N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

1 novembre 2015
 

Tokyo Game Show 2015: Amy y était, voici ses impressions!

More articles by »
Written by: Amy
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Ah ce mot : « TGS » ! Ne fait-il pas rêver ? Cette convention pour gamers si lointaine qui… comment ça « Toulouse, c’est pas si loin » ? Alors sachez que pour une petite belge telle que moi, si, c’est très loin ; puis en plus je ne vous parle pas du sympathique Toulouse Game Show qui a lieu en novembre dans ladite ville, mais du Tokyo Game Show, lequel s’est déroulé fin septembre, à Tokyo. Vous voyez, quand je vous disais que c’était une convention lointaine, très lointaine !

Tokyo Game Show 2015 Report N-Gamz Screen 1Cet article sera, sachez-le, plutôt personnel et moins sérieux que les tests et comptes rendus habituels, car il s’agit surtout de mon expérience. En effet, on mettra le côté professionnel sur la touche pour cette fois puisque je ne me suis rendue compte que très tardivement que les dates de mon voyage au Japon coïncidaient avec ce grand salon vidéoludique. Du coup, il n’était plus possible d’obtenir de passe presse, malheureusement. Sur ces petites précisions, en avant pour l’aventure d’Amy au Tokyo Game Show !

Le TGS se déroule à Makuhari, un peu en dehors de Tokyo, et le chemin entre la gare et l’entrée du salon (à 10 bonnes minutes de là, quand même) est tout tracé grâce aux gamers venus en nombre et qui défilent toute la journée.

Le TGS a été boudé par Nintendo et Microsoft, mais Sony et les éditeurs tiers ont bien répondu présent!

Le TGS a été boudé par Nintendo et Microsoft, mais Sony et les éditeurs tiers ont bien répondu présent!

Passée une petite fouille de sac, on accède enfin à la convention tant attendue ! Bien que boudée par Nintendo et Microsoft, elle s’étend tout de même sur pas moins de onze halls tous aussi remplis les uns que les autres.

A l’inverse de l’E3 ou de la Gamescom, le salon tokyoïte fait clairement la part belle aux jeux mobiles, et cela se comprend lorsque l’on voit tous les japonais scotchés à leur smartphone dans le métro ou en rue. Ainsi, les stands les plus impressionnants sont ceux de Clash of Clans (bien connu chez nous), World of Tanks et son dérivé World of Warship, qui possède même son propre anime, ou encore Grandblue Fantasy, dont le design très soigné fait penser à un RPG de haut vol.

Clash of Clans s'est taillée une belle part du lion!

Clash of Clans s’est taillée une belle part du lion!

Avec cette pléthore de jeux mobiles (au moins 80% du salon, n’ayons pas peur de le dire), le TGS ne s’adapte pas uniquement à son public, mais évite également d’être redondant par rapport à l’E3, salon professionnel qui annonce tous les grands jeux consoles et PC, et la Gamescom, salon public qui permet à un très grand nombre de joueurs de tester ces dernières nouveautés.

Les grands éditeurs n’hésitent pas à mettre le paquet et ça fonctionne ! Les visiteurs font parfois la file pendant des heures pour pouvoir tester un jeu. C’est une activité que j’ai laissée aux plus courageux, j’ai préféré visiter la convention dans son entièreté plutôt que de me lancer dans des files d’attente dignes de Disneyland Paris. Il faut reconnaître que, si l’on ne perd pas tout ce temps pour taquiner la manette, le tour de la convention se fait assez rapidement ; quelques heures suffisent largement pour baver devant les stands d’écoles de jeux vidéo et admirer les somptueux décors dédiés aux plus grands hits.

Beaucoup de très jolies hôtesses, rarement cosplayées hélas.

Beaucoup de très jolies hôtesses, rarement cosplayées hélas.

Si ces décors gigantesques ne suffisent pas à attirer le chaland, le TGS sort alors l’artillerie lourde avec des hôtesses plus déshabillées les unes que les autres. Très nombreux sont les stands à engager ces jeunes demoiselles qui sont là pour être prises en photos (seules, car les japonais ne semblent pas apprécier particulièrement le fait de poser avec elles) et distribuer des goodies gratuits, principalement des sacs et des brochures. Rien de bien intéressant pour les visiteurs, malheureusement. On regrette que la plupart de ces « babes » ne soient pas cosplayées, d’ailleurs, mais juste habillées dans des tenues très légères.

En parlant de cosplay, celui-ci est bien présent dans le salon. Il existe un endroit qui y est entièrement dédié au sein de la convention et où se rassemblent les cosplayeurs afin d’être photographiés. Certains costumes sont sublimes, et même si l’on retrouve principalement des personnages de jeux vidéo, on croise aussi des protagonistes de cartoons ! N’oublions pas de préciser, également, que nous sommes au Japon et qu’il existe des règles assez strictes concernant les cosplayeurs.

De très longues files d'attente pour tester les nouveautés

De très longues files d’attente pour tester les nouveautés

Il est ainsi très mal vu de déranger ces derniers lorsqu’ils sont occupés ou de les prendre en photo sans leur demander, surtout hors du fameux espace dédié! Si ces bonnes manières et ce respect sont enviables, il y a d’autres aspects du cosplay au Japon que, personnellement, j’apprécie beaucoup moins. En effet, le TGS est la seule convention durant laquelle j’ai pu voir des dizaines de photographes agglutinés autour d’une jeune fille très peu vêtue, couchée au sol et prenant des poses suggestives … En tant que cosplayeuse, je trouve ce genre de situation dégradante pour l’image du cosplay en général. Heureusement qu’il ne s’agit que d’une minorité de pratiquant(e)s!

