Review

Présenté pour la première fois à l’E3 2016 et développé par Sony Bend (les papas de Syphon Filter), Days Gone est un Action-RPG Open World Zombifique exclusif à la PlayStation 4 qui vous place dans la peau du biker Deacon St John. tentant de survivre dans les forêts du Michigan infestées de mutants, avec pour meilleure amie sa moto customisable! De fil en aiguille, vous allez devoir remettre les pièces de votre passé en place et découvrir l’implication d’une étrange société pharmaceutique dans l’apocalypse qui a frappé votre région quelques temps auparavant, vous séparant de votre bien-aimée Sarah. Tout un programme qui a longtemps été comparé à la franchise The Last of Us mais se révèle être au final bien différent, et ce n’est peut-être pas un mal. Alors, ce Days Gone va-t-il venir grossir les rangs des exclus inoubliables de l’écurie PlayStation? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 18,5/20

Days Gone, c’est une jolie claque graphique avec des environnements d’une étonnante richesse et des effets climatiques et de lumière qui poussent clairement à la contemplation. C’est très beau, magnifique même, et l’animation tient le coup pour ne pas gâcher le spectacle. Le niveau de détail et de végétation force le respect et il suffit de voir la tempête se lever de nuit où la neige tomber à gros flocons et recouvrir la flore ambiante pour s’en convaincre. On sent bien que Sony Bend a mis un soin tout particulier dans son soft, et parcourir les forêts du Michigan est un pur plaisir pour les yeux. Dommage donc que certains bugs de collision gâchent un peu la fête et que les cut-scenes n’aient pas bénéficié du même travail en termes de performance capture, surtout avec un The Last of Us: Part II qui se profile à l’horizon comme nouveau mètre-étalon du genre.

Gameplay/Scénario: 15,5/20

Si Days Gone est plutôt inattaquable en termes de réalisation graphique et de bande-son, son scénario aurait mérité une narration plus travaillée et des flash-backs jouables et sans doute un peu moins longs histoire de ne pas sortir le gamer de son immersion de façon trop brutale. On apprécie néanmoins les quelques twists du récit et le fait que le monde de Days Gone est plus riche dans son background qu’il n’y paraît, pour peu que l’on se donne la peine de visiter les bourgades traversées pour rechercher les notes et enregistrements audio relatifs à l’épidémie. Niveau gameplay, le titre de Sony nous livre quelque chose de solide et maîtrisé, avec un Open World où la liberté d’exploration et d’approche des combats est plutôt jouissive, tout comme la recherche de nids d’infectés à incendier et d’essaims à abattre ou encore les excellentes sensations de conduite de votre moto, mais il est vrai que les aventures de Deacon St John n’offrent pas grand chose de neuf dans le monde déjà plutôt encombré des Action-RPG Open World, hormis ses très bonnes sensations survival horror en phases d’infiltration.

Bande-Son: 18,5/20

Clairement l’un des excellents points du soft, la bande-son de Days Gone est magistrale à plus d’un titre et maîtrise les airs mélancoliques lors des cut-scenes sur le passé de Deacon et Sarah, aussi bien que les mélodies contemplatives lors de vos balades en forêt, sans compter les riffs anxiogènes à souhait quand un essaim d’infectés débarque. Les bruitages environnementaux, les vrombissements de votre moto et les cris des freakers achèvent de créer une ambiance unique et pleine de tension, tandis que les doublages français sont d’une très bonne qualité. On regrette juste une synchro labiale un peu à la traîne par endroits.

Durée de vie: 18/20

Comptez entre 20 et 30h de jeu pour boucler l’aventure principale. Un chiffre boosté par pas mal de quêtes annexes et d’événements aléatoires pour que chaque gamer vive sa propre aventure Days Gone. Ajoutez à cela un mode survie et des missions supplémentaires gratuites qui seront ajoutées dès le mois de juin, et vous comprendrez que vous en aurez largement pour votre argent avec le bébé de Sony Bend!

Note Globale N-Gamz.com: 17,5/20

Days Gone est un jeu solide à plus d’un titre, que ce soit dans ses phases d’infiltration, ses attaques de hordes grisantes, sa gestion du crafting, son côté contemplatif très réussi dans un Open World d’une rare beauté ou encore sa version française de qualité. Le soft est donc assurément le nouveau blockbuster de la PlayStation 4, doté d’une réalisation époustouflante, mais il aurait mérité une narration plus travaillée et quelques innovations de gameplay pour devenir une nouvelle référence du genre. En l’état, ce Days Gone n’en reste pas moins un excellent titre apte à vous scotcher à votre console durant de longues heures… en attendant une suite que l’on espère encore plus riche tant les aventures de Deacon ont le potentiel pour devenir une nouvelle saga phare de l’écurie PlayStation!



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!