Review

Nos fameux esprits japonais sont de retour, pour nous jouer un mauvais tour ! Wait… wrong licence… Mais cette fois-ci, ils débarquent dans une version où ils sont déliés de leur humain pour pouvoir faire régner la paix, le calme et l’ordre sur le territoire de ce dernier. Alors prêt à gérer votre escouade de bras cassés ?

There’s something strange in the neighborhood !

« Yo-Kai Watch se la joue Action-RPG »

Toujours imaginé par l’équipe du studio Level-5, Yo-Kai Watch Blasters est sorti le 7 Septembre dernier sur nos Nintendo 3Ds dans deux versions : celle de l’escadron du chien blanc et celle du peloton du chat rouge. Oubliez le gameplay des opus précédents, ici vous incarnez une équipe de 4 Yo-Kai devant partir affronter les mauvais esprits n’ayant qu’un seul but: jouer de sales tours aux humains.

Sauf que de base, notre dream team est du genre grosse cata ambulante, aussi afin de se redorer le blason et d’atteindre un certain niveau d’efficacité, un groupe de spécialistes va les prendre en charge. C’est ainsi que l’on va démarrer notre aventure sous la forme d’un léger didacticiel afin de rapidement prendre en main le soft et de comprendre les mécaniques de ce dernier. Le principe est simple : partir en expéditions libres ou scénarisées, remplir les objectifs en cassant du Yo-Kai rebelle, se lier d’amitié avec certains d’entre eux pour grossir nos rangs et choper pleins d’objets et de ressources nécessaires au craft d’équipement pour notre équipe !

Who you gonna call ?

« Un principe de jeu assez répétitif »

Alors oui, ne nous voilons pas la face, c’est redondant ! On enchaîne les missions en mode Action-RPG, donc sans tour par tour, ponctuées de quelques bosses sympathiques, et les stages passent et se ressemblent mais la recette fonctionne plutôt pas mal au final si on trouve trois potes pour incarner les quatre classes de Yo-Kai dispos! On débranche le cerveau, on fait un break mental et on profite d’un soft mignonnet et abouti, clairement orienté pour satisfaire les plus petits comme les grands!

D’un point de vue esthétique, Yo-Kai Watch 2 avait su nous faire de l’œil, et la version Blasters sait se faire séductrice aussi, mais les maps peu nombreuses n’offrent pas de réelles façon de profiter de la jolie réalisation qui nous avait tant plus dans la version plus brute des Yo-Kai. On prend aussi conscience que la 3DS n’est plus dans son âge d’or maintenant que la Switch est dans la place, aussi aimerait-on voir de quoi serait capable Level-5 sur ce support avec cette licence.

Yo-Kai Watch Blasters, spin-off réussi?

« Visuellement, c’est joli mais moins bon que Yo-Kai Watch 2 »

Yo-Kai Watch Blasters s’inscrit de fait comme un spin-off mignonnet comme l’était Pokemon Donjon Mystère par exemple. Nous offrant la possibilité d’incarner nos démons afin d’en tataner d’autres histoire de faire régner l’ordre façon Action-RPG, le principe est bon et bien exécuté mais on peut cependant lui reprocher sa redondance. Agréable à l’œil et à l’oreille, la balade se révèle être une charmante surprise dont les limites s’atteignent malheureusement vite si l’on joue purement solo !

La Bande-Annonce

Réalisation: 14/20

On ressent qu’un soin certain à été apporté à cette mouture, mais on n’est pas au niveau de ce que nous proposait Yo-Kai Watch 2. Les missions se déroulent dans des cartes closes revenant sans cesse. Cependant, le concept du QG de mission est agréable à parcourir et rappellera aux anciens un univers connu, idem pour la voiture de notre escouade qui en fera sourire plus d’un !

Gameplay/Scénario: 14/20

Le scénario ne vole pas haut mais se laisse parcourir avec plaisir. On ressent tout de même une certaine facilité dans la rédaction : une équipe de gros nullards que l’on va emmener vers le sommet. Le gameplay se prend très rapidement en main: trois attaques, un switch de Yo)Kai et un mini-jeu pour la capture, rien de bien technique pour plus d’accessibilité.

Bande-Son: 14/20

Voxographie française que l’on reconnait si l’on a l’habitude de l’univers Yo-Kai Watch, bruitages et ambiance musicale au point. On regrette seulement que la bande-son passe au second plan et se laisse oublier rapidement.

Durée de vie: 14/20

Tout va dépendre de votre façon d’accrocher ou non au concept ! On pourrait aussi bien enchaîner les heures à la vitesse de la lumière comme trouver ça répétitif assez rapidement. Reste que le rapport qualité/quantité/prix est tout de même bien calé.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Yo-Kai Watch Blasters est un soft mignonnet, qui se laisse parcourir pendant de nombreuses heures avec plaisir pour peu qu’on accroche au concept. Le soft souffre juste d’un mot d’ordre « trop de facilité » dans sa conception en nous ressortant des maps déjà vues dans les autres opus de la licence, que l’on nous ressort une mission sur deux. Le gameplay simpliste n’offre pas de challenge réel pour les joueurs qui en chercheraient un poil. Nous avons donc affaire à un petit soft agréable qui permet de faire un break mental le temps d’une partie, ce qui n’est déjà pas si mal, et peut s’avérer assez fun avec trois autres potes. 



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !