Review

Un jeu d’exploration/horreur à travers les yeux d’une aveugle (sans mauvais jeu de mot), il fallait oser ! C’est pourtant ce que nous propose le dernier bébé de The Deep End Games: Perception! Une invitation à explorer le passé trouble de votre héroïne, laquelle ne sera pas seule dans son aventure mémorielle… et ses « compagnons » de voyage ne seront clairement pas là pour lui filer un coup de main! Alors plongez-vous dans le noir, ouvrez grand les oreilles, on part à la découverte d’un titre pas comme les autres !

Il n’y aura personne…

« Echo Bluff… là où vos cauchemars vous ramènent toujours »

Perception est sorti sur Steam le 30 mai et a étrangement pris une petite semaine de retard sur PS4 et One, mais d’où nous vient ce soft atypique ? Et bien d’un sympathique petit sudio indé baptisé The Deep End Games, constitué de charmantes personnes ayant travaillé entre autres sur les sagas Bioshock, Rock Band ou encore Dead Space, excusez du peu! Niveau édition, c’est Feardemic, dont c’est le premier soft, qui est aux commandes.

Petite featurette étrange mais ô combien immersive: avant de lancer une partie, le joueur se retrouve déjà confronté à un choix, celui d’avoir une héroïne, Cassie, bavarde ou totalement silencieuse. Pour ce test, je vous avoue avoir pris l’option bavarde, n’ayant pas envie de me retrouver toute seule dans une grande maison isolée… et surtout ayant le désir d’en savoir plus sur notre jeune aventurière de l’extrême.

…pour vous aider…

« L’écholocation est brillamment mise en scène »

Cassie est née aveugle, on le comprend par le biais de ses souvenirs qui nous placent rapidement aux commandes de la jeune femme. Elle a appris grâce à un mentor à voir par le biais des sons ambiants, et quand ces derniers sont totalement absents, un bon coup de canne pour se la jouer sonar et hop, elle perçoit son environnement presque aussi bien qu’une personne lambda. Vous l’aurez compris, dans le gameplay de Perception, il va falloir avancer au bruit afin de deviner ce qui vous entoure.

Une fois dans la grande demeure qui servira de théâtre à vos pérégrinations sonores, les autres mécaniques de jeu s’amorcent au fil de votre avancée : des couleurs différentes pour les accès, des souvenirs à trouver, des endroits où se cacher, un sprint salvateur…ce qui commençait comme une quête intérieure se transforme rapidement en mission de survie face à des forces surnaturelles! Mais Cassie n’a pas dit son dernier mot et elle veut comprendre pourquoi ses cauchemars l’amènent toujours en ces lieux.

« Une identité visuelle forte »

…seule…

Perception malgré sa réalisation graphique très épurée qui pourrait presque paraître vide pour certains, nous offre une identité graphique propre qui fait mouche. Le monde se découvre aux bruits, les détails de chaque pièce s’affichent subrepticement avant de sombrer à nouveau dans l’ombre et le soft parvient à nous placer dans une dynamique étrange : on n’est jamais vraiment rassuré dans le noir, que l’on trouvera tantôt salvateur, tantôt violemment anxiogène, d’autant que certaines choses que l’on distingue à peine via l’écholocalisation parviendront à nous faire un peu peur… mais rien de terrorisant non plus. Un savant dosage qui colle plus le joueur dans un atmosphère pesante prenant de plus au plus d’ampleur au fil de son avancée, que dans un contexte de crainte aussi violente qu’un Outlast malgré quelques petites frayeurs bien senties.

« Le jeu propose une ambiance plus oppressante que terrifiante, mais tient en haleine jusqu’au bout! »

Niveau bande-son, Perception nous offre un boulot de très bonne qualité, sans fioritures, afin de n’entendre que ce qui est nécessaire à l’immersion dans la tête de Cassie au sein de ce manoir désormais abandonné. La voix de votre héroïne est plutôt agréable, la diction anglaise est impeccable, mais pour les joueurs qui ne sont pas friands de la langue de Shakespeare, sachez que des sous-titres en français sont disponibles et qu’ils retranscrivent relativement bien ce que nous dit notre courageuse non-voyante.

…dans le noir ! 

Perception a tenté un pari risqué : développer un jeu où la protagoniste principale est aveugle. Mais la recette fonctionne grâce à un gameplay très  intuitif et bien pensé! Le soft est joliment réalisé, l’ambiance réussie et tendue, Cassie se montre attachante et on tient vraiment à l’aider, à en savoir plus sur ce qui la hante. Pas aussi effrayant qu’un Outlast, le titre de The Deep End Games parvient tout de même à poser une angoisse qui monte crescendo au fil des chapitres en installant une tension quasi-permanente qui vous collera à la peau bien après avoir éteint votre bécane.

La bande-annonce

Réalisation: 14/20

Perception pourrait faire penser à un job facile au niveau de sa réalisation. Après tout, Cassie n’y voit rien… mais malgré ça, la propagations des ondes, du bruit, les effets du vent et des mouvements des protagonistes sont très bien retranscrits et jouissent d’une visualisation vraiment bien pensée. De plus, la demeure évolue au fil de votre avancée et l’ambiance oppressante qui se pose petit à petit est renforcée par ce design artistique si particulier. Alors certes, il n’y a pas d’effets spéciaux mirobolants ou de modélisation photo-réaliste façon Resident Evil 7… mais l’immersion est bien présente.

Gameplay/Scénario: 17/20

Bien que le pitch de départ ne soit pas folichon, le développement du scénario, même s’il s’avère parfois difficile à suivre, nous prouve que The Deep End Games sait nous conter une histoire qui tient la route et nous plonger corps et âme dans son univers angoissant ! Le gameplay, quant à lui, est ultra simple à prendre en main et jouit d’un intéressant et très original principe d’écholocalisation qui nous pose souvent dans des situations délicates. Voir ou ne pas voir? Telle est la question !

Bande-Son: 16/20

L’ambiance d’un soft de type horreur passe forcément par une bande-son puissante et immersive, et encore plus pour Perception, qui vous fait jouer une personne totalement aveugle! Rassurez-vous, le titre de The Deep End Games jouit de mélodies et bruitages d’ambiances totalement dans le ton de l’aventure. Rien que cette put*** de canne que l’on frappe parvient à nous foutre mal à l’aise tant la propagation du bruit est peu rassurante. La voix de Cassie, de son côté, est agréable, lisible et bien traduite pour les sous-titres. Elle apporte un peu de douceur dans ce monde froid et peu accueillant.

Durée de vie: 15/20

Tout va dépendre de votre façon de progresser, de rusher ou non, de chercher à comprendre les mystères de la demeure, de son passé, l’interprétation des rêves de Cassie, … Le soft peut ainsi osciller entre 8h à 12h de jeu. Malgré une durée de vie que l’on aurait adoré plus longue, le rapport qualité/prix est carrément présent puisque le soft est monnayé pour une vingtaine d’Euros sur les stores numériques.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Perception est un soft qui joue avec nos nerfs, nous plonge dans une ambiance oppressante (mais jamais terrorisante façon Outlast) tout en nous donnant en permanence envie de nous enfoncer toujours un plus au coeur du domaine d’Echo Bluff et dans les souvenirs de cet endroit qui deviendra vite un cauchemar permanent. Avec son scénario qui tient la route et ses mécaniques de jeu diablement originales basées sur l’écholocation, le bébé de The Deep End Games s’avère qui plus est agréable à l’œil et encore plus… à l’oreille. Amateur de frissons ou de jeu à ambiance, autant dire que vous avez trouvé votre jeu de l’été!



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !