Review

Maître incontesté de l’horreur du début du XXème siècle, H.P. Lovecraft a marqué de son univers des milliers d’autres oeuvres littéraires, mais aussi cinéphiles et forcément… vidéoludiques! Développé depuis 2016 par Cyanide, les papas de Styx, sur les cendres d’un projet confié en 2014 au studio Frogwares (Sherlock Holmes), Call of Cthulu sur consoles et PC s’inspire donc fort logiquement de l’excellent jeu de rôle papier éponyme pour nous livrer une aventure narrative à la première personne aux portes de la folie, que l’on s’est fait un plaisir d’ouvrir pour vous!  

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14,5/20

Call of Cthulhu ne forcera sans doute pas l’admiration des foules par sa réalisation technique, les temps de chargement entre chaque chapitre se montrant un peu longs, la modélisation des NPC étant de qualité inégale, la synchro labiale pas toujours au point et certaines textures s’avérant parfois assez cheap. Pourtant, l’univers semble crédible car il regorge de détails, et le design artistique est une franche réussite pour qui aime le style Lovecraft, avec des nuances de vert, des volutes de brumes et des effets horrifiques vraiment envoûtants.

Gameplay/Scénario: 15/20

Soyons clairs, il faut prendre Call of Cthulhu pour une aventure narrative assez dirigiste au sein de l’univers horrifique vraiment bien retranscrit de H.P. Lovecraft. Bien sûr, certaines énigmes peuvent se résoudre de plusieurs façons différentes, mais elles restent relativement rares, et c’est surtout dans les dialogues et votre façon de les aborder que se jouera la réelle liberté du soft, notamment par le biais de point de compétences à répartir dans diverses caractéristiques de connaissance, investigation, force ou encore persuasion. Cependant, on sent que The Council et sa grande personnalisation sont passés par là, aussi trouve-t-on sans doute le gameplay général de Call of Cthulhu un peu simpliste (sans parler de ses phases d’infiltration frustrantes), mais l’histoire passionnante est digne du maître de l’horreur et c’est cela que l’on recherchait: vivre une aventure aux portes de la folie. Mission accomplie en beauté!

Bande-Son: 16,5/20

Les musiques sont vraiment terrifiantes, les bruitages ambiants très réalistes et véritablement glaçants d’effroi, notamment quand votre perso fait ses crises d’angoisse, tandis que les doublages anglais sont d’excellente facture. Petit bémol: on aurait adoré une version Full FR et pas simplement des textes traduits.

Durée de vie: 15,5/20

Comptez environ 7 à 8 heures lors de votre premier parcours car vous allez forcément vous attarder sur les nombreux documents qui enrichissent le background de cette passionnante histoire. De plus, la sauvegarde étant automatique, vous allez à n’en pas douter recommencer l’aventure une fois pour prendre un chemin alternatif. Par contre, on aurait quand même aimé pouvoir rejouer d’anciens chapitres au choix et ne pas devoir se refaire tout le récit obligatoirement, des titres tels que Detroit: Become Human permettant de s’y balader plus sereinement.

Note Globale N-Gamz.com: 15,5/20

Call of Cthulhu est un très bon jeu d’aventure narratif pour qui aime le genre et est fan de H.P. Lovecraft, dont il se montre totalement digne. En effet, son récit et sa mise en scène reprennent à merveille la sombre terreur de ce maître de l’horreur, tandis que la direction artistique offre une excellente immersion dans cet univers culte au possible. Alors oui, techniquement le titre aurait pu être plus abouti, plus fluide, et on aurait adoré avoir un doublage français ainsi que plus de possibilités de personnalisation d’enquête à la façon d’un The Council, mais au final on veut vraiment connaître le fin mot de l’histoire et on n’arrive pas à lâcher la manette, un signe qui ne trompe pas et donne même envie de recommencer le titre pour découvrir les multiples fins prévues par les développeurs.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!