Review

Les habitués de Nintendo le savent, leur petit plombier (ou jardinier selon les avis tranchés) est partout. Entre les classiques jeux de plateformes, les party games, les RPG et les jeux de sport, on commence à avoir l’habitude de voir sa petite bouille sur nos écrans. C’est donc sans grande surprise que Nintendo nous propose ce Mario Tennis Ultra Smash sur Wii U. Que nous offre-t-il de nouveau par rapport à ses prédécesseurs et vaut-il l’investissement ? La réponse dans ces quelques lignes.

20 ans de Tennis

16 personnages prêts à en découdre sur le court!

16 personnages prêts à en découdre sur le court!

La série des Mario Tennis commence à compter une belle longévité, c’est un fait. Programmé au départ sur Virtual Boy en 1995, elle a rapidement fini entre les mains du studio Camelot, à qui l’on doit entres autres la saga des Golden Sun et celle des Shining Force. Autant dire de grands RPG ! Pourtant, les développeurs ont excellé dans le sport version « fun » avec notamment une version Gamecube qui a su attirer un large public de gamers, étant encore aujourd’hui considérée comme l’un des meilleurs opus des aventures tennistiques de notre plombier préféré.

Ultra ou Mega ?

Autant le dire, les amateurs de Mario Tennis qui connaissent par cœur les épisodes précédents vont clairement être refroidis par cet Ultra Smash sur Wii U, notamment à cause du peu de modes de jeux intéressants présents sur le disque. Ainsi, hormis le Méga Match, le mode Classique et l’Ascension des champions, vous n’aurez droit qu’à un défi Méga balle et un mode Online. Pas grand-chose donc, mais nous allons quand même tout passer en revue.

Les Mega Champignons apportent un côté aléatoire trop puissant au gameplay!

Les Mega Champignons apportent un côté aléatoire trop frustrant au gameplay!

Le mode Méga Match est en fait un match standard de Tennis agrémenté d’un Méga Champignon qui débarque aléatoirement histoire de vous transformer en géant. Alors certes, c’est fun de se retrouver en mode Méga, mais seulement cinq minutes ! Ces champignons n’ont vraiment aucun intérêt si ce n’est de faire naître un énorme côté aléatoire au titre. Imaginez : vous menez le match après quelques échanges serrés et paf, votre adversaire récupère un Méga Champignon ! Autant dire que s’en est fini de vous… Frustrant.

Ah, petite précision. Vous vous attendiez à des frappes enflammées et des coups spéciaux comme dans l’épisode Gamecube? Oubliez ! Le Méga Champignon (encore lui !) est la seule petite fioriture qui rajoutera du piment aux matchs. Et malheureusement, ce n’est pas forcément une bonne chose…

Roland Garos … à la Mario

Le marquage au sol répond à nouveau présent, une très bonne idée pour des frappes assassines

Le marquage au sol répond à nouveau présent. Une très bonne idée pour des frappes assassines

Le mode Classique, quant à lui, reprend trait pour trait le Méga Match… mais sans champignon. Autant dire qu’il s’agit ici de Tennis plus qu’ordinaire, avec les personnages de la série Mario. Parlons du roster, d’ailleurs. Vous pensiez sortir vos Amiibos pour obtenir de nouveaux joueurs ? Pas de chance, Mario Tennis se limite à seulement 16 personnages dont quelques petits nouveaux à débloquer avec des pièces gagnées ingame comme Harmonie, Toadette et Princesse Libella verte. Les fameux amiibos précités ne servent hélas qu’à jouer en tant que partenaire I.A. sur les matchs en double, gagnant ça et là des aptitudes supplémentaires enregistrées dans la statuette. Seuls sont compatibles les classiques Mario, Toad, Bowser, Peach, Harmonie, Luigi, Yoshi, Wario et Donkey Kong. Pas énorme, donc. Vous vous dites alors que le soft va se rattraper sur des terrains de jeux déjantés à déverrouiller ? Et non ! Le stade se trouve être unique, seul le type de sol change, avec juste 9 revêtements différents à récupérer… Oh, joie.

Bon allez, on se ressaisit et on espère forcément mieux pour « L’Ascension des Champions » ! Là encore, c’est raté… Ce mode ne consiste qu’en une succession de matchs contre l’ordinateur, rien de plus. Enfin, le défi méga balle vous obligera à établir un record de passe avec une balle géante. Mouais. Heureusement que le online, certes classique, est présent pour redresser un peu la barre, je vous le dis.

Les smash sautés sont surpuissants une fois bien maîtrisés

Les smash sautés sont surpuissants une fois bien maîtrisés

Pour autant, Mario Tennis Ultra Smash possède quelques idées intéressantes. Les adeptes de l’opus sur 3DS se souviendront ainsi avec émoi de l’arrivée des marquages au sol, servant à déclencher des coups plus puissants si l’on presse la bonne touche une fois sur ladite marque. Cette idée est de retour ici ! Petit ajout de gameplay : il est désormais possible de faire de superbes coups sautés en doublant la commande à un moment précis. Autant dire que la frappe gagne alors énormément de puissance !

