N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

24 juillet 2013

Dir en Grey à la Cigale, le compte-rendu du live par Nana

More articles by »
Written by: Nana
Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,
Diru foule

En ce jeudi 13 juin, à Paris et par un temps pluvieux, je me suis rendue, à la fois nerveuse et excitée, à La Cigale pour assister au concert de Dir en grey ! Ceux qui me connaissent, savent que ce groupe représente beaucoup pour moi et que j’ai un profond respect et une admiration sans faille pour les cinq artistes qui le composent! Autant dire que ce concert était attendu de longue date!

N’ayant rendez-vous qu’à 17h15 pour mon interview pré-concert, je décide tout de même de me rendre en avance à la salle afin d’y retrouver des amis et tâter le terrain! Je constate que, malgré la pluie, les fans sont au rendez-vous, certains étant même là depuis la veille afin d’acquérir un des cent passes V.I.P. mis à disposition le jour du concert. Très honnêtement, lorsque j’ai vu l’annonce indiquant l’existence de ces places préférentielles, je me suis tout de suite dit que cela amènerait l’anarchie totale devant la salle. Et bien non! Grâce à des fans qui on su prendre les choses mains et mettre au point une liste fonctionnelle, tout s’est déroulé dans le calme et le respect. 

Toshiya m'a fait l'honneur d'une interview

Une demi-heure avant mon rendez-vous, je me présente donc à l’entrée (oui j’aime bien être en avance!) et croyez-moi, j’ai bien fait! Le média qui devait faire une interview avant moi étant en retard, du coup je suis passée en premier! J’arrive donc dans la salle d’interview, où l’on m’apprend que mon interlocuteur ne sera ni plus ni moins que Toshiya! Un micro-poil déçue de ne pas pouvoir interviewer tout le groupe, je suis tout de même aux anges d’être en tête à tête avec le talentueux bassiste! Grâce à mon avance, je dispose également d’un petit peu plus de temps…mais que demande le peuple?! Petite confidence: j’ai pris beaucoup de plaisir à interviewer la star, Toshiya étant quelqu’un de profondément gentil et ayant répondu à mes questions avec beaucoup de sincérité! Je vous invite, bien sûr, à surveiller le site pour y lire le compte-rendu de notre entrevue!

La discussion terminée, je sers naturellement la main de Toshiya et retourne attendre l’accès à la fosse presse! Les fameux V.I.P. ont droit à leur photo avec le groupe, avant d’aller eux-mêmes se placer dans la salle. 

La voix de Kyo était tout bonnement parfaite!

Agréable surprise: je dois dire que c’est une des rares fois, pour ne pas dire la première fois, où j’assiste à un concert pour lequel tout se déroule…à l’heure! Le show commence donc avec un timing impeccable. Les lumière s’éteignent, et aux premières notes de THE BLOSSOMING BEELZEBUB, la Cigale, remplie à bloc, s’enflamme tandis que Shinya, Die, Toshiya, Kaoru et pour finir Kyo entrent en scène. L’aura que dégage les cinq garçons se répand comme une traînée de poudre et l’excitation est alors clairement palpable! Dès que Kyo fait entendre les première notes de chant, c’est une véritable explosion dans la salle! Pas besoin de plus de temps pour planter le décor et mettre l’ambiance! Le groupe a du charisme, du talent et de l’expérience: le cocktail parfait! La musique d’introduction est parfaitement choisie, elle permet à la formation de faire une bonne entrée en la matière. 

Mais ce que j’attendais réellement, c’était d’entendre la voix de Kyo! En effet, le chanteur ayant été hospitalisé quelques semaines seulement avant le concert, j’avais peur qu’il ne souffre encore beaucoup de ses cordes vocales et que cela s’entende! Hors ce n’étais pas le cas! Sa voix était parfaite, du début à la fin! Quel que soit le type de la chanson interprétée, qu’elle soit grave, aiguë, rapide ou lente, jamais le chanteur n’a commis de fausse note! Du grand art, pour un grand artiste! 

Kaoru dans ses oeuvres

Passée la première chanson, le groupe enchaîne ensuite avec Different Senses, morceau qui déchaîne la fosse. Les headbang sont de rigueur et je crois sincèrement que le staff de la salle doit encore avoir du mal à en revenir! Le public ne manque pas non plus de reprendre en cœur le refrain du titre, comblant le groupe! Dir en grey termine son «intro», si je puis dire, avec la très célèbre OBSCURE! Et là, je pense sincèrement que la « folie » qui anime la salle atteint son paroxysme! Dès les premiers accords, la foule s’embrase, les barrière de sécurité chancellent dangereusement…à tel point que la sécurité place des barre de renforts au sol pour éviter la rupture! Et je peux vous dire que le sol tremblait littéralement! Dans la fosse presse, impossible de rester stable. On sautait au même rythme que les fans! Impressionnant! Pour l’anecdote, il faut savoir que le plancher de la Cigale est monté sur vérins! Il paraît que c’est beaucoup mieux comme installation…je vous avoue, n’y connaissant rien, je crois sur parole les organisateurs, mais toujours est-il que le ressenti n’en a été que plus puissant! 

