Review

Suite à la déception inattendue de l’année dernière, la série des WWE 2K avait désespérément besoin d’un bon coup de boost, d’un comeback digne des plus grands catcheurs lors d’un match ardu. En effet, avec son maigre roster, ses types de match jouables peu créatifs, sans parler des modes de création de personnage My Career et « création d’événements » qui frisaient le sacrilège, WWE 2K15 avait clairement raté le coche. La nouvelle page de l’histoire de cette franchise va-t-elle remonter la pente et nous offrir un show qui n’aurait rien à envier au meilleur des WrestleMania ? Venez le découvrir dans ce test qui va vous emmener PAR DESSUS LA TROISIEME CORDE !

Une Succes Story… musclée !

Préparez-vous à vivre une véritable carrière de catcheur grâce à WWE 2K16!

Préparez-vous à vivre une véritable carrière de catcheur grâce à WWE 2K16!

L’histoire du mode MyCareer de WWE 2K16 part sur les mêmes bases que celles de l’opus précédent : vous créerez un catcheur de toutes pièces, vous le suivrez lors de ses débuts à la WWE et vous le mènerez jusqu’aux plus mirobolantes victoires dans les divers événements PPV qui ont fait les carrières des grands avant vous ! Chaque semaine vous serez donc jeté dans l’arène, en commençant par l’écurie NXT, pour ensuite évoluer vers d’autres RAW et Smackdown.

Bonne surprise, cette fois, le mode carrière est notablement mieux conçu que dans le chapitre 2K15 et ça, on ne peut qu’aimer ! Au fur et à mesure de votre avancée, des rivalités se formeront ainsi, et il vous incombera de faire évoluer ces dernières avec vos actions. Il en va de même avec le reste de l’univers WWE d’ailleurs ! En effet, vous aurez à gérer une jauge de « relation » qui vous lie à chaque membre du roster de l’écurie dans laquelle vous vous battez. Vous pourrez ainsi vous créer de puissants alliés, qui viendront vous soutenir pendant vos matchs, ou des Némésis qui rendront vos affrontements infernaux en vous mettant des bâtons dans les roues. Pour ne rien gâcher, le tout est agrémenté de quelques cinématiques, chose à ne pas négliger pour l’immersion et le réalisme. Enfin, à chaque fin de match, vous serez interviewé par Renee Young (victime d’une animation faciale qui ne flatte malheureusement pas les traits véritables de la speakerine) et vos réponses à ses questions façonneront la façon dont le public vous percevra. Idole des jeunes ou Bad Boy ? A vous de choisir !

Plus réaliste que jamais ! Une vraie simulation de catch !

Le roster vous surprendra par sa taille!

Le roster vous surprendra par sa taille!

Les précédents softs WWE, sous l’égide de Yuke’s, ajoutaient un côté « Arcade » et peu balancé au gameplay qui pouvait résulter en des parties entre amis toujours fun, certes, mais pas très crédibles. Ce WWE 2K16 fait enfin évoluer la série vers une jouabilité plus réaliste, que l’on pourrait presque qualifier de simulation. On ressent enfin les efforts et l’endurance qui doivent être mis en œuvre pour durer dans un véritable match. Les contres, des mouvements que l’on adorait spammer avant, sont désormais devenus des denrées rares à conserver précieusement et à ne sortir qu’en cas de besoin ! Bien-entendu, la barre d’endurance se remplit doucement au fil du combat, mais il faudra tout de même être attentif à la façon dont on l’utilise, sous peine de voir son catcheur être à court de souffle et, de fait, se rendre vulnérable aux phalanges de son adversaire ! Le système de pin a aussi été remplacé par un mini-jeu plus intuitif, où vous devrez arrêter une fléchette sur une zone verte pour vous dégager de la prise ! Bref, pas mal de changements bien pensés.

Nous sommes contents de retrouver des catcheurs emblématiques comme les barges de la famille Wyatt!

Nous sommes contents de retrouver des catcheurs emblématiques comme les barges de la famille Wyatt!

De plus, chaque personnage « superstar » possède un nombre fixe de contres qu’il peut effectuer. Et c’est là que l’on ressent un petit reste de gameplay « arcade ». En effet, tous les catcheurs n’ont pas le même nombre de contres à leur actif. Un John Cena aura donc un certain avantage face à un Chris Jericho, par exemple. Le côté management de la barre d’endurance est, quant à lui, bien plus poussé et crée une tension qui vous obligera à varier votre style de jeu selon votre adversaire! Enfin, le système de prises à la chaîne du précédent opus a été conservé, avec une sensibilité revue. Pourquoi changer quelque chose qui gagne après tout ?

Toujours plus beau, toujours plus fort !

Les modèles des catcheurs sont très réussis! Mention spéciale pour le soin apporté aux catcheuses.

Les modèles des catcheurs sont très réussis! Mention spéciale pour le soin apporté aux catcheuses.

