Review

Après un rugby 15 que l’on tente encore à tout prix d’oublier, Bigben Interactive a voulu donner une seconde chance vidéoludique au monde de l’ovalie en faisant appel à Eko Software, les frenchies derrière Handball 17. Une bonne décision puisque nos petits gars sont littéralement repartis de zéro pour le gameplay, prenant à contrepied les codes du genre pour un résultat plutôt intéressant manette en main, mais pour un titre qui manque hélas de modes de jeu et d’une vraie profondeur.

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Visuellement, Rugby 18 s’en sort largement mieux que ses prédécesseurs, nous offrant une modélisation sympathique des rugbymen, des animations correctes, un public travaillé et des stades fidèles. On regrettera par contre les bugs incompréhensibles de possession de ballon dont nous avons fait les frais, en espérant qu’ils soient corrigés dans un patch ultérieur.

Gameplay/Scénario: 14/20

A l’heure des modes carrière immersifs au possible tels que The Journey dans FIFA notamment, on ne peut qu’être déçu face à l’austérité de la « campagne solo » proposée par Eko pour ce Rugby 18. Une succession de matches sans aucune mise en scène préalable… de quoi refroidir certaines ardeurs. Niveau gameplay, les développeurs ont bien fait de repartir de zéro et nous proposent une jouabilité qui vous décontenancera clairement au premier abord, car se basant beaucoup sur l’IA de vos équipiers et la gestion au stick de droite, mais qui s’avèrera au final plutôt grisante une fois maîtrisée.

Bande-Son: 14,5/20

Si les musiques d’ambiances sont plutôt lambda et les commentateurs français loin de déchaîner les passions, on aime par contre beaucoup l’ambiance dans le stade et les bruitages environnementaux plutôt crédibles.

Durée de vie: 12/20

Si l’austérité du mode carrière ne vous rebute pas et que vous avez en tête de créer votre équipe de rêve en My Team grâce aux étoiles glanées au fils des matches, alors vous en aurez pour votre argent avec ce Rugby 18. Dans le cas contraire, vous risquez de vous retrouver un peu désoeuvré devant le manque de modes de jeu, allant même jusqu’à l’absence complète de défis journaliers alors que l’onglet est bel et bien présent dans le soft.

Note Globale N-Gamz.com: 13,5/20

Rugby 18 s’en sort bien mieux que son aîné et, s’il est loin d’égaler les ténors des simulations sportives, n’en démérite pourtant pas grâce à une maniabilité enfin adaptée à ce type de sport, un tuto intelligemment conçu, une bonne ambiance dans le stade et des matches plutôt ardus. Avec plus de modes de jeu, une carrière moins austère et un moteur expurgé des bugs de possession de balle, le titre d’EKO Software aurait pu briller bien plus, mais il reste un divertissement sympathique pour les amoureux du rugby. 



About the Author

Neoanderson

Hardcore gamer dans l’âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j’apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N’hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!