Les artistes puisent dans leurs réserves d’énergie et donnent tout ce qu’ils ont!

Dir en Grey cumule ensuite les morceaux connus, puisant allègrement dans leur impressionnante set liste, en reprenant notamment des titres de leur dernier album de reprises avec entre autres les sublimes « THE FINAL » et « Kasumi », mais aussi des mélodies de leur album Dum Spiro Spero, sorti il y a deux ans. Le groupe est content d’être là, ça se sent, et l’accueil que lui font les spectateurs de la Cigale ne pouvait être plus chaleureux! Les artistes se donnent donc à fond et offrent une prestation à couper le souffle jusqu’à la dernière seconde! A la fin de la première partie, il ne faut attendre que quelques secondes pour que le public réclame ardemment un rappel! Dir en grey est scandé par les fans à grand renfort de claquements de main, une pure merveille! Grisé, le groupe revient en peu de temps et offre un rappel dont les fans se souviendront longtemps! Bien qu’ils viennent de se déchaîner pendant 2h de live, les artistes puisent dans leurs réserves d’énergie et donnent tout ce qu’ils ont! 

Une performance de haut vol

Une fois le rappel terminé, le groupe traîne un peu sur scène, distribuant médiator, bouteille d’eau et même sweet pour Toshiya! Le public quitte difficilement la salle. Dur de se dire qu’un concert aussi bon et aussi puissant puisse avoir une fin… 

En résumé, je crois que malgré toute la bonne volonté du monde, je n’arriverai jamais à être complètement objective au sujet de Dir en Grey, mais ça je crois que vous l’avez remarqué en lisant ce live-report! Que dire de plus, si ce n’est que ce concert était une vraie merveille, que le groupe à su insuffler son énergie à une salle gonflée à bloc, que Kyo a prouvé une fois de plus que malgré ses problèmes de gorge, il était capable d’accomplir de grandes choses et de se dépasser, tout comme les quatre autres membres du groupe, qui se sont donnés sans compter pour le plaisir de leur fans! 

Un grand merci à eux et à Gan-shin! Et à très bientôt j’espère!



About the Author

Nana
Bonjour à tous ! Je me présente à vous en tant que Nana ! Pour ceux qui se poseraient la question, mon pseudo vient effectivement du manga éponyme ^^ je suis passionnée par l’Asie en général et le Japon en particulier, et ce depuis bien longtemps. Je m’intéresse à sa musique depuis maintenant huit longues années ! J’écoute principalement du Visual kei et du Jrock, mais je ne suis pas quelqu’un d’étroit d’esprit et reste ouverte à d’autre genre ^^. J’espère vous transmetre l’amour que j’ai pour la musique au travers de mes articles !




 
Les dernières news!
 

 
xbox-one-s-mojo

« 2016: L’année où Xbox a récupéré… son Mojo! » d’après le Chef Marketing U.K.

Harvey Eagle, Chef Marketing XBox au Royaume-Uni, est clairement heureux de l’année 2016 sur son territoire pour la marque qu’il représente. En effet, et comme il le déclare à nos collègues de MCVUK: «&nb...
by Neoanderson
0

 
 
Visuellement, Overwatch propose un sacré chara-design et des matches ultra fluides

Game Awards: Et le jeu de l’année 2016 est… Overwatch! D’accord ou pas?

La cérémonie des Game Awards 2016, censée récompenser les meilleurs jeux de 2016, a délivré son verdict ce 1er décembre dernier, et de nombreux softs ont reçu leur précieux trophée. Mais le titre ultime n’est au...
by Neoanderson
0

 
 
death-stranding-new-trailer-game-awards-del-torro

« Fuck Konami! », « Débile! »: Guillermo del Toro se lâche quand Kojima récupère son prix au Game Awards!

Au cas où vous ne le saviez pas encore Guillermo del Toro est devenu l’un des meilleurs amis de Hideo Kojima depuis le développement conjoint de PT, le teaser interactif horrifique de l’incroyable reboot de Silent...
by Neoanderson
0

 

 
mads-mikkelsen-death-stranding-logo-dark

Death Stranding: enfin un triple A en 4K native sur PS4 Pro! (Vidéo)

Présenté hier à la cérémonie des Game Awards 2016, le tout nouveau trailer de Death Stranding, le nouveau « bébé » (c’est le cas de le dire) du génial Hideo Kojima, a ébloui tout le monde et...
by Neoanderson
0

 
 
final fantasy xv retard confirmé

Final Fantasy XV: Hajime Tabata a adopté l’esprit… du créateur de la saga! Dixit ce dernier.

Lors d’une récente interview à nos confrères de Glixel, Hironobu Sakaguchi, que beaucoup considèrent comme le père de la saga Final Fantasy, a donné son avis sur le tout dernier opus de la franchise: Final Fantasy X...
by Neoanderson
0

 
 
mass-effect-andromeda-action

Mass Effect Andromeda: Le nouveau gameplay est simple… Crafting, Scan et… BASTON! (Vidéo)

Mass Effect Andromeda nous a proposé une toute nouvelle vidéo centrée sur le gameplay lors des Game Awards, et on peut dire que si elle commence de façon plutôt calme avec l’exploration en Mako et le blabla habituel,...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *