cherchera à réaliser le plus beau combo. Seul bémol, une caméra pas toujours optimale pour juger du bon moment où déclencher tel ou tel piège. En dehors de ça, c’est du plaisir sadique comme on en trouve rarement… mais faire mal… c’est si bon au final !

Bande-Son: 15/20

Les musiques sont un peu trop passe-partout mais les bruitages rendent vraiment justice aux appareils de torture aussi bien réalistes que totalement loufoques (des barres parallèles façon casse-noisette ou un bidet à propulsion stratosphérique… il fallait l’inventer). Les voix digitalisées en japonais, quant à elles, sont délicieusement enivrantes.

Durée de vie: 16 /20

Si on pouvait reprocher le côté répétitif de l’histoire de Laegrinna, avec seulement quatre niveaux distincts et des pièces de château séparées par des couloirs bien trop longs, le mode attribué à Velguirie est beaucoup plus fun et va surtout vous tenir en haleine pas mal de temps grâce à la qualité de ses défis qui vous demanderont pas mal de cogitation. Sans parler de l’inspiration parfois bien réelle de certaines zones (salle de gym, terrain de jeu pour enfants, …) qui trouvent ici une toute autre utilité grâce à la torture parfois très drôle de vos assaillants. Une vraie réussite qui relance clairement l’intérêt de la saga et promet des heures de fun.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

En rehaussant le moteur graphique de Deception IV et en y ajoutant un nouveau mode de jeu doté d’une héroïne charismatique et d’un système de missions à objectifs multiples fun et bien pensé, Koei Tecmo a réussi le pari de nous amuser en torturant les autres. Alors oui, il faut le prendre au second degré et visuellement le titre ne fait pas « Next-Gen », mais les qualités du jeu sont belles et bien là et on espère sincèrement que la série tendra plus du côté de Velguirie et ses mini-niveaux diaboliques plutôt que vers Laegrinna et son gameplay trop mou et répétitif. Deception V nous le dira !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!