Review

Dans les cartons depuis 1997, Gemini Man est un projet de longue date qui a du attendre l’avancée des techniques et autres effets spéciaux du cinéma pour enfin voir le jour, la faute à son concept que nous allons vous expliquer juste en dessous ! Du coup, avec autant de temps pour mûrir, tu dois toi logiquement te demander ce que vaut le tout nouveau film de Will Smith, présenté comme un long métrage d’action et de science-fiction, non? Alors assied-toi, prend un grand verre d’eau et surtout… attend-toi à y voir double pendant la projection ! Si, si je te jure !!

« Will Smith contre… Will Smith! »

Gemini Man raconte l’histoire de Henry Brogman, tueur professionnel pour le service des renseignements américain. Un peu lassé, notre homme décidé, à l’âge de 51 ans, de prendre une retraite bien méritée après des années de bons et loyaux services ! Tout se passe bien, jusqu’à ce qu’un de ses anciens collègues l’informe que sa dernière cible en date n’était pas le bioterroriste qu’il pensait, mais bien un « simple » biologiste dont les renseignements ont souhaité la mort. Bref, ça ne sent rien de bon, surtout quand les anciens patrons de ce cher Henry, souhaitant éviter que leur petit secret soient découvert, vont tout faire pour éliminer notre héros !

Mais comment venir à bout du meilleur parmi les meilleurs dans sa discipline ? Et bien en l’envoyant… lui-même à sa poursuite bien sûr ! Quoi ? Je t’ai perdu c’est ça ? Bon, rassure-toi: ce n’est pas du spoil car cette info figure dans la bande annonce officielle (et déjà ça, pour moi, c’est dommages car ça casse l’effet de surprise…) ! En effet, Will Smith se retrouve poursuivi par un tueur particulièrement doué et qui n’est autre que… lui-même, mais plus jeune! Un clone quoi !

« Le Will Smith en images de synthèse semble toujours « décalé » face aux vrais acteurs »

Sur le plan scénaristique, je trouve l’idée de base assez brillante ! Et ce n’est pas très étonnant qu’elle est germée en 97, un an après la célèbre… brebis Dolly !Hélas, le coup d’éclat du film s’arrête là. Car oui, le concept est intéressant mais… tellement maladroitement exécuté ! Le tout est terriblement linaire et si violemment prévisible ! Rien qu’un exemple: qui resterait serein en découvrant qu’il à un clone âgé de 23 ans ?! Et qui ne disjoncterais pas en découvrant qu’il est le clone de quelqu’un ?! Et bien pour les Will Smith… pas de soucis!

L’intrigue en elle-même se retrouve donc cousue de fil blanc, les protagonistes avançant dans la bonne direction presque sans encombres là où il devrait y avoir pas mal d’embûches et de conflits intérieurs ! De même, les scènes qui auraient du être décisives et/ou possédant un retournement de situation se retrouve ici anticipées sans aucun problème par le spectateur. Et je ne vous parle pas de la fin… il ne manquait plus que l’envolée de colombes, tiens !

Je ne m’attarderais pas d’ailleurs sur quelques scènes que j’ai trouvé vraiment incongrues, même pour ce genre de film, car ce n’est pas par ce que je n’ai pas apprécié le long métrage d’Ang Lee que tu n’auras pas envie d’aller te forger ton propre avis en allant le voir, du coup… No Spoil !

« De l’action débridée pour un film horriblement prévisible »

Pour ce qui est des prouesses en images de synthèse concernant le second Will Smith, plus jeune, et bien là aussi j’ai été déçue… Car si je regarde ce fameux clone, en plan fixe et seul à l’écran, alors oui clairement il est assez bluffant, mais dès qu’il évolue à côté des autres acteurs dans une scène « lambda », il semble totalement en décalage, comme son visage de près qui manque de naturel. C’est un souci récurrent dans nombre de films qui mélangent un protagoniste en images de synthèse avec des acteurs réels (Moff Tarkin dans Rogue One, notamment). Bref, rien ne vaut dans ce cas réaliser entièrement l’oeuvre en numérique selon moi dans ce cas.

En résumé, tu l’auras compris cher lecteur, j’ai trouvé Gemini Man très bancal dans sa réalisation et sa narration, ce qui est vraiment dommages car le concept était bon ! Peut-être aurait-il eu besoin de mûrir encore quelques années ? Ou au contraire était-il dans le placard depuis trop longtemps pour voir le jour de la bonne façon ? Je n’ai hélas pas la réponse à cette question et reste du coup sur ma faim !

La Bande-Annonce

Note Globale N-Gamz: 2,5/5



About the Author

Nana
Nana
Bonjour à tous ! Je me présente à vous en tant que Nana ! Pour ceux qui se poseraient la question, mon pseudo vient effectivement du manga éponyme. Je suis passionnée par l’Asie en général et le Japon en particulier, et ce depuis bien longtemps. Je m’intéresse à sa musique depuis maintenant huit longues années! J’écoute principalement du Visual-kei et du J-Rock, mais je ne suis pas étroite d’esprit et reste ouverte à d’autres genres, aussi j’espère vous transmettre l’amour que j’ai pour la musique au travers de mes articles !