Côté graphismes et présentation, WWE 2K16 est encore plus impressionnant que les années précédentes. Les animations ont des transitions beaucoup plus fluides et par conséquent réalistes, et les modèles des personnages sont plus travaillés qu’avant (à noter que les catcheuses féminines sont enfin représentées comme il se doit!). Pour ce qui est du nombre de catcheurs, séchez vos larmes mes amis ! Exit le roster réduit de l’année dernière et place à la brochette de combattant(e)s jouables la plus garnie de tous les temps avec pas moins de 120 protagonistes, sans compter les nombreuses variantes des costumes. D’ailleurs, ces costumes et ces catcheurs bonus se débloquent en complétant divers objectifs dans le jeu-même, ce qui rajoutera de nombreuses heures de défis pour les plus aguerris !

Côté types de match, vous pourrez vous adonner à tous les genres : du Tag Team au Hell in a Cell, vous trouverez votre bonheur. Mention spéciale au mode Showcase, où les matchs les plus illustres du grand Stone Cold Steve Austin seront jouables ! La production a travaillé dur pour rendre cet ensemble harmonieux, et cela passe par des filtres granuleux qui émulent à merveille nos vieilles télévisions à tube cathodique lorsqu’un affrontement plus ancien est rejoué. Les développeurs sont même allés jusqu’à appeler un ancien commentateur de la ECW pour rendre les matchs Showcase plus crédibles ! Si ça ce n’est pas de la dévotion…

De nombreux costumes représentant différentes ères seront déblocables dans le jeu! Oui, même le costume de la phase Biker de l'Undertaker...

De nombreux costumes représentant différentes ères seront déblocables dans le jeu! Oui, même le costume de la phase Biker de l’Undertaker…

Niveau musique, la playlist a heureusement été rallongée par rapport à l’année dernière ! On pourra écouter des classiques comme Rebel Yell de Billy Idol, Deep Six de Marilyn Manson, mais également des arrangements plus récents tels que Something to Believe in de Fashawn. Au total, 12 morceaux qui égayeront vos petites balades dans les menus du jeu !

Rendez-vous au prochain numéro !

WWE 2K16 arrive donc haut-la-main à rattraper les fautes de son grand frère. Je dirais même qu’il s’agit du vrai premier bon jeu de catch auquel nous avons droit depuis un long moment ! Le changement du style de gameplay au profit d’un certain réalisme, des systèmes améliorés accompagnés de graphismes et animations très réussies ne peuvent que nous plaire. Le mode carrière plus que satisfaisant et la masse gigantesque de contenu à débloquer convaincront même le plus dur des détracteurs. En bref, vivement l’année prochaine pour voir si 2K parvient à faire encore mieux! En attendant, on a largement de quoi se faire plaisir et patienter grâce à ce WWE 2K16!

La Bande-Annonce

Réalisation: 18/20

WWE 2K16 nous offre de magnifiques graphismes et animations. Les modèles des catcheurs et catcheuses sont plus que convaincants, et leurs expressions faciales nous vendent du rêve (mis à part pour le modèle de Renee Young, on ne sait toujours pas ce que les développeurs ont pu faire au pauvre avatar virtuel de la belle présentatrice pour le rendre aussi flippant!).

Gameplay/Scénario: 18/20

Pour la première fois, on a droit à un gameplay totalement réaliste, avec des systèmes complexes qui régissent le combat. On se rapproche, quelque part, plus d’un jeu UFC et c’est rafraîchissant. Le mode MyCareer est, quant à lui, meilleur que jamais, vous mettant totalement aux commandes de votre destin !

Bande-Son: 16/20

Bien que composée de titres classiques et cultes pour la plupart, les 12 morceaux qui passent en boucle auront parfois tendance à devenir un peu agaçants à la longue. Cela dit, mention spéciale pour l’addition de plusieurs chansons provenant des années 80. Les bruitages et les voix, par contre, sont au top !

Durée de vie: 18/20

Des costumes et des personnages à débloquer, des tonnes de modes de match, une création d’avatar poussée et complète, bref, en solo ou entre potes, des heures de jeu se déroulent devant vous ! Un mode Showcase fera même plaisir aux fans hardcore de la première heure, avec le grand Steve Austin mis en avant, et le contenu additionnel à foison mettra tout le monde d’accord.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

La franchise des WWE se décide enfin à évoluer vers une direction plus réaliste qui plaira à plus d’un joueur. Avec son moteur de jeu impressionnant et sa pléthore de contenu, autant dire que si vous êtes fan, il est hors de question de rater ce WWE 2K16 !



About the Author

Snakethoot
Snakethoot
Je baigne dans la culture vidéoludique depuis ma plus tendre enfance, elle m'a façonné, elle m'a donné le goût pour les passions qui m'animent aujourd'hui. J'accorde la plus grande importance à chaque détail, aussi infime soit-il, pour être certain de saisir tout l'arôme que l'expérience d'un jeu-vidéo peut m'amener (Appelez-moi le romantique virtuel...). Cosplayeur à mes heures perdues, mon dévolu se jette aussi sur le septième art, les comics et la musique. Les passions comme les avis sont faits pour se partager et se discuter, ne soyez pas timides!