Review

Envie de devenir Manager d’une équipe de football ? Envie de gérer votre club de cœur ? De créer votre propre tactique et de maîtriser vos finances, bref de devenir une légende du ballon rond en tant qu’entraîneur? Alors Football Manager Classic 2014 est fait pour vous ! Six mois après sa sortie sur PC, le voici qui débarque sur PS Vita dans une version Classic qui a le gros défaut de débouler un peu tard hélas, la saison allant bientôt s’achever… Mais ne bottons pas en touche pour si peu, place au test !

Allez les bleus !

A vous les joies du rôle de manager sportif!

Football Manager, développé par Sports Interactive, le développeur du jeu qui détient la licence depuis 10 ans maintenant sur PC, n’est autre que la suite de Championship Manager, alias la saga de gestion de club qui a quand même réussi à enterrer LFP Manager, pourtant édité par EA ! Alors que les itérations consoles sorties en 2012 et 2013 sur PSP nous proposaient un titre assez bizarre et difficile d’utilisation nous offrant notamment des tirs façon Captain Tsubasa avec des effets délirants, cette fois Sports Interactive a décidé d’exploiter la PS Vita, en reprenant trait pour trait la version « classic » dont jouit déjà le monde du PC, le tout agrémenté d’une modélisation 3D lors des matchs. Bref, ça sent déjà très bon !

Pas de doigts, pas de … Cantona !

En ce qui concerne le gameplay, on retrouve la plupart des fonctionnalités du mode classic sur PC, en les incorporant à l’écran tactile de la Vita. Petit point négatif, le choix qui vous est laissé au départ et qui ne vous offre que des clubs de trois pays. Heureusement que par la suite, votre panel va s’étoffer. Signalons aussi, en plus du mode gestion classique, la fonctionnalité « Challenge » qui vous permet de relever des défis tels que « sauver le club de la relégation » ou encore « créer une équipe de jeune qui assurera l’avenir du club », etc … De quoi pimenter un peu le quotidien d’entraîneur.

L’interface tactile est ultra intuitive

Première chose à faire : vous créer un passé, un background en tant qu’entraîneur. Cela aura une incidence sur la perception que vos joueurs auront de vous. Ainsi, par exemple, un ancien footballeur international dans un grand ou petit club sera respecté, tandis qu’un footeux du dimanche tout juste dégagé de son club amateur devra faire ses preuves et risquera de se mettre tous les joueurs à dos en cas de défaites successives. Néanmoins, cela peut être un grand défi de devoir se faire respecter en étant moins que rien ou de démarrer par une équipe se situant dans la plus petite division pour ensuite gravir les échelons. De plus, les personnes possédant le jeu sur PC pourront débuter un challenge ou une partie classique et la continuer sur Ps Vita, un plus qui rend vite le concept addictif.

Dans la vie du club, vous allez pouvoir gérer les transferts en négociant en premier lieu avec le club adverse, puis en proposant les termes du contrat (durée, salaire, primes, commissions du joueur et agent, …). Pour la stratégie et la tactique, vous serez également seul maître à bord pour placer vos poulains sur le terrain et choisir s’ils vont la jouer offensif ou non, jouer en contre, etc… Toutes vos décisions seront décisives pour emmener votre club… et vous-même vers la légende. Une simulation bourrée de paramètres, mais qui n’en reste pas moins extrêmement fun et complète à jouer !

Une 3D qui a du bon

Les matchs sont visualisés en 3D pour plus d’immersion

Gros changement avec les précédents opus en ce qui concerne les matchs, ce FMC 2014 arbore un moteur 3D et non plus 2D, qui va exploiter les performances de la PS Vita et rendre le jeu bien plus attirant. Alors certes, le design des joueurs ressemble au monde des Lego, mais le tout reste bien dans l’aspect simu et on ne peut que saluer l’effort des développeurs à ce niveau.

En ce qui concerne la musique, c’est bien simple : elle est inexistante ! D’un autre côté, quand on fait des choix stratégiques, devoir se retrouver avec une musique d’attente typée ascenseur risque d’agacer pas mal de gens. Au niveau des matchs, on retrouve une bonne ambiance, même si les réactions des supporters ne sont pas toujours raccord avec les actions des joueurs, mais ça permet de faire un peu le show et de rendre les rencontres plus excitante et stressantes.

Réveillez le Aimé Jacquet qui sommeille en vous !

Vous êtes fan de foot et avez l’âme d’un entraîneur ? Vous aimez la stratégie et tout ce qui se rattache à la vie d’un club de foot (transfert, tactique, défis, finances, …), alors Football Manager Classic 2014 est définitivement pour vous, et cette version nomade est tout bonnement ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle sur console !

La bande-annonce

Réalisation: 16/20

Avec ce portage de la version PC, on retrouve des graphismes de haute qualité. Le moteur 3D ne fait que renforcer l’excellente impression qui se dégage de cet opus nomade. Pour un premier coup d’essai sur la portable de Sony, on peut dire que Sports Interactive s’en sort très bien en exploitant au mieux les capacités de la console.

Gameplay/Scénario: 16/20

Un gameplay tactile adapté à la Ps Vita, un jeu fluide et facile d’utilisation, mais néanmoins quelque peu haché par un trop grand nombre de sauvegardes et des temps de chargement trop longs suivant le nombre de pays et de championnats choisis au départ.

Bande-Son: 15/20

Dans le menu, aucune musique, ce qui n’est pas un mal car on en deviendrait vite fou et on risquerait de perdre sa console dans un énorme fracas contre le mur. Pour les matchs, l’ambiance est au rendez-vous.

Durée de vie: 20/20

Une durée de vie infinie : vous enchaînez les saisons en essayant à chaque fois d’être le meilleur du monde dans le meilleur job du monde. Et si vous vous lassez, les différents challenges sont là pour vous faire souffler un peu.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Que demander de plus à un jeu de simulation que d’être réaliste et doté d’une interface plaisante ? Ce FMC 2014 est clairement une petite réussite à ce niveau. Il ne reste plus à Sports Interactive qu’à améliorer les quelques défauts cités plus hauts pour nous concocter LA simulation d’entraîneur ultime ! 



About the Author

Lil Shu
Passionné par les jeux vidéo depuis tout petit, mon premier jeu a été Resident Evil sur PSOne à l'âge de 5 ans. Un peu de cauchemars par la suite, mais ça ne m'a pas empêché de continuer à baigner dans cet univers. Je joue à toutes sortes de titres: Sport, FPS, Course, Survival Horror, Action/Aventure. Je suis également fan de cinéma, comme vous pourrez le constater avec les références citées dans mes vidéos!