Review

Quand on sort une série à succès, comme Yoko Kamio et son cultissime Hana Yori Dango, il n’est pas toujours évident de produire du nouveau contenu, tant la pression peut être grande. C’est pourtant le pari qu’a relevé cet auteur en nous présentant il y a quelques semaines le premier tome de sa nouvelle série: Hana Nochi Hare! Loin de décevoir, ce manga avait su se montrer moderne, tout en nous offrant cette petite touche de nostalgie et cette ambiance propres à Hana Yori Dango. Après un premier jet si convaincant, on ne pouvait qu’avoir hâte de lire la suite!

« Deux garçons bien différents dans la vie d’Oto »

Haruto, élève à Eitoku, tient à préserver la réputation de standing de son lycée, en respectant scrupuleusement les préceptes instaurés par ses prédécesseurs, les fameux F4. Ainsi, lui et les autres membres du conseil des élèves se lancent dans une véritable chasse aux pauvres, afin de les empêcher de ternir l’image de marque de leur établissement. Cependant, Haruto ne peut se résoudre à expulser Oto, une camarade dont le père a pourtant fait faillite. Première raison : Oto le fait chanter et menace de révéler à tout le monde l’étrange passion d’Haruto pour les achats ridicules en ligne. Deuxième raison : Haruto a peut-être développé des sentiments bien différents du mépris qu’il est censé ressentir … Mais il refuse de se l’avouer !

Lors d’un rendez-vous, Oto se livre à Haruto et lui dit que si elle tient tant à rester à Eitoku malgré son apparent mépris pour ce lycée, c’est parce que son futur mariage à une riche famille tient à son appartenance à Eitoku. En effet, Oto est fiancée depuis son enfance à Tenma Hase, un charmant jeune homme plein aux as. A cette annonce, Haruto a la nausée et des bouffées de chaleur … Quel peut bien être cette sensation étrange ? Entre les sentiments confus du prince du lycée et la situation compliquée de la jeune cynique, la vie scolaire promet de ne pas être de tout repos!

« Les réactions d’Haruto sont toujours… modérées… »

Au delà du style graphique maîtrisé de l’auteur, ce sont surtout ses personnages attachants qui nous font dévorer ce manga, page après page. Haruto, par exemple, se présentait comme un beau gosse prétentieux mais il n’en est rien ! Le jeune homme n’a en réalité aucune notion des relations humaines et l’auteur joue sur ce trait de caractère pour créer des quiproquos touchants ou hilarants.

A la fin de notre lecture, l’on ressort aussi satisfait que lors de la découverte du premier tome. Si certaines scènes clichées font parfois grincer des dents, l’histoire de Haruto et Oto ne manque pas de charme et d’originalité. On adore voir ces deux personnages évoluer, s’apprivoiser l’un-l’autre et se découvrir eux-mêmes par la même occasion. L’arrivée d’un nouveau protagoniste nous fait cependant craindre un triangle amoureux un peu bateau, mais l’on fait pleinement confiance à Yoko Kamio pour apporter à cette nouvelle relation un traitement drôle et émouvant à la fois! En route pour le volume 3!

Note Globale N-Gamz: 4,5/5



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie