Review

Aya Kanno revient nous narrer les sombres turpitudes de Richard et de son frère Edouard, à présent au sommet de la royauté anglaise. Leur place est terriblement convoitée, et les pires manipulations se déroulent dans l’ombre pour mettre à mal la maison York. Mais lorsqu’un amour malsain frappe à la porte, Edouard se laisse envoûter… et Richard sombre de plus en plus dans la folie. Les roues d’un funeste destin sont en marche!

Edouard, nouveau roi, tombe amoureux de la belle Elisabeth... une liaison très"dangereuse"

Edouard, nouveau roi, tombe amoureux de la belle Elisabeth… une liaison très »dangereuse »

Edouard, à présent devenu Roi d’Angleterre, tombe sous le charme de la belle Elisabeth Woodville, une jeune femme énigmatique à l’irrésistible audace. Lui donnant rendez-vous en forêt, il constate avec joie que ses sentiments sont partagés et… la demande en mariage ! Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’elle est veuve d’un soldat de la maison Lancaster, tué au combat par Richard, le frère du Roi ! Vous l’aurez compris, notre chère Elisabeth ne souhaite qu’une chose : atteindre jusque dans sa chair notre héros en s’en prenant à sa propre fratrie. Ajoutez à cela l’arrivée du Trône de France dans le conflit déjà complexe opposant les York aux Lancaster et vous comprendrez que le destin de Richard est des plus sombres !

Coté scénario, ce troisième volume du Requiem du Roi des Roses reste fidèle au premier et au second tomes. L’intrigue se densifie encore, les personnages se dévoilent peu à peu, et les secrets y sont légions, toujours extrêmement malsains… Richard va ainsi faire la connaissance, engoncé qu’il est dans sa solitude et ses accès de folie depuis la mort de son père, de personnes lui demandant de prendre une décision qui changera radicalement son existence… mais qui s’avèrera être pleine de dangers. Que choisira-t-il ? On note également dans ce volume un focus moins présent sur notre cher Richard, qui avait tendance à porter le récit auparavant. Ainsi, ce sont surtout Edouard et Elisabeth qui intéressent Aya Kanno, chacun semblant manipulé sans même s’en rendre compte.

Le trait d'Aya Kanno est juste incroyable quand il s'agit de montrer la folie qui s'empare peu à peu de Richard

Le trait d’Aya Kanno est juste incroyable quand il s’agit de montrer la folie qui s’empare peu à peu de Richard

Niveau technique, le trait sombre est de rigueur, mais s’avère plus ténébreux que dans les opus précédents. Les expressions sur les visages des héros sont réellement troublantes. On y perçoit clairement la détresse et la colère dans leurs yeux. Les décors, quant à eux, deviennent encore plus lugubres et détaillés… pour un côté presque étouffant de noirceur et une tension de chaque instant.

Le Requiem du Roi des Roses nous promettait, dans ses deux premiers volumes, une histoire haletante aux limites de la folie, et ce troisième tome nous le prouve encore plus, amorçant un deuxième arc qui va chambouler toute la trame principale du récit par les choix de ses protagonistes, et surtout de Richard, dont dépendra tout entier le sort du Royaume. Le chemin semble clairement funeste pour lui, comme pour son frère Edouard, on ne vous le cache pas… et on a encore plus envie de dévorer la suite prévue pour le 28 janvier 2016 !

Note Globale N-Gamz: 4,5/5



About the Author

Lucy

Hey ! Moi c’est Lucy ! Fan de Visual Kei, Oshare kei, de musiques japonaises en tout genre, de l’univers Vocaloid et de celui de Touhou Project, j’adore aussi les jeux vidéo, spécialement les Survival-Horror et les MMORPG .
Je suis passionnée de mangas et d’anime depuis toute jeune mais aussi de tout l’univers et la culture asiatique en général. Je pratique le cosplay depuis 2011 également. Vous pouvez voir mes créations sur ma page Facebook : Lucy.Shiro Cosplay . :)