Review

Action-RPG Hardcore développé par Bandai Namco dans la veine du genre Souls Like, Code: Vein vous met dans la peau d’un Revenant, un être vampirique amnésique qui tente de survivre dans une cité en ruines infestées de Déchus, d’anciens Revenants devenus fous par soif de sang. Protégé par la belle Io et aidé par Louis et son groupe de chercheurs, vous allez tenter de comprendre ce qui produit la raréfaction des Perles de Sang, seul remède contre le Miasme qui envahit peu à peu votre cité. Tout un programme pour un jeu qui aimerait titiller les Dark Souls et autres Bloodborne sur leur propre terrain, avec une originalité plutôt intéressante: l’incorporation d’un binôme permanent! Une bonne idée?

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 11/20

Quand nous avons découvert Code: Vein, manette en main, pour la première fois lors du Winter Level Up 2017 de Bandai Namco, le titre nous avait impressionné graphiquement. Seulement voilà, en deux ans, il n’a quasi pas été amélioré, et fait donc figure à présent de titre visuellement daté. De plus, il souffre de chutes de framerate pour le moins incompréhensibles. Heureusement, sa direction artistique gothico-vampirique est plus que plaisante à l’oeil, et les personnages ont un très bon charisme.

Gameplay/Scénario: 18/20 pour les newbies, 09/20 pour les pros

Le scénario se découvre avec plaisir et les personnages sont plutôt hauts en couleur et torturés. Niveau gameplay, tout dépend de votre niveau de gamer accro aux Action-RPG Hardcore. Soit vous êtes un pro du genre et forcément vous trouverez Code: Vein linéaire, simple et très loin des ténors du genre, soit vous débutez et dans ce cas, le titre est tout simplement parfait. Les développeurs vous proposent un système de jeu bien complet, une excellente personnalisation, la possibilité de faire une vraie bête de guerre en grindant un peu et surtout un binôme qui simplifie grandement les rixes! Une parfaite entrée en la matière, complète comme il faut pour entamer par la suite votre chemin vers Dark Souls ou Bloodborne!

Bande-Son: 16/20

Les musiques sont convaincantes et soulignent à merveille le côté gothique du soft. Les doublages japonais ou anglais s’avèrent d’excellente facture et les bruitages font largement le job pour soutenir l’ambiance. Du bon boulot.

Durée de vie: 17/20

Comptez vingt à trente heures pour voir le bout de l’aventure de Code: Vein, et un peu plus si vous voulez à bout du dédale bonus qu’il contient. Une moyenne largement dans la norme des autres titres du genre.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20 pour les newbies, 11/20 pour les autres

Avec son gameplay qui vous permet de vous créer un héros « à la carte » grâce aux compétences issues de Codes Sanguins, son loot plutôt intéressant, son scénario sympathique et son look gothico-vampirique, Code Vein avait toutes les cartes en main pour réussir à se faire une place de choix dans le monde déjà bien peuplé des Souls Like. Hélas, le framerate capricieux, la caméra pas au top, le manque d’ambition « épique » du soft de même que son level design simpliste et sa réalisation en retard sur son temps font du titre de Bandai Namco un Action-RPG amusant, sans plus, mais qui a au moins pour mérite de permettre, avec son système de NPC binôme et de coopération, d’offrir une difficulté bien moindre que les ténors du genre. Un bon titre pour les débutants, donc, mais pas pour les pros!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!