N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

7 octobre 2013
 

Goodbye Deponia disponible en préco sur Steam, avec du chaos à la clef!

Daedalic Entertainment n'en finit plus d'affoler la sphère des adorateurs de Point & Click! Après nous avoir offert un somptueux Deponia et sa suite, Chaos on Deponia (cette dernière n'ayant jamais connu les joies d'une traduction dans la langue de Molière), voilà que le développeur de talent nous propose en précommande sur Steam la fin de la trilogie, sobrement intitulée Goodbye Deponia! Au menu donc, un gaffeur nommé Rufus qui parvient à se tripler pour permettre à la belle Goal de rentrer sur Elysium, la cité paradisiaque, de l'humour, des graphismes 2D enchanteurs et la certitude de passer un excellent moment.

Keeps me regular, and, I think, makes me sleep a little better as well. ? Each of them has been approved by Indian FDA and also certified internationally.

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, toute personne qui précommandera le titre sur Steam se verra offrir 10% de réduction et… le second épisode localisé en français! Tout simplement un merveilleux cadeau pour les fans de jeux d'aventure désopilants! Et pour ceux qui voudraient en apprendre plus sur la fin de cette trilogie d'ores et déjà culte, voici un petit teaser écrit tiré du site officiel:

« Toujours plus de chaos, de destructions… et de Rufus. Non pas un seul Rufus, ni même deux, mais trois Rufus, bien (mal) à l'oeuvre pour causer tout un tas de catastrophes dans Goodbye Deponia, le dernier épisode du jeu d'aventure point & click bien connu : d'un côté l'Organon veut tout simplement anéantir Deponia, de l'autre l'adorable Goal a (une fois de plus) disparu, et entre les deux cet anti-héros de Rufus semble tout juste capable de se créer les pires ennuis possibles.

Pourtant tout ce que veut ce libre-penseur (et inventeur) de Rufus c'est s'extirper de Deponia, cette planète dépotoir, et atteindre enfin Elyséum, ce paradis en orbite autour de Deponia dans un vaisseau spatial réservé à la plus haute société. Goal, la donzelle tombée d'Elyséum (perdant la mémoire au passage) et dont Rufus est tombé (bêtement) amoureux, semble être la clé de tous ses plans (tordus) ainsi que de son ascenseur (ou ascension) vers l'espace. Mais cette fois-ci, Rufus a un plan, un bon plan, qui semble parfait.

Bien entendu, tout ce qui pouvait tourner mal ne manque pas de tourner mal au pire moment. Rufus (initialement déguisé) se retrouve sous le regard suspicieux de la police de l'Organon, pendant que Goal disparaît du paysage. Lorsque Rufus découvre par hasard une machine à cloner, il croit avoir trouvé son billet pour le paradis. Un clone devrait l'aider à résoudre tous ses problèmes. Hélas, une erreur « inexplicable » ne fait qu'ajouter son (gros) lot de complications et Goal échappe une fois de plus aux mains de notre héros. Maintenant, il a TROIS problèmes sur les bras : Retrouver Goal, atteindre Elyséum et empêche Organon de détruire toute la planète Deponia.

Trois problèmes… aussi il faudra bien trois Rufus pour s'y attaquer, et notre loser d'inventer décide de se cloner lui-même ! Et c'est maintenant au joueur d'agir, en essayant de s'y retrouver : dans Goodbye Deponia, il devra contrôler les TROIS Rufus afin de faire tout ce qu'il faut faire, malgré cet idiot de Rufus qui a maintenant trois fois plus d'occasions pour s'emmêler les pinceaux. »

zp8497586rq

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

EA ferme Visceral Games… Sony Santa Monica (GoW) le tacle et engage les devs! GG!

Les bons développeurs de titres triple A avec une grande expérience du milieu sont une denrée très prisée chez les gros éditeurs vidéoludiques, et nul doute que des personnes d’un sacré talent vont se retrouver à...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One: Plus de nouvelle IP AAA mais des suites à Quantum Break et ReCore.

Shannon Loftis, la Manager Générale Xbox, s’est récemment exprimée dans les pages de Gamingbolt au sujet du manque de grosses IP First Party Xbox One ces dernières années, et elle esquive habilement la chose en indi...
by Neoanderson
0

 
 

PewDiePie est un YouTubeur « intouchable », quoiqu’il fasse! (Smosh Games)

Durant une interview à la Comic Con de New York, nos collègues de Polygon ont interviewé Dave Raub, le Producteur Exécutif de la Chaîne Youtube Smosh Games, au sujet de ce qu’était devenu YouTube depuis l’hég...
by Neoanderson
0

 

 

Super Mario Odyssey: OMG!!! Un testeur de Famitsu a osé mettre un 9! Sacrilège!!!

Et oui, il va falloir s’y faire, Super Mario Odyssey est bien parti pour rafler toutes les récompenses et les notes les plus hautes de la presse vidéoludique au même titre que The Legend of Zelda: Breath of the Wild av...
by Neoanderson
0

 
 

Star Wars: Ouf! Le Spin-off sur Han Solo a bouclé son tournage et se trouve le titre parfait!

Après avoir perdu ses deux réalisateurs pour « divergence d’opinion » avec Lucasfilm, avoir failli changer d’acteur principal face à la contre-performance de Alden Ehrenreich et finalement s’être vu co...
by Neoanderson
0

 
 

Star Wars Visceral Games: EA ferme le studio! Jeu annulé pour en faire… un The Division!

Annoncé il y a quatre ans maintenant lorsque EA a racheté à prix d’or la licence Star Wars pour en faire de juteuses adaptations vidéoludiques, le Star Wars de Visceral Games (Dante’s Inferno, Dead Space) devait...
by Neoanderson
1