Review

Annoncé il y a quelques mois à la surprise générale par un Phil Spencer au top de sa forme, le Xbox Game Pass devait représenter, selon lui, le « Netflix du Jeu Vidéo »! Service de jeu illimité par abonnement spécifique à la Xbox One, il vous offre la possibilité de pratiquer quand vous le voulez, et tant que vous payez 10€ par mois, pas moins de 112 jeux issus des catalogues One et 360, pour peu que vous les ayez installé sur votre console. Un concept très différent du PlayStation Now et son streaming imposé donc… mais ce Xbox Game Pass est-il réellement le tueur du modèle vidéoludique de Sony?

Pour 9,99€ par mois, soit 7€ de moins que le PS Now, Microsoft vous permet depuis le 1er juin grâce à son Xbox Game Pass, de télécharger pas moins de 112 jeux Next et Old Gen sur votre Xbox One pour y jouer en illimité, le catalogue proposé devant connaître des départs et des arrivées à intervalles réguliers. De quoi vous occuper de longues heures durant, et nous aussi puisque nos contacts presse de Day One Mpm nous ont offert… un an d’abonnement!!! Comptez donc sur nous pour vous donner en temps réel les nouveaux softs qui débarqueront sur le service!

« 112 jeux mais une sous-représentation de la Next-Gen et des triple A. Par contre, les blockbusters présents envoient du lourd! »

Mais aujourd’hui, place à notre avis sur le produit tel qu’il est proposé actuellement, à savoir avec 112 jeux dont 40 titres Xbox One contre 72 sur Xbox 360, et une bonne majorité de softs indés au détriment des triple A (ratio d’1/3 Vs. 2/3). On vous rassure, vous pourrez quand même essayer de bon gros blockbusters comme toute la saga Gears of War à l’exception du 4, Halo 5 Guardians, DmC, la série Bioshock, Borderlands 2, Mad Max, Kameo et d’autres softs mémorables, mais quand on connaît le catalogue de hits de la 360, on est surpris de voir autant de « petits » jeux et certains genres sous-représentés comme les RPG (Tales of Vesperia, The Last Remnant, Blue Dragon, Lost Odyssey… aucun n’est là). A contrario, le PS Now propose bien plus de gros softs, mais ils sont uniquement Old Gen (PS3 et PS2).

Niveau interface, elle est sobre, sur fond noir, et se décompose en diverses rangées de titres représentés par leur jaquette, allant de la liste alphabétique classique aux divers genres vidéoludiques, en passant par un onglet « recommandations » qui analyse vos jeux de prédilection pour vous en sélectionner d’autres similaires. C’est en général bien agencé même si certaines catégories font vraiment fourre-tout. Par contre, le tout souffre d’une latence un peu pénible et incompréhensible à la longue, comme si la console devait charger en permanence les pages… étrange.

Une fois le titre de votre choix sélectionné, vous arrivez alors sur sa page commerciale Xbox Store, avec un prix barré pour laisser apparaître un beau « télécharger », DLCs offerts en prime dans la plupart des cas. L’avantage, c’est que vous bénéficierez souvent de vidéos pour les jeux qui vous intéressent, contrairement au PS Now qui ne dispose même pas de screens ingame sur ces pages de navigation. Par contre, le fait de vous faire « sortir » du menu général du Game Pass pour vous faire transiter par le Xbox Store quand vous optez pour votre soft est terriblement dangereux, puisque la boutique vous proposera des softs « intéressants » qui eux, sont bien payants! On aurait aimé une infrastructure totalement fermée et dédiée au Xbox Game Pass, comme c’est le cas pour le PS Now, pour ne pas faire d’achat par inadvertance. On saluera, par contre, les réductions proposées si vous désirez acquérir pleinement un jeu qui serait sur le point de sortir du catalogue (-20% sur les jeux et -10% sur les extensions).

« Chaque jeu bénéficie de sa propre page avec screens, mais vous envoie sur l’interface du Store. Dangereux »

Ensuite vient la phase la plus pénible du processus: le téléchargement! Et oui, impossible de jouer de suite comme chez Sony. Ici, il faut attendre que le titre soit downloadé sur votre disque dur pour pouvoir enfin vous y adonner, et l’espace vient vite à manquer, sans parler du temps d’attente quand on voit les 95Go de Halo 5 par exemple. Frustrant car, même si l’avantage de ce système est de vous proposer le jeu d’origine sans downgrade ni lags lié à une quelconque vitesse de streaming (contrairement au PS Now incapable d’atteindre le 1080p), on aurait vraiment voulu un concept hybride, comme Netflix, qui fait aussi bien du stream, en grande partie il est vrai, que du téléchargement pour le même produit. A ce titre, le PlayStation Now se rapproche donc bien plus de ce qu’a été Netflix, mais le Xbox Game Pass assure une bien meilleure stabilité et un plus grand confort de l’expérience proposée.

Vous l’aurez compris (et vous le comprendrez encore mieux en regardant notre vidéo-test complet), le Xbox Game Pass n’est pas le Netflix du jeu vidéo ni le PlayStation Now Killer, il boxe dans une catégorie différente et il le fait très bien, malgré quelques optimisations à apporter à l’interface et au catalogue de jeu pas assez fournis en titres marquants. N’empêche que pour moins de 10 Euros par mois, on vous recommande clairement de vous laisser tenter!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Note Globale N-Gamz.com: 17,5/20



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!