Review

Fort du succès des derniers épisodes de sa franchise de jeux de course, Microsoft revient sur le devant de la scène avec un nouveau Forza sous-titré Horizon. Cette fois, la boite de Bill Gates s’entoure d’une nouvelle équipe de développement. Sera-t-elle à la hauteur ? La réponse dans ce nouveau numéro de « pimp my game » !

Le Forza nouveau est arrivé, mais il a bien changé !

Un festival techno-rock et des jolies filles à foison, bienvenue dans le nouveau Forza!

Voila maintenant un peu plus d’un an que Forza Motorsport 4 est sorti sur Xbox360.  Ce dernier se positionnait comme le pendant « microsoftien » de Gran Turismo et on peut affirmer sans se tromper que la simulation de course automobile éditée par Microsoft et produite par Turn 10 n’avait vraiment pas à rougir devant la série de Sony. L’annonce d’un nouvel épisode a donc été chaudement accueillie. Mais voilà que du statut de cinquième opus, on passe directement à celui de spin-off avec un nouvel univers : celui d’Horizon. De quoi dérouter les fans de la première heure, d’autant que le titre est développé cette fois par la société Playground Games. Forza prend donc désormais une toute nouvelle direction, celle du jeu de course en open world, ce qui rappelle clairement la licence Test Drive.

Ainsi, dès le début du soft, vous êtes immédiatement balancé au volant d’une voiture dans la région d’Horizon. Une annonce à la radio vous informe que le festival du même nom, qui débute dans quelques heures, offre encore 10 places aux premiers qui arriveront sur les lieux d’inscriptions. Évidemment, vos talents de pilote vont largement vous permettre de faire partie des dix élus. C’est alors que commence la fameuse course aux bracelets. Je m’explique : le joueur démarre avec un bracelet jaune et au fur et à mesure de ses exploits, cette couleur changera, lui donnant ainsi accès à des nouvelles courses. Le but étant de devenir le number 1.

Numéro 1, d’accord, mais dans plusieurs domaines ! En effet, le jeu regorge de mini-défis disséminés un peu partout. On trouvera notamment, un défi contre les radars postés dans tout Horizon, le but étant de passer le plus vite possible devant. On devra aussi augmenter notre popularité, permettant l’accès à de nouveaux véhicules ou épreuves, à travers nos hauts faits de pilotages : dépassements en frôlant l’autre voiture, drift, grandes vitesses et autres joyeusetés de la conduite vous mèneront à la gloire !

…tout en restant dans la continuité.

Une course contre un avion? Rien de plus normal dans l'open world de Forza!

Niveau gameplay, malgré un changement de l’équipe de développement, l’esprit de la série est respecté! Le gros point fort étant de toujours pourvoir moduler la difficulté, jusque dans les moindres des détails. Au menu, gestion de la vitesse, de l’agressivité ennemie, indication des points de passage sur la route etc. Ce point fort, déjà présent dans Forza 4, permet à n’importe qui de prendre du plaisir à la conduite.

Autre chose toute aussi fournie: les menus. Présentés sous la forme de stands, ils proposent moult fonctionnalités. Un garage pour changer de voiture ou la personnaliser. Un point d’achat pour acquérir de nouvelles voitures quand on n’en trouve pas quelques une abandonnées sur la route ou dans des granges à découvrir en visitant librement Horizon. Des stands de défis et un accueil où on ira récupérer nos nouveaux bracelets. Le mode online est lui aussi totalement personnalisable. Il suffit d’ajuster ses paramètres de difficulté et choisir sa voiture pour trouver d’autres joueurs avec les mêmes réglages.

Une belle carrosserie pour une immersion de chaque instant

Graphiquement, le titre est superbe

Techniquement, le jeu est vraiment beau et les décors très sympas. Les voitures sont très bien modélisées et l’impact des chocs sur la carrosserie semble assez réaliste. En parlant de voitures, on compte de très nombreux modèles et beaucoup de constructeurs. Cependant, comme dans Forza 4, on regrettera que nombre de véhicules ne soient accessible qu’à travers des DLC payants… Une politique qui va forcément frustrer les vrais gamers, d’autant que le soft offre tout un tas de facilités à ceux qui veulent claquer de l’argent bien réel (emplacement des voitures cachées, …).

Niveau son, à moins de faire le difficile, on est très vite immergé dans l’univers. Entre les bruits des moteurs et une bande son qui colle parfaitement avec les thèmes du soft, typés festival rock/punk/techno en plein air, il ne reste plus qu’à se mettre en vue subjective pour être totalement dans l’ambiance ! Le jeu ne souffre d’aucun temps de chargement vraiment rébarbatif et l’animation est impeccable. On sent que Microsoft a donné les moyens de ses ambitions à Playground Games.

Une nouvelle franchise en devenir ?

Ce Forza emmène la série vers de nouveaux « Horizon » vidéoludiques

Nouvelle équipe de développement, nouvel univers, Forza fait peau neuve avec cette mouture Horizon, et force est de constater que le résultat est plus qu’alléchant. On franchit le cap de l’open world avec brio pour emmener la série vers de nouveaux « Horizon » vidéoludiques. Les idées fortes de Forza 4 sont reprises dans un univers différent même si, malheureusement, les points faibles des opus antérieurs tels que les DLC payant sont toujours là…Allez, ne pinaillons pas, objectivement, Forza Horizon est vraiment un bon jeu.

Le Video-Test

Réalisation: 16/20

Les modélisations des véhicules et des décors sont très bonnes, l’animation sans faille et les effets de lumière travaillés. Rien à redire

Gameplay/Scénario: 19/20

Un gameplay ajustable au niveau de chacun, c’est exactement ce qu’il faut pour unir sous un même étendard spécialistes du genre et néophytes ! Le revirement de la série vers l’open world se fait sans anicroche et propose des défis variés pour des sensations de conduite très agréables.

Bande-Son: 16/20

La musique ajoute vraiment à l’ambiance du soft. La présence de la radio en voiture est sympa et les bruits de moteurs très immersifs. De plus, le côté festival survolté donne un sacré cachet à l’ensemble.

Durée de vie: 16/20

Forza Horizon vous occupera bien d’ici la sortie d’un nouveau block-buster du genre, avec sa foultitude de quêtes annexes, ses défis dans tous les sens, sa jauge de popularité, ses voitures à débloquer et j’en passe. Dommage qu’il soit possible de payer en argent réel pour avancer plus vite dans le soft.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Forza Horizon marque avec brio le tournant de la série vers l’open world. Objectivement, le titre dispose d’énormes qualités et d’une ambiance ultra-prenante. Cependant, d’un point de vue subjectif, je dois avouer que la « magie » n’opère pas autant sur moi que Forza 4. Allez savoir!



About the Author

Calrn
Etudiant le jour, chargé de communication la nuit, le reste de mon temps est consacré à dormir où à donner mon avis, de mauvaise foi, sur les réseaux sociaux et à le faire avec plus de sérieux pour des sites comme n-gamz