Review

7 ans après un Men in Black 3 qui avait bouclé avec brio la trilogie mettant en vedette le désopilant duo d’agents incarné par Will Smith et Tommy Lee Jones, les Men In Black reprennent du service sur grand écran pour un quatrième volet qui espère bien initier une nouvelle saga. Faisant table rase des acteurs originaux, le long métrage de Félix Gary Gray nous livre un binôme « Chris Hemsworth – Tessa Thompson » qui va avoir fort affaire pour égaler les agents J et K originels. Du coup, nouvelle équipe et un côté « International » qui compte bien profiter de l’univers plutôt dense du MiB pour un maximum de dépaysement. Une nouvelle formule qui fonctionne?

« Les agents H et M vont enquêter sur une possible réapparition de La Ruche »

Depuis des décennies, la Terre est protégée de toutes les terribles menaces extraterrestres que l’on peut trouver dans l’univers par les Men In Black, des agents d’élite dont l’existence même est un secret d’état et qui sont à même de vous effacer la mémoire d’un bon coup de neurolaser pour éviter que l’Humanité ne découvre qu’elle n’est pas seule dans l’univers. Quelques-uns de ces agents sont même devenus des héros en sauvant la planète entière, comme ce fut le cas il y a bien des années pour un bînome de la section MiB de Londres face à la terrible « Ruche », une entité alien extrêmement dangereuse. Mais quand la menace de la Ruche se fait de nouveau sentir, les Men In Black vont se retrouver clairement en difficulté face à un ennemi devenu aujourd’hui plus… qu’imprévisible!

Quand on pense à un film Men In Black, on pense en premier au fait qu’il doit s’agir d’un film avec des extraterrestres et beaucoup d’action, aussi est-il difficile de dire que Men in Black International ne remplit pas ce cahier des charges, que du contraire. Les aliens sont en effet bien présents, et en nombre qui plus est, avec même un tout petit être du nom de Pionny qui fait ici office de mascotte au long métrage. Rajoutons à cela des cascades toujours aussi impressionnantes avec pas mal d’explosions et une réalisation technique parfaite qui nous transporte aussi bien à New York qu’à Londres, Paris ou Marrakech, et vous comprendrez que pour le moment, c’est un sans faute.

« Effets spéciaux de qualité et duo d’acteurs convaincant… mais en deçà des originaux »

Le souci, c’est qu’il s’agit d’un film qui jouit du titre « Men In Black », autrement dit un monument de la pop culture, dont on retire le binôme ultra charismatique de J (Will Smith) et K (Tommy Lee Jones). C’est un pari plus que risqué et heureusement le duo Chris Hemsworth (H) et Tessa Thompson (M) fonctionne vraiment bien pour le coup, car beaucoup diront que c’est ce qui sauve l’oeuvre au final. Ainsi, Chris Hemsworth se plait dans son rôle de playboy et Tessa Thompson dans celui de l’agente trop curieuse et pressée de gravir les échelons. Hélas, il était clair que le le duo n’arriverait pas à rivaliser totalement avec les acteurs originels et c’est ce qui se passe aussi. Si on additionne à ça un scénario bien trop simple qui nous laisse deviner trop rapidement le problème de l’agence Men In Black et comment le résoudre, la hype retombe forcément, et ce n’est pas la bande-son juste « correcte », qui fait son travail sans vraiment le transcender, qui viendra remonter la note. Oui, ce MiB a pas mal de faiblesses au final, c’est un fait.

Vous l’aurez compris, Men In Black : International avait tout pour plaire avec un bon duo d’acteurs, un univers riche et travaillé et un gros public de fans. Malheureusement, ce dernier a l’air plutôt déçu par le résultat, notamment à cause d’un récit trop simpliste qui nous livre tous ses secrets dès le premier tiers. Mais ne jetons pas la pierre au bébé de F. Gary Gray car personnellement, le film a fait ce que j’attendais de lui: j’y ai vu des aliens et beaucoup d’action, sur un scénario clairement léger, certes, mais qui mérite une seconde chance avec un nouvel épisode arborant le même duo d’acteurs et un univers bien plus travaillé. Un bon film « pop corn », donc.

La Bande-Annonce

Note Globale N-Gamz: 3,5/5



About the Author

MaximeChapeau
MaximeChapeau
Dévoreur de livres, de séries ou de films, j'adore partager ma passion avec le plus grand nombre. C'est donc forcément une joie pour moi de partager mes critiques cinéma avec vous ! Je suis un amateur de films d'action, de science-fiction et de fantastique, avec une grosse préférence pour la saga Hunger Games dont je suis extrêmement fan depuis que j'ai pu la découvrir en livres comme sur grand écran. Plus personnellement, je suis étudiant et grand adepte des arts du cirque, en particulier le jonglage. Gamer depuis mon plus jeune âge, j'aime les jeux rétros et tous ceux qui permettent d'avoir une bonne dose de fun entre amis! Pour l'histoire de mon pseudo, elle est très simple: j'adore les chapeaux, tout simplement! J'espère que vous apprécierez de lire mes critiques autant que le plaisir que j'éprouve à vous les rédiger!