Review

Bombe vidéo-ludique inattendue, Life is Strange a marqué le paysage de par son innocence, sa fraîcheur et son contenu touchant, marquant et attachant. A la vue du succès du titre, c’est un pari plus que risqué de vouloir prolonger les aventures de nos protagonistes, mais le studio Deck Nine, fraîchement adoubé par Dontnod, a décidé de s’y coller! Plantage assuré ou second titre aussi culte que son aîné ? Malgré la tempête qui s’annonce, N-Gamz est présent pour répondre à cette question !

Une plongée dans le passé ! 

« Trois ans avant… la tempête! »

Si l’édition de ce Beforte the Storm est toujours assurée par Square Enix, le développement voir sortir Dontnod, actuellement à la tâche sur Vampyr, au profit de Deck Nine, un studio américain à qui l’on doit Pain ou encore Ratchet and Clank Trilogy. Les petits gars se retrouvent donc avec la lourde tâche de nous plonger dans le passé de Chloé et d’Arcadia Bay, trois longues années avant les événements du premier opus, dans un titre qui prend toujours la forme d’un point & click dans lequel nos décisions ont une influence sur le petit monde dans lequel on évolue.

(Warning! Spoiler de LiS en vue!)

Deux ans après le décès de son père, nous retrouvons de fait une Chloé au plus bas, en plein conflit avec elle-même et ce deuil qu’elle ne sait pas gérer. Sa mère est dans les prémices de sa relation avec David, qu’elle ne supporte pas, et ses difficultés scolaires s’amoncèlent au premier plan. Une ado à la vie tourmentée qui ne désire qu’une chose en ce début d’épisode baptisé « Éveille-toi » : assister au concert de Firewalk qui a lieu dans une scierie paumée au fond des bois. Notre chère Miss Price va donc faire le mur afin de s’y rendre ! Forcément, les embrouilles vont vite débarquer et une sauveuse sortie de nul part va faire son apparition : Rachel Amber, dont on connait le sombre destin grâce aux événements de Life is Strange.

Jeunesse insolente et insouciante… 

« Petite nouveauté, le mode « insolent » vous promet de belles joutes verbales »

Nos deux jeunes héroïnes sont représentatives des deux opposés que l’on peut retrouver dans un milieu scolaire, à savoir la jeune fille canon ultra populaire qui cartonne dans tous les domaines et la rebelle à la sociabilité douteuse dont l’échec scolaire paraît inévitable. Les prémices de la relation entre Rachel et Chloé apparaissent ainsi sous nos yeux, se développant timidement sur un fond de mal être adolescent évident. Before the Storm nous montre dès ce premier épisode qu’il compte bien exploiter des sujets d’actualité touchant toute une génération comme l’avait fait son prédécesseur.

Le gameplay reste quant à lui sur les bonnes vieilles bases du point & click et des dialogues à choix comprenant des répercussions sur la suite des événements. Ce qui faisait la force de Max dans le premier opus, à savoir sa faculté à contrôler le temps, n’a pas de raison d’être ici. De fait, si rien de surnaturel ne viendra pimenter l’aventure, Chloé peut néanmoins se lancer dans des joutes verbales « insolentes ». Durant celles-ci, il faudra être attentif à ce que nous dit notre interlocuteur afin de lui renvoyer ses meilleurs punchlines dans les dents. Quant à la collection de photos, elle est ici remplacée par des tags. Les habitués ne seront donc pas perdus et apprécieront que le développeurs ait conservé le système de SMS et de journal intime ainsi qu’un gameplay que l’on avait adoré dans LiS.

Un univers à tomber ! 

« Visuellement, le titre améliore largement les bases de son aîné »

Life is Strange n’est pas connu pour ses graphismes ultra réalistes mais bien pour sa réalisation artistique unique qui lui donne un charme dingue. Même chose pour Before the Storm, avec une esthétique plus poussée et plus lisse, ainsi que des visages bien plus expressifs. On se plonge dans cet univers avec un grand plaisir, on retourne sur des lieux que l’on a connu grâce à Max et que l’on revisite par le biais du regard de Chloé.

La bande-son, quant à elle, est dans la même lignée que celle du premier opus : un véritable bonheur auditif et une découverte de nouveaux groupes que l’on s’empressera d’aller écouter dans notre petite vie de tous les jours. Seul détail qui pourrait faire tiquer, la voix de notre rebelle, Ashley Burch, n’est plus de la partie pour Chloé et les 5 premières minutes du jeu perturberont un chouïa les puristes. On vous rassure: sa remplaçante fait tout de même un travail des plus honorable, reprenant les intonations de sa consœur de telle manière que ce détail ne choque plus tant que ça par la suite.

La relève est assurée…

« Éveille-toi » est un quasi perfect pour cette reprise de notre épopée dans Arcadia Bay. Une pléthore de points auraient pu inquiéter les joueurs : le changement de studio, la perte de la voix de Chloé, l’incertitude d’avoir un contenu aussi grandiose que celui de LiS… et pourtant ! Before the Storm pose les bases solides d’une histoire dont on connait déjà la fin, nous emmenant à voir le monde à travers le regard d’une ado paumée que l’on s’est mise à aimer dès les premières minutes dans le titre original. Les émotions sont diablement présentes et l’attente pour le prochain épisode risque d’être… infernale!

La bande-annonce

Réalisation: 18/20

Before the Storm reprend l’identité visuelle de son grand frère avec des détails plus poussés et une animation faciale plus travaillée et plus fine. Un véritable bonheur esthétique si l’on adhère au style.

Gameplay/Scénario: 19/20

Ce premier épisode nous montre que Deck Nine a pris à cœur les aventures de Chloé et Rachel. Le soft est fait de la même trempe émotionnelle que LiS premier du nom et malgré le fait que l’on en sache un peu sur le passif de nos deux héroïnes, découvrir leur histoire fait vibrer nos petits êtres. Le gameplay est efficace et bien que retour temporel soit absent, les changements apportés s’avèrent tous intéressants et bien exploités.

Bande-Son: 19/20

Si vous avez aimé l’ambiance musicale de son aîné, vous allez fondre pour celle de Before the Storm. L’absence d’Ashley Burch se ressent néanmoins, mais Rhianna DeVries reprend le flambeau du doublage de Chloé Price plus que dignement.

Durée de vie: ??/20

Cette note sera donnée une fois tous les épisodes sortis. Mais dites vous que la replay value est autant présente que pour le premier opus !!!

Note Globale N-Gamz.com: 19/20

Le pari de fournir une préquelle à Life is Strange était osé, voire dangereux, et pourtant il est remporté haut la main ! Avec son premier épisode bluffant, Before The Storm s’annonce comme une véritable tempête qui risque de marquer les esprits au même titre que son grand frère. Poignant et immersif, le récit centré sur Chloé promet de nous en mettre plein la vue, les oreilles et le coeur.



About the Author

LadyDisturbed

Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance… voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l’écriture de fan fiction m’occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !