Review

Vous cherchez un super cadeau pour les fêtes de fin d’année ? Ça tombe bien car le deuxième tome de la série « En scène » sort en ce mois de décembre et il irait très bien au pied de votre sapin. Après un premier volume prometteur, on attendait avec impatience la suite des aventures de Kanade afin de découvrir si elle avait mûri et si son parcours suscitait toujours autant d’intérêt. La suite de ce shojo édité par Kurokawa tiendra-t-elle toutes ses promesses ?

« Sakura, une rivale impressionnante »

C’est lors de sa première scène que l’on retrouve Kanade, notre petit accro à la danse. Bien que n’ayant obtenu qu’un rôle secondaire, la demoiselle s’épanouit dans son costume de Cupidon sous les yeux émerveillés des spectateurs. Cette fois-ci, c’est certain, pour Kanade, la danse est bien plus qu’une passion : c’est une vocation ! Ainsi, bien que d’un niveau toujours inférieur à nombre de ses camarades, la jeune fille n’a plus qu’une idée en tête : devenir danseuse professionnelle et intégrer un grand ballet international. Pour ce faire, elle s’entraînera toujours plus dur et rencontrera d’autres danseuses de plus en plus douées afin de participer à son tout premier concours, dans l’espoir, évidemment, de le remporter ! Face aux mesquineries de ses rivales, mais aussi devant l’exigence des professeurs et la difficulté de ce sport, Kanade ne baissera pourtant jamais les bras et, qui sait, atteindra peut-être un jour les étoiles !

On retrouve dans ce manga une rigueur toute japonaise, qui pousse les enfants à en faire toujours plus ; la jeune Kanade prenant des cours 4 fois par semaine et passant le reste de son temps libre à s’entraîner. Adieu vie sociale, bonjour performance. Cette attitude, qui pourrait paraître un peu extrême dans nos contrées, est pourtant loin d’être hors norme et tout le monde félicite ici la danseuse pour sa motivation. Si ce côté compétitif extrême peut en déranger certains, on ne peut nier que la demoiselle est désormais dotée d’une véritable force de caractère qui la pousse toujours vers l’avant. De fait si, dans le premier tome, on avait surtout à faire à une jeune fille capricieuse, on retrouve ici une ado bien plus mature, même si elle commet toujours des erreurs, et c’est son évolution psychologique, encore plus que ses progrès en danse, que l’on prend plaisir à suivre.

« Rigueur et discipline sont les maîtres mots de la danse »

Visuellement, dans ce deuxième volume, tome, on ressent toujours autant, si ce n’est plus, la détermination de la mangaka Cuvie à nous retranscrire aussi fidèlement que possible le monde de la danse. Elle nous offre même, en fin d’ouvrage, quelques explications imagées de plusieurs pirouettes. Les illustrations sont toujours fines, délicates et pleines de grâce. Mais ce tome 2 met également l’accent sur le ressenti des danseuses durant leur performance ; ainsi on découvre, simplement via les quelques traits de Cuvie, si une danseuse s’épanouit lors de sa prestation ou si, de par sa raideur, elle n’y prend aucun plaisir.

Presque à la manière d’un shonen, l’héroïne de « En Scène ! » rencontre des rivaux toujours plus doués mais sa force de caractère et sa volonté hors du commun la poussent à constamment s’améliorer pour aller sans cesse plus loin. Fan de danse ou non, on ne peut s’empêcher de vouloir savoir si Kanade va atteindre ses objectifs, et à quel prix, surtout ! Une vraie bonne surprise et un univers original dans le monde du manga, à découvrir d’urgence !

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie