Review

Après avoir eu plusieurs mois pour nous roder au contenu proposé par Borderlands 3, voilà que le premier DLC inclus dans le Season Pass (ou vendu à l’unité pour 14,99€) débarque afin de nous proposer une mission épique : le casse du casino de feu notre Beau Jack! De quoi passer à la caisse pour replonger avec délectation dans le monde bien barré du soft de Gearbox? Venez le découvrir dans notre test!

« La ravissante Moxxi va vous envoyer dévaliser… un casino! »

Pour avoir accès au DLC de ce « Casse du Beau Jackpot », il vous suffit d’aller faire un tour dans votre vaisseau afin de tomber sur une affiche évoquant l’immense casino spatial du Beau Jack! L’occasion de constater qu’à sa vue, notre chère Moxxi n’a qu’une idée en tête : mettre la main sur l’édifice et surtout… sur le pactole qu’il contient! Le fera-t-elle toute seule ? Certainement pas! Non, c’est à vous de vous y coller !

Après avoir infiltré le Beau Jackpot, vous allez donc devoir casser du pilleur et vous monter une dreamteam afin de pouvoir accéder à la tour très privée de Jack. Bien entendu, depuis sa mort, un nouveau protagoniste a mis la main sur le casino. Son nom? Belle Gueule! Et croyez-moi que ce sera le premier à tenter de vous mettre des bâtons dans les roues !

« Du fan service bien maîtrisé »

Les fans de la licence seront donc ravis de recroiser le visage de Jack que l’on a tant aimé haïr, une voix sortie d’outre-tombe que l’on ne se lassera jamais d’entendre à nouveau. D’ailleurs, il est plutôt malin de la part de Gearbox de proposer un contenu rappelant les grandes heures de Borderlands 2 puisque l’un des reproches que l’on croise le plus souvent dans Borderlands 3 n’est autre le charisme légèrement en berne de nos nouveaux ennemis jurés. Il faut dire qu’il était très compliqué de passer après Jack et ses répliques devenues cultes.

Qui dit DLC dit forcément nouvelles armes, nouveaux skins, nouvelles quêtes… et il est vrai qu’avec celui qui nous intéresse ici, tout est de la partie histoire de donner envie aux joueurs de repartir pour du farm intensif. La map du casino est de bonne taille, plutôt vaste, et propose des environnements assez diversifiés malgré le fait que l’on ne quitte techniquement pas un « vaisseau casino ». Les nouveaux protagonistes, de leur côté, se montrent attachants, bien écrits et on adore les multiples clins d’œil croisés dans ce DLC. Oui, le fan service est assuré !

« Un contenu convaincant pour un DLC solide »

Petit bémol cependant: si vous possédez déjà un build solide, cette extension pourrait vous paraître relativement aisée malgré la profusion d’ennemis aptes à faire fondre vos chargeurs. On vous conseille donc, dans ce cas, d’enclencher le mode chaos 2 voire 3 pour plus de challenge et de fun.

Niveau durée de vie, « Le Casse du Beau Jackpot » propose une aventure qui pourra se parcourir en un peu plus de cinq heures si vous ne vous en tenez qu’à la quête principale, mais l’exploration des maps et les quêtes secondaires doublent rapidement la donne de ce trip façon Ocean’s Eleven.

Bref, pas de nouveautés majeures ni de grosse révolution, mais du fun dans un shooter looter saignant et dynamique comme on l’aime, au sein d’un environnement soigné et bien pensé qui ravira les fans de la licence.

La bande-annonce

Tableau de notes: s’agissant d’un DLC, nous n’incorporerons pas de tableau de notes. Vous pourrez retrouver ce dernier dans le test du jeu complet en cliquant ici.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Proposé dans le Season Pass ou en téléchargement solo au prix de 14,99€, Le Casse du Beau Jackpot offre assez de contenu, de fan service, et de clins d’oeils à l’incroyable Borderlands 2 pour vous tenir en haleine comme il faut, malgré son manque de réelles innovations et sa relative facilité si vous possédez déjà un build solide sur Borderlands 3. De quoi replonger avec plaisir dans l’univers du jeu!



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !