Review

Sorti en 2008 comme exclusivité temporaire sur Xbox 360, Tales of Vesperia s’est d’emblée imposé  comme l’un des meilleurs, si pas le meilleur, Tales of. Il faut dire qu’avec son héros loin d’être l’archétype du guerrier épris de justice, son Cell-Shading de toute beauté, sa bande-son signée Motoi Sakuraba et son scénario passionnant, le titre s’offrait en plus le fameux Linear Motion Battle System dans une version plutôt nerveuse qui a plu à tous les fans. Par la suite, une version PS3 est apparue, avec des tonnes d’ajouts bienvenus, mais uniquement au Japon. Alors si je vous dis qu’aujourd’hui et pour 40€ à peine (50€ sur Switch), vous allez pouvoir découvrir ce bijou du J-RPG en version remasterisée sur PC, PS4 et Xbox One, mais aussi l’emporter partout avec vous avec la version Nintendo Switch que l’on s’est fait un plaisir de vidéo-tester par vous!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17,5/20

La remasterisation graphique proposée pour ce Tales of Vesperia Definitive Edition sublime littéralement l’opus originel sans le dénaturer, et nous livre des personnages très fins, une animation des combats en 60fps et un design artistique de toute beauté qui masque habilement certaines textures un peu pauvres au niveau des décors. On pestera juste contre la lenteur de l’animation sur la carte du monde et quelques chutes de framerate en exploration, mais rien qui ne nuise au plaisir des yeux.

Gameplay/Scénario: 18/20

S’il arrive très souvent que le scénario des Tales of soit gentillet et prévisible, celui de ce Vesperia est totalement à l’inverse et propose, en plus d’un héros taciturne et foncièrement désinvolte, voire même désabusé, un récit aux multiples rebondissements qui tient en haleine tout du long. Dommage donc que l’excellent prologue animé d’1h30 nous montrant Yuri et Flynn dans leur jeunesse soit réservé uniquement à l’édition collector. Niveau gameplay, on retrouve avec bonheur le Linear Motion Battle System et de nombreux Artes, en plus de compétences à apprendre via l’utilisation de vos armes. C’est dynamique, jouable à 4 et le grind pourrait même devenir un vrai plaisir pour vous. Par contre, on regrette vraiment le nombre anormalement élevé de saynètes (certes optionnelles) entre les personnages, qui a tendance à couper le rythme de l’aventure principale.

Bande-Son: 19/20

Motoi Sakuraba signe à nouveau une bande-son d’exception à grands coups d’envolées lyriques comme on les aime, le tout magnifié par des doublages japonais ou anglais (au choix) d’excellente facture et des bruitages qui font largement le job.

Durée de vie: 18,5/20

Comptez entre 40 et 50h pour voir le bout de l’aventure en ligne droite, et facilement 20h de plus si vous voulez accomplir la pléthore de quêtes annexes issues du volet PS3, avec tous les DLC inclus. Pour 40€ (50€ sur Switch), c’est tout simplement excellent.

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

N’y allons pas par quatre chemins: même si vous avez eu la chance de jouer à Tales of Vesperia sur Xbox 360 en 2008, l’achat de cette Definitive Edition est juste obligatoire si vous êtes fan de J-RPG tant les ajouts par rapport à l’opus originel sont nombreux et la remasterisation graphique maîtrisée. En résulte le meilleur des Tales of, portable sur Switch qui plus est, jouissant d’un système de combat intense, d’une histoire marquante, d’une durée de vie convaincante et surtout d’un casting de héros comme on en a rarement fait dans la saga. Une franche réussite tout juste amoindrie par un léger aliasing et un prix 10€ plus cher chez Nintendo.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!