Review

Little Hope (The Dark Pictures Anthology) est une aventure narrative horrifique développée par Supermassive Games et éditée par Bandai Namco sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Second volet de l’anthologie The Dark Pictures qui nous avait donné un très mitigé Man of Medan en août 2019, Little Hope doit redresser la barre et se rapprocher du maître du genre, issu des mêmes développeurs, le cultissime Until Dawn de 2015. Pour ce faire, le studio a optimisé son moteur de jeu, écouté les retours des joueurs et imaginé une histoire bien plus paranormale que la précédente. On va donc incarner un groupe de deux professeurs et trois étudiants, rescapés d’un accident de bus et perdus aux abords de la brumeuse bourgade de Little Hope. Coincé dans ce hameau où il n’y a pas âme qui vive, ils vont rapidement être les témoins d’événements étranges, voire même… mortels ! On nous garantit donc de gros jump scares, des personnages attachants et crédibles et surtout un récit où chacune de vos décisions aura un impact sur la survie, ou non, de votre groupe ! Alors, essai enfin transformé pour ce nouvel opus horrifique ? La réponse dans notre vidéo-test !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 16,5/20

Si Little Hope utilise le moteur graphique de Man of Medan, on peut dire que Supermassive Games l’a clairement optimisé pour l’occasion ! Adieu les lags qui vous faisaient rater des QTE salvateurs, au revoir les modélisations de visages hasardeuses (OK, sauf pour Daniel) et surtout bonjour à une bourgade dont les effets de lumière et de brume fleurent bon le Silent Hill à plein nez ! Alors oui, on pestera toujours contre ces environnements très cloisonnés, mais force est de constater que le voyage est très immersif même s’il n’atteint pas le calibre d’Until Dawn.

Gameplay/Scénario: 14,5/20

Le scénario est bien plus sombre et paranormal que Man of Medan, ce qui n’est pas pour nous déplaire. De plus, les transitions entres les dialogues sont fluides, chaque phrase a une incidence sur vos relations avec les autres personnages et vos choix impacteront directement sur le déroulé des événement et du climax final vraiment haletant. Dommage donc que le récit mettre beaucoup de temps à se mettre en place, ce qui pourra en frustrer certains. Qui plus est, la moitié des jump scares tombe à l’eau à cause d’astuces visuelles que l’on sent venir à des kilomètres. Niveau gameplay, on retrouve l’aventure narrative made in Supermassive Games, avec beaucoup plus de phases où vous êtes spectateurs que de phases où vous jouez vraiment, mais au moins chaque document ramassé à son importance et il y a même un peu d’exploration. De plus, les QTE ont le bon goût de s’annoncer et d’être plus logiques que dans l’opus précédent, et le jeu à plusieurs est vraiment intéressant. Par contre, .

Bande-Son: 18/20

La bande-son du soft fait partie de ses points les plus réussis en offrant des mélodies anxiogènes du plus bel effet, des nappes sonores sombres en diable, des bruitages environnementaux bien flippants et des doublages français au top. Par contre, certains dialogues sont restés en anglais, mais cela sera peut-être corrigé dans la version finale.

Durée de vie: 12/20

La durée de vie est un peu plus longue que celle de Man of Medan et avoisine presque les 6h, avec une bonne replay value pour un second run histoire de sauver un peu plus de personnages. C’est toujours très court par rapport à Until Dawn, mais c’est déjà mieux pour cette Dark Pictures Anthology.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Ouf ! Supermassive Games renoue avec ce qui a fait son succès sur Until Dawn après un Man of Medan qui nous a laissé un goût horriblement amer en bouche ! Cette fois, le moteur 3D ne rame pas au point de vous faire rater des QTE qui peuvent condamner votre personnage (QTE qui ont le bon goût de s’annoncer d’ailleurs), la transition entre les dialogues est bien plus fluide, l’histoire terriblement plus sombre et paranormale, les doublages français d’excellente facture et surtout le climax final est haletant comme on l’aime dans cette petite ville qui rappelle incontestablement un monument du genre: Silent Hill ! Alors certes, on regrettera toujours ces environnements cloisonnés, ces jump scares qui ne marchent pas toujours, le fait de plus souvent regarder le jeu que d’y jouer ou encore la durée de vie moindre que celle d’Until Dawn justement, mais si Little Hope ne parvient jamais à égaler son modèle, il n’en demeure pas moins un incroyable film interactif qui prend certes son temps pour se lancer mais procure beaucoup de plaisir et de terrifiantes surprises à qui s’y adonne ! Nul doute que le troisième volet de la Dark Pictures Anthology sera donc une vraie… tuerie !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!