La scène indé aurait pu être mieux représentée

Situé non loin de l’espace cosplay, on trouve également quelques stands de jeux indépendants. En me renseignant en amont, j’avais pu lire que les softs mobiles, certes, mais aussi les titres indés étaient les stars de ce salon. Hélas, force est de constater que ces derniers se font de plus en plus rares ; seule une petite vingtaine de jeux de ce type étaient présents cette année. Moins populaires, il est au moins plus facile de les tester !

Enfin, on trouve quelques stands de merchandising. Ils sont très peu nombreux, une dizaine en tout, et avec des produits que nous, petit gaijins non initiés, avons parfois du mal à apprécier. Il y a quand même pas mal de goodies intéressants et rarement vus en convention par chez nous. Le Japon trouve toujours de quoi nous satisfaire !

Le public cible du TGS est bien différent de celui de l'E3 ou de la Gamescom

Le public cible du TGS est bien différent de celui de l’E3 ou de la Gamescom

Petit point étonnant, alors que la convention ferme vers 18h, les stands commencent à fermer dès 17h30. On a remarqué qu’il s’agissait d’une tendance fréquente au Japon (par exemple les restaurant annonçant la fermeture à 22h commencent à tout ranger vers 21h30), donc si vous avez la chance de vous y rendre un jour, ne tardez pas trop pour faire vos quelques achats !

Au final, le Tokyo Game Show est clairement sympathique. Je suis très contente de l’avoir fait une fois, mais je ne suis pas certaine d’y retourner si j’en ai l’occasion. En effet, il s’adresse à un public cible très particulier et, lorsque l’on n’en fait pas partie, on passe sans doute un peu à côté de l’esprit du salon. Et puis, Tokyo a beaucoup d’autres trésors à nous offrir !

Des décors imposants!

Tokyo Game Show 2015 Report N-Gamz Screen 6

Conférences au progamme!

Tokyo Game Show 2015 Report N-Gamz Screen 7



About the Author

Amy
Amy
Gamer girl et otaku dans l'âme, j'ai fait du fansub -aux postes de traductrice/checkeuse- pendant plusieurs années. A la fin de mon anime favori (R.I.P. Bleach), j'ai lentement décroché ; et depuis, j'ai erré sur le net ... Jusqu'à ce que je trouve N-Gamz ! Un site qui me permettrait de partager ma passion non plus de la japanim, mais des jeux vidéos avec un public ; parfait ! Je vais donc mettre tout mon petit coeur dans mes articles et tests, en espérant qu'ils vous plairont ! Random fact : je fais un délicieux brownie



 
Les dernières news!
 

 

PlayStation: Les téléchargements font… 3% du trafic mondial! Bientôt un PSN stable?

La firme Statista and Sandvine a réalisé une étude pour définir les plus gros générateurs de trafic sur l’Internet mondial, et surprise… le jeu vidéo y apparaît! En effet, si Netflix est en tête avec 15%, s...
by Neoanderson
0

 
 

Red Dead Redemption 2 sur PC leaké pour… l’année prochaine! Heureux?

Si Red Dead Redemption 2 devrait assurément être le blockbuster de ce mois d’octobre à sa sortie le 26, les joueurs PC n’ont hélas que leurs yeux pour pleurer puisque Rockstar a décidé de ne développer le sof...
by Neoanderson
0

 
 

Concrete Genie: Après Days Gone, une autre exclu Sony retardée! De 2018… au Printemps 2019!

Véritable concentré de poésie et d’inventivité, le Concrete Genie de Pixel Opus était normalement attendu pour 2018 exclusivement sur PlayStation 4, mais on dirait bien que Sony en a décidé autrement! Ainsi, après...
by Neoanderson
0

 

 

e-Sport: Proximus sponsorise la première compétition belge de FIFA sur PS4! Inscrivez-vous!

Depuis quelques années, l’e-Sport, les compétitions de jeu vidéo, intéresse un public de plus en plus nombreux, remplissant des stades entiers. La médiatisation attire donc fort logiquement de plus en plus de sponsor...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo 64 Classic Mini: les images en fuite sont des fakes! Et la liste des 19 jeux?

Si vous suivez l’actualité vidéoludique, vous avez forcément du voir le net s’enflammer pour de soi-disant photos de la Nintendo 64 Classic Mini, et même pour une liste de 19 jeux censés accompagner le lancemen...
by Neoanderson
0

 
 

Fortnite: le Monopoly ouvre ses précommandes! Intéressé?

Hasbro est heureux d’annoncer la date de sortie en France (et en Belgique aussi) ainsi que la disponibilité en précommande de la nouvelle édition de sa gamme Monopoly : MONOPOLY FORTNITE. À compter du 12 décembre, les f...
by Neoanderson
0

 

 

Days Gone: retardé à fin avril 2019! Sony a peur des gros titres de février?

Alors qu’il était prévu pour être le nouveau blockbuster exclusif à la PS4 de l’automne 2018, l’Open World Zombifique Days Gone avait été décalé au 22 février 2019 histoire d’éviter Red Dead Re...
by Neoanderson
0

 
 

Star Wars IX: Luke Skywalker confirme sa présence dans l’ultime volet de la saga!

On s’en doutait forcément vu ses dernières lignes de dialogues dans Les Derniers Jedi, mais c’est aujourd’hui confirmé par l’acteur en personne: Luke Skywalker (alias Mark Hammil) reviendra bel et bie...
by Neoanderson
0