Review

Après avoir marqué la génération PS3/Xbox 360 avec Bayonetta 1 en 2009 et donné à la Wii U l’un de ses meilleurs jeux avec Bayonetta 2, PlatinumGames a décidé de se faire la main sur la petite dernière de Nintendo avec un troisième volet prévu pour fin d’année mais également une compilation des deux premiers opus, vendue 60€, et qui débarque en ce beau mois de février. Portage facile pour faire de l’argent ou vrai Must Have de la machine? La réponse dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 18/20

Hormis un aliasing un peu trop présent en mode portable, la résolution figée en 720p en mode dock et des soucis de caméra sur le premier Bayonetta, ces deux portages font honneur à la machine de Nintendo et se paient même le luxe d’offrir un boost dans les textures, le framerate (60fps constant) et les effets spéciaux pour un spectacle visuel de chaque instant où l’action reste toujours lisible malgré la profusion d’ennemis et de coups à l’écran! Un délire graphique permanent et hautement jouissif!

Gameplay/Scénario: 17,5/20

Si le scénario des deux opus tient sur un timbre poste et que la maniabilité tactile est vraiment optionnelle tant elle simplifie les choses, le reste n’est que pur bonheur vidéoludique! Avec Bayonetta 1 & 2, vous tenez entre les mains deux des meilleurs beat’em all de tous les temps, au gameplay aussi riche que nerveux. Mention spéciale aux pouvoirs spéciaux tout bonnement jouissifs à balancer ainsi qu’au ralentissement du temps à chaque esquive réussie, donnant lieu à des combos tout bonnement dantesques. Seul problème vraiment récurrent: jouer en mode portable a tendance à flinguer la main droite tant les joy-con sont en deçà d’une manette classique pour ce type de soft où l’esquive (ZR) est primordiale.

Bande-Son: 18,5/20

Les musiques sont rythmées en diable, avec un excellent remix de Fly me to the Moon notamment, les voix anglaises et japonaises sont au top et les bruitages claquent comme il faut. Du tout bon!

Durée de vie: 19/20

Comptez entre 12h à 13h de jeu par soft, ce qui monte la durée de vie à 25h pour le tout. Honnêtement, on vous recommande d’acquérir les deux titres, que vous le fassiez avec le 2 en boîte (60€+un code pour le 1), ou en achetant digitalement le 2 (50€) puis le 1 (10€), voire même l’inverse (30€ le 1 puis 30€ le 2… OK, cherchez pas…). A cela s’ajoutent la quête du 100% et des meilleures notes, le boost de tous vos pouvoirs, le mode coopératif en arène de Bayonetta 2…. argh, c’est trop bon!

Note Globale N-Gamz: 18,5/20

Ne tergiversez pas: que vous ayez fait les deux épisodes de Bayonetta auparavant ou pas, vous ne devez pas passer à côté de cette compilation qui booste aussi bien graphiquement que sur le plan du framerate les jeux originels, tout en leur offrant un côté portable terriblement grisant. La Switch se dote de sa première bombe vidéoludique de 2018, et elle aussi badass que sexy! Du tout bon pour le troisième volet à venir!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!