Visuellement irréprochable

Même si le titre n’est pas très folichon en termes de nouveautés et de modes de jeu, il faut avouer que le studio Camelot s’est surpassé niveau réalisation. Vous trouviez Mario Kart beau et bien animé? Autant dire que ce Mario Tennis n’a rien à lui envier ! Pas de ralentissements, des coups fluides et rapides et un enrobage graphique qui fait vraiment plaisir aux yeux, la modélisation des personnages étant clairement réussie et respectueuse de l’univers Mario.

Graphiquement et malgré son unique stade, ce Mario Tennis Ultra Smash est une réussite... dommage que la foule se montre si timide niveau ambiance, par contre

Graphiquement et malgré son unique stade, ce Mario Tennis Ultra Smash est une réussite… dommage que la foule se montre si timide, par contre

En ce qui concerne l’ambiance sonore, elle se révèle plutôt en demi-teinte. On note ainsi la mélodie de New Super Mario Bros en mode « géant » lorsqu’on touche un Mega Champignon, mais également les bruits de balles qui claquent de façon assez pêchue sur les raquettes. On retrouve aussi avec plaisir les digits vocales typiques des protagonistes Nintendo et l’annonce des scores en français. Dommage, par contre, que les musiques soient si peu présentes durant les menus et que la foule se montre particulièrement timide.

Virtua Mario Tennis

Mario Tennis Ultra Smash a tendance à perdre un peu de ce qui faisait le plaisir de l’opus Gamecube : peu de coups visuellement tape-à-l’œil, des Méga Champignons qui nuisent plus au plaisir de jeu qu’autre chose, et surtout… moins de contenu dans le titre en lui-même ! Cependant, le soft reste quand même agréable grâce à sa réalisation et quelques idées de gameplay. Les coups sautés sont ainsi vraiment utiles et le marquage au sol pour enchaîner des frappes plus puissantes nous offre des parties parfois sympathiques, mais jamais inoubliables hélas.

La Bande-Annonce

Réalisation: 16/20

Visuellement, le jeu est très beau et surtout extrêmement fluide. On regrette par contre vraiment l’absence de terrains plus travaillés, avec beaucoup d’éléments animés, le jeu se contentant surtout de changer le revêtement du sol. Fort heureusement, les personnages sont très bien modélisés et c’est le principal.

Gameplay/Scénario: 12/20

La principale innovation de ce Mario Tennis le dessert au final complètement. En effet, les Mégas Champignons procurent un côté trop hasardeux au titre. Les marques au sol, aussi sympathiques soient-elles, ne proposent que du déjà-vu. Reste la possibilité d’utiliser des coups sautés qui, lorsqu’elle est bien maîtrisée, permet de faire un carnage et l’intérêt d’utiliser le gamepad en versus pour toujours être situé du bon côté du terrain. C’est bien peu quand on voit la multitude de possibilités de l’épisode sur Gamecube. Niveau scénario, il est aux abonnés absents et donc bien loin du RPG que nous avait offert l’opus GBA, par exemple.

Bande-Son: 14/20

Les bruitages ainsi que les digits vocales sont agréables et le jeu bénéficie d’un doublage en français pour les annonces des scores, ce qui est plutôt sympathique. Par contre, la foule est trop timide et ça manque clairement de musique dans les menus.

Durée de vie: 12/20

Débloquer les personnages supplémentaires et les nouveaux revêtements de terrains se fait très vite, surtout qu’il est possible d’acheter des trophées directement avec les pièces gagnées lors des matchs. Autant dire que le jeu en lui-même est assez court, mais le mode online rend forcément sa durée de vie « infinie ».

Note Globale N-Gamz.com: 13/20

Mario Tennis Ultra Smash est beau, fluide, mais perd énormément de contenu par rapport à son aîné sur Gamecube alors que la Wii U aurait permis pas mal de fantaisie. Ainsi, impossible d’utiliser les Amiibo autres que ceux de la série Mario, leur intérêt étant d’ailleurs très limité. Le gameplay mise avant tout sur les coups sautés et le marquage au sol pour améliorer la puissance de ses frappes, mais rate totalement le coche avec le Mega Champignon. Au final, on se retrouve avec un titre un peu cher pour le faible nombre de personnages, de terrains et de modes de jeu proposés. A réserver donc uniquement aux fans du genre ou à ceux qui veulent se faire de petites parties de Tennis de temps en temps, surtout entre amis ou online.



About the Author

Eneara
Eneara
Eneara, collectionneur et passionné de jeux vidéo depuis pas mal d'années. Amateur de cinéma, de lecture et de jeux de plateau, je suis aussi très attiré par tout ce qui touche au retrogaming. J'aime les jeux à scénario, l'action, et parfois me faire peur devant un bon petit jeu bien flippant. Facebook: Aurélien Eneara Ulsas