Review

Sorti en avril dernier, Anno 1800 est parvenu à se hisser très haut dans le classement des jeux de gestion, et encore bien plus dans celui des City-builder à tendance historique. En effet, bien que complexe de premier abord, le soft se montrait techniquement à la pointe et terriblement chronophage! De fait, comme il est de bon ton de nos jours, Blue Byte et Ubisoft nous ont logiquement proposé un Season Pass regroupant 3 DLC… que l’on s’est empressé de tester pour vous !

« Sunken Treasure vous convie à… prendre le large! »

Le premier DLC du Season Pass de Anno 1800, joliment nommé Sunken Treasure, embarque les joueurs au Cap Trelawney afin de retrouver la trace de la reine récemment disparue !  Sur une nouvelle map immense, ce qui répond d’ailleurs clairement à la demandes des joueurs, une dizaine d’heures de jeu vous attend. Mais pourquoi ce nom pour cette extension, me demanderez-vous ? Et bien parce que ce DLC vous invite à aller explorer des épaves de navires histoire de dégoter de nouveaux objets (plus d’une centaine)!

Doté d’une île principale à la superficie plus que convaincante, le scénario vous propose aussi d’aller découvrir des îles secondaires dans le but d’agrandir toujours un peu plus votre domaine et trouver un réel intérêt à poursuivre votre épique aventure une fois l’histoire achevée.

« Botanica n’offre pas de vrai récit… mais beaucoup d’objets! »

De plus, Old Nate vous attendra sur son île! Inventeur malin et futé, il vous proposera les nouveaux schémas nécessaires à votre progression. Bref, Sunken Treasure est une belle aventure qui nous livre un lot de nouveautés non négligeables et qui montre aux joueurs que les développeurs prennent en compte les avis de leur communauté.

Second DLC d’Anno 1800, Botanique nous ouvre les portes de ce qui fut une des grandes lubies du 18ème siècle! Et oui, à vous les grandes serres victoriennes abritant les fameux jardins botaniques. Vous l’aurez compris, ce DLC ne contient pas de grande aventure comme le premier, mais fait plus figure de un pack d’objets dans lequel les plantes sont à l’honneur.

Les joueurs y trouveront aussi de nouvelles décorations ainsi qu’un kiosque pour se mettre la bande-son de la licence dans les oreilles. Un DLC plus léger mais agréable visuellement, qui offre une vraie petite valeur ajoutée à un contenu déjà conséquent.

« L’Arctique vous obligera à gérer… la chaleur pour votre population! »

Enfin, dernier né du studio : Le Passage nous emmène explorer… l’Arctique ! Bien entendu, cela va amener dans son sillage de nouvelles contraintes pour votre installation. Et oui, il va falloir trouver le moyen de chauffer tout ce petit monde afin de pouvoir se développer !

De plus, après avoir exploré les mers à bords de puissants navires avec Sunken Treasure, ce DLC nous propose de nous envoyer en l’air grâce à… des dirigeables.

Véritable challenge dans ses débuts, le Passage offre aux joueurs la possibilité de maîtriser de nouvelles chaînes de production afin d’exploiter des routes commerciales inédites par les airs. Nouvelles quêtes, nouveaux objets sont aussi de la partie pour une durée de vie plus qu’honorable, située dans la droite lignée de Sunken Treasure.

La bande-annonce

Tableau de notes: s’agissant d’un DLC, nous n’incorporerons pas de tableau de notes. Vous pourrez retrouver ce dernier dans le test du jeu complet en cliquant ici.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Avec son Season Pass, Anno 1800 se voit doté de 3 DLC aux contenus divers et variés, mais toujours conséquents. En termes de narration, Sunken Treasure et Le Passage sont dans la lignée des récits du jeu principal: solides et étoffés d’intéressantes quêtes secondaires. De son côté, si Botanique n’ajoute pas autant de contenu que ses congénères, on ne peut qu’apprécier les nouveautés végétales qu’il greffe au soft.  En terme de rapport qualité/durée de vie/prix, ce Season Pass d’Anno 1800 se montre donc rentable, et on aurait presque envie de vous dire de ne pas hésiter à sortir le portefeuille pour vous acquitter des 25€ demandés par Ubisoft !



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !