Review

Nous n’allons pas nous mentir… Dans les mois qui approchent, un nombre conséquent de sorties triple A sont en route. Pour ne citer que les plus attendues, je nommerai les récents Just Cause 3 ou encore Xenoblade Chronicles X, par exemple. Cela dit, dans mon esprit et dans celui d’innombrables joueurs, j’en suis certain, le jeu de l’année 2015 est, et restera, Bloodborne (en test et vidéo-test ici: http://n-gamz.com/video-game-review/bloodborne-test-et-video-test/). Sa première extension débarque donc à point nommé pour augmenter le challenge exquis que nous offrait le titre de base, et nous fait cadeau d’un contenu varié et massif ! Quand un DLC est réalisé juste comme il faut, ça donne The Old Hunters…

Dans les tréfonds du cauchemar du Chasseur…

Préparez-vous à visiter des lieux qui risquent de vous rendre fous!

Préparez-vous à visiter des lieux qui risquent de vous rendre fou!

Tout commence par une simple visite à l’atelier du chasseur, dans le rêve où votre avatar peut connaître un bref repos. Vous apercevez un objet brillant au sol, sans vous douter qu’il va vous ouvrir les portes d’un monde cauchemardesque, où tout ce que vous pensiez connaître va disparaître dans l’oubli ténébreux des désirs sanguinolents provenant des chasseurs qui vous ont précédé, ceux qui ont succombé au sang mauvais. C’est dans cette Yharnam chaotique que vous vous réveillerez, et c’est à vous qu’incombera la tâche d’abattre le cauchemar. Equipez-vous de vos meilleures armes et de votre foi la plus forte… La nuit sera bien plus longue que vous ne le pensiez !

Il y en a un peu plus, je le laisse ?

Les nouvelles armes qui vont passer entre vos mains révolutionnent le gameplay!

Les nouvelles armes qui vont passer entre vos mains révolutionnent le gameplay!

Le gameplay reste fondamentalement le même que dans le jeu original, à savoir un action-rpg hardcore à la troisième personne. Pour une plus profonde analyse de ce dernier, je vous invite donc à vous rendre juste ici pour notre test complet de Bloodborne. Ce que ce DLC apporte de plus, par-contre, c’est une bonne douzaine d’armes et une myriade de nouveaux sorts qui viendront varier votre façon de jouer. Ces armes sont tout simplement fabuleuses et révolutionnaires dans leur genre. Je vous citerai, par exemple, une épée dont la posture alternée la transforme en un majestueux arc muni de flèches mortelles. A tout cela ajoutez de nouvelles runes, aux effets uniques, des cocktails Molotov à retardement ainsi que des armures aussi classes qu’avantageuses dans différentes situations. La nouvelle nature des ennemis vous forcera à jouer sur plusieurs sphères, certains ne pouvant être vaincus que par la ruse et non la force brute ! Mention spéciale, à ce titre, à l’épée lunaire qui rend un vibrant hommage à la série des Dark Souls. Loué soit le soleil !

Le réchauffé ? Très peu pour moi…

De nouveaux sorts qui vont vous en mettre plein les mirettes! (Et la tête)

De nouveaux sorts qui vont vous en mettre plein les mirettes! (Et la tête)

Lorsque vous accéderez à la première zone du DLC, vous vous retrouverez dans une version tordue des environs de la Grande Cathédrale d’Oedon, ainsi que certaines parties de la ville haute. Bien que cela pourrait en décevoir certains, qui auraient voulu de nouveaux lieux tout de suite, je vous rassure en vous confirmant que, bien qu’on soit familier avec l’architecture de cette réalité alternée, toute sa structure en est chamboulée et recouverte d’une couche organique démoniaque, digne des plus grands romans d’H.P Lovecraft. Une flopée de nouveaux ennemis seront également de la partie, dont les rangs seront composés d’anciens chasseurs devenus fous à cause de leur soif de sang inextinguible. Vous pourrez ainsi croiser la route de plusieurs personnages qui sont d’une importance capitale dans l’univers de Bloodborne et qui, avant ce DLC, n’étaient simplement que cités dans des dialogues et des textes.

Bien entendu par « croiser », on entend combattre. Et encore une fois, les développeurs n’ont pas lésiné niveau boss. On en trouvera 5 en tout, parsemés dans le cauchemar du chasseur, les uns tous plus forts que les autres ! Leur design est, comme à l’accoutumée, complexe et viscéral. Les développeurs ne plaisantaient pas en passant l’info que, pour avoir une chance de terminer ce DLC en un seul morceau, il faudra que votre personnage soit au moins au niveau 65.

Graphiquement époustouflant, Bloodborne continue d'épater!

Graphiquement époustouflant, Bloodborne continue d’épater!

Les environnements sont, sans mauvais jeux de mots, cauchemardesques. Mais cela ne veut pas dire que la beauté architecturale, d’un style gothique du 18ème siècle, ne vous coupera pas le souffle. Dans The Old Hunters, vous passerez d’un laboratoire maudit, d’une cathédrale ayant de faux airs célestes et d’un faubourg d’apparence pittoresque à un village de pêcheurs infesté de monstres aquatiques. Mention spéciale à l’éclairage utilisé pour ces lieux, d’ailleurs. En effet, certaines zones sont aussi sombres que dans Dark Souls premier du nom, et votre torche deviendra vite votre meilleure amie !

Le Chasseur Chassé

Si l’on devait brièvement qualifier The Old Hunters, on pourrait tout simplement dire que c’est tout ce dont on rêve lorsqu’on télécharge un DLC. Cette extension de Bloodborne nous pousse encore une fois dans nos retranchements, et les récompenses lorsqu’on arrive à surmonter les entraves que le soft met en travers de notre route sont les plus intéressantes qu’ils nous aient été donné d’obtenir jusque ici. Un conseil: laissez-vous à nouveau subjuguer par la beauté et le mystère de ce cauchemar…

La Bande-Annonce

Réalisation: 19/20

Bloodborne tient encore tête aux titres les plus récents, que ce soit au niveau graphique ou question ambiance. La direction artistique est travaillée au millimètre près pour vous assurer une expérience digne de la campagne originale, et vous permettra même d’aller au-delà de celle-ci. Le jeu tourne parfaitement bien, le tout est fluide et très nerveux, comme à l’accoutumée. Le framerate est constant tout le long, et ça, c’est bon !

Gameplay/Scénario: 19/20

On ne change pas une équipe qui gagne ! Le gameplay reste le même que dans le jeu de base mais se voit adoubé d’une flopée de nouvelles armes et de sorts qui varieront votre plaisir de façon considérable ! L’histoire, quant à elle, est élargie grâce à la rencontre de plusieurs personnages clé. Bien entendu, il va falloir investiguer auprès des descriptions d’objets pour vraiment comprendre l’ampleur des événements…

Bande-Son: 18/20

L’univers sanguinolent de Bloodborne The Old Hunters est accompagné de mélodies orchestrales et d’une magnitude sans précédents. Les pièces dantesques qui rythmeront les combats contre les boss de ce DLC vous donneront des frissons, et rajouteront une couche de terreur dans cet abysse déjà sans fond qu’est le cauchemar du chasseur.

Durée de vie: 18/20

Difficile de dire vraiment combien de temps dure ce DLC. En effet, si votre personnage à un niveau élevé et est armé comme un rambo des temps moyenâgeux, ça écourtera quelque peu votre expérience. Cela dit, même dans ce cas, vous tirerez au moins une bonne douzaine d’heures de cette aventure, surtout si vous voulez tout explorer et récupérer tous les objets. Une durée de vie largement satisfaisante pour une extension vendue moins de 20 Euros.

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

FromSoftware nous épate encore une fois ! Ce n’est pas vraiment étonnant lorsqu’on voit la franche réussite du soft originel, certes. Cela dit, le pari n’était pas facile à relever. S’appuyant sur les bases que le joueur a acquises tout au long de Bloodborne sans y faire référence à l’excès, The Old Hunters nous offre une expérience qui nous transporte encore une fois dans des contrées lointaines et mystérieuses où, malgré le danger constant, on aime rester des heures durant, explorant chaque recoin. Une extension à ne pas manquer donc, et qui vous occupera en attendant la sortie d’un certain… Dark Souls 3!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Snakethoot
Snakethoot
Je baigne dans la culture vidéoludique depuis ma plus tendre enfance, elle m'a façonné, elle m'a donné le goût pour les passions qui m'animent aujourd'hui. J'accorde la plus grande importance à chaque détail, aussi infime soit-il, pour être certain de saisir tout l'arôme que l'expérience d'un jeu-vidéo peut m'amener (Appelez-moi le romantique virtuel...). Cosplayeur à mes heures perdues, mon dévolu se jette aussi sur le septième art, les comics et la musique. Les passions comme les avis sont faits pour se partager et se discuter, ne soyez pas timides!