Review

Sorti en 2017 sur PlayStation 4, Fallen Legion a su attirer à lui certains fans d’Action-RPG en proposant notamment des combats fortement inspirés du cultissime Valkyrie Profile de Tri-Ace. Forte d’une duologie composée de Sins of an Empire et Flames of Rebellion, la licence s’offre à présent un vrai second volet toujours développé par YummyYummyTummy et édité par NIS, j’ai nommé : Fallen Legion Revenants ! Disponible sur PlayStation 4 et Nintendo Switch, ce nouvel opus renouera-t-il avec l’aura de ses grands frères ? La réponse dans notre test complet !

Un politicien et… un fantôme ?

« Lucien va tenter de renverser le tyran Ivor par… la politique ! »

Fallen Legion Revenants vous met dans la peau de deux personnages plutôt originaux : Lucien, un politicien cherchant à renverser Ivor le tyran qui règne sur le château flottant de Weilkin, et Rowena, ancienne chancelière des lieux, accusée de trahison et exécutée tandis que son fils était jeté dans les geôles du bâtiment.

Avec sa volonté de fer la poussant à sauver sa progéniture, notre héroïne a cependant réussi à rester sur Terre sous forme spectrale. Il faut dire que le monde va mal puisqu’il est rempli de miasmes transformant les gens en monstres atroces, le château d’Ivor représentant hélas le seul refuge pour l’Humanité.

Valkyrie Profile dans l’âme

« Des combats très inspirés de Valkyrie Profile »

Vous l’aurez compris, Fallen Legion Revenants va vous faire alterner entre Lucien et Rowena au bon gré des envies du récit, chacun aidant l’autre dans ses objectifs. De fait Lucien pourra parler avec les habitants du château, les influencer, les enrôler et même participer à des votes cruciaux pour le récit, ces derniers pouvant carrément supprimer un PNJ ou renverser des alliances. Notre politicien devra aussi se soumettre à quelques séances d’infiltration et préparer au mieux l’équipe de combat de Rowena composée… d’Exemplars !

Tiens, tiens, Exemplars, ça ne vous rappelle pas « Einherjar », les fameux esprits de guerriers déchus que pouvait invoquer Lenneth, la Valkryie de Valkyrie Profile ? Et oui, les développeurs ont repris à leur compte le système de combat du hit de Tri-Ace en en modifiant quelque peu la sauce.

« Des pics de difficulté qui masque une durée de vie en berne »

De fait, les Exemplars sont des spectres issus d’armes et vous pourrez en avoir trois maximum pour vous accompagner, chacun d’entre eux étant assigné à un bouton de la manette sur lequel vous devrez appuyer pour déclencher ses attaques. Quant à Rowena, elle pourra se jeter dans la mêlée à grands coups d’orbes que vous récupérerez en faisant des dégâts aux adversaires, orbes qui pourront aussi servir à vos Exemplars pour balancer leurs attaques spéciales !

Ajoutez à cela un placement stratégique sur 4 cases en scrolling horizontal pour vos sorts de soins et votre défense ainsi qu’une parade à déclencher au bon moment afin de lancer un contre expéditif, et vous obtenez des rixes ultra jouissives malgré de violents pics de difficultés et une certaine redondance des monstres. Dommage, par contre, que le côté plateforme et Metroidvania de Valkyrie Profile n’ait pas été conservé, Rowena se contenant d’avancer toujours droit devant elle jusqu’à rencontrer des ennemis.

Une 2.5 D impressionnante 

« Une 2.5D tout bonnement sublime ! »

Si la boucle de gameplay de Fallen Legion Revenants est un peu trop redondante sur la faible durée de vie que vous proposera le soft du haut de ses 39,99€ (15h, pas assez…), il y a un point sur lequel le titre nous a littéralement envoûtés : sa réalisation graphique ! Arborant une superbe 2.5D gothique et un chara design du plus bel effet, le soft en met plein les yeux et fait indubitablement penser aux productions Vanillaware telles que Odin Sphere, Dragon’s Crown ou Muramasa, même si les décors sont beaucoup moins variés dans le bébé de YummyYummyTummy et que les temps de chargement se sont avérés un peu trop présents sur notre version Switch.

Niveau bande-son, les musiques suivent la même constante de répétitivité car pas assez nombreuses, tandis que l’on saluera la belle performance des doublages anglais pour un jeu malheureusement sous-titré… dans la langue de Shakespeare ! Et oui, pas de traduction française pour l’occasion, snif.

La bande-annonce

Note Globale N-Gamz.com: 14,5/20

Bardé d’une magnifique réalisation en 2.5D rappelant les productions Vanillaware, d’un gameplay inspiré par Valkyrie Profile, d’un univers gothique attirant et d’un scénario passionnant, Fallen Legion Revenants avait d’excellentes cartes en main pour devenir une référence. Hélas, la grande répétitivité de ses décors et de ses boucles de gameplay, le fait qu’il soit purement en anglais et qu’il souffre de loadings trop présent ainsi que l’apparition incompréhensible de monstrueux pics de difficulté destinés à masquer une durée de vie un peu faiblarde de 15h pour 40€ ne peuvent hisser le titre qu’au niveau d’un Action-RPG sympathique, sans plus. Il n’empêche que pour l’originalité de son duo de héros et de certaines de ses phases de jeu ainsi que pour ses nombreuses fins, le titre de YummyYummyTummy mérite le détour si vous êtes accro du genre.



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la quarantaine depuis peu, je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news et le vidéo-testeur de ce site (foncez sur la chaîne YouTube d'ailleurs). Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je voue un culte aux shonens/seinens tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite ou encore Asebi. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch, Inception et Tenet. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!