Review

Telltale Games est passé maître dans l’adaptation vidéoludique de comics en aventures narratives. Ayant déjà transformé l’essai avec The Walking Dead et The Wolf Among Us, ils s’attaquent à présent au héros masqué le plus célèbre de l’écurie DC : le ténébreux Batman ! Bien entendu, on ne change pas une recette qui gagne et ce nouveau titre à l’effigie du Chevalier Noir de Gotham se voit découpé en épisodes. Ça tombe bien, le premier vient de sortir ce 2 Août. Intitulé « Royaume de l’Ombre », il va nous permettre de décrypter le soft pour vous, pour peu que vous nous accompagniez dans notre Batmobile flambant neuve !

Batouuuuuuuuuuuuuuuuuu ! 

Retrouver Batman à ses tout débuts, voilà le pari de Telltale!

Retrouvez Batman à ses tout débuts!

Oubliez le Batman de ces dix dernières années auquel vous avez été habitué grâce au cinéma ou la télévision : bye bye le Dark Knight de Nolan, adios à l’enfant Bruce Wayne made in « Gotham », et dites bonjour au Batman jeune homme ! Inexpérimenté, paumé et se retrouvant face à des choix qui vont vite se révéler… ardus !

Comment vous évoquer le scénario de ce premier épisode… sans vous le spoiler ? Disons simplement que notre cher Batou, en arrêtant une jolie cambrioleuse, va se retrouver au cœur d’une sombre enquête qui va vite plomber le moral de l’homme derrière le costume de justicier et faire ressortir de vieux secrets de famille.

Des visages familiers… avec ou sans masque 

Une rencontre très... féline!

Une rencontre très… féline et des personnages charismatiques bien connus des fans !

Telltale Games a décidé de rester sur sa ligne directrice visuelle en proposant son graphisme si particulier mais qui fonctionne toujours ! Malheureusement moins travaillée et moins saisissante que ne l’était celle de The Wolf Among Us, l’esthétique de ce Batman est plutôt convaincante et nous immerge sans aucun problème dans la Gotham City corrompue que l’on connaît. Dommage que quelques détails viennent troubler l’œil de temps à autre, comme la démarche de Bruce/Batman qui est… comment dire… particulière.

De plus, certains couacs techniques viennent troubler l’expérience de jeu sur la version PC que nous avons eu en test (beaucoup moins sur consoles apparemment) ! Du lag, du saut de frame, voir même… du crash complet ! Connaissant le sérieux du studio de développement, on peut s’attendre à un patch rapide pour corriger tout ça, mais espérons que les prochains épisodes sortiront avec une meilleure finition.

Enquête, décisions et… actions !

Les choix se montrent déjà très intéressants, et les conséquences rapidement visibles

Les choix se montrent déjà très intéressants, et les conséquences rapidement visibles

Afin de ne pas perturber son public, Telltale ne sort également pas de sa voie de prédilection sur le plan du gameplay : Batman se présente donc sous la forme d’un point and click proposant des phases d’action à grands coups de QTE et des séquences de réflexion durant lesquelles vos choix auront un impact sur les événements à venir dans les prochains épisodes ! Attention, sur PC le soft est en QWERTY et les touches ne peuvent pas se configurer… autant dire que si vous êtes tête en l’air comme moi (je vous plains), vous allez vous mélanger les pinceaux dans le feu de l’action par moment !

Alors certes, les scènes de QTE se montrent dynamiques, les choix très intéressants mais… car il faut toujours un mais… les segments d’enquêtes se révèlent relativement ennuyeux. Relier des indices entre eux, pourquoi pas, mais la dimension « enquête policière » est bien trop linéaire et ne deviendra rapidement qu’un élément anecdotique de ce point & click classique. Dommage car il y avait là une idée géniale qui aurait certainement pu être mieux exploitée, avec diverses suppositions, possibilité de se tromper lourdement, etc… Un peu comme ce que l’on peut trouver dans la saga Sherlock Holmes, par exemple. D’un autre côté, on vous rappelle qu’il s’agit du premier épisode de cette aventure qui en comptera cinq au final, et qu’il se révèle de fait assez peu interactif au final, la volonté du développeur étant clairement de mettre en place son intrigue, faisant de nous des spectateurs bien plus que des acteurs réels. Gageons que les volets suivants se concentreront un peu plus sur les énigmes, les déductions et les phases jouables jusqu’à trouver le parfait mélange entre narration et action.

I’m Batman !

Visuellement, ce Batman fait parfois un peu cheap, surtout si on le compare à l'incroyable The Wolf Among Us!

Visuellement, ce Batman fait parfois un peu cheap, surtout si on le compare à l’incroyable The Wolf Among Us!

Des voxographies toujours émouvantes, des musiques magiques, voilà à quoi nous ont habitués les précédentes productions de Telltale. Qu’en est-il pour ce Batman ? Bon, asseyez-vous confortablement : si je vous dis que Troy Baker s’est chargé de la voix de Bruce Wayne / Batman, ça vous parle ? Oui, oui, il s’agit bien du même homme qui se cache derrière Booker de Bioshock Infinite, Joel de The Last of Us ou encore Sam Drake de Uncharted 4, rien que ça ! Et encore, il s’agit d’une partie infime de son palmarès. En clair, ce monsieur est une référence dans le milieu et le voir apporter sa voix et son savoir-faire au Chevalier Noir de Gotham fait clairement plaisir à entendre. Rassurez-vous également pour les autres protagonistes : pas de faute de parcours, le doublage est excellent !

Niveau mélodies, si le thème musical de The Walking Dead était génial, alors que celui de The Wolf Among Us s’avérait fabuleux, ici… rien d’aussi bon malheureusement, mais une bande-son qui fait le boulot néanmoins, nous entraînant dans l’univers de l’Homme Chauve-Souris sans faux semblant. Enfin, signalons que le soft est en anglais, sous-titré français, et comporte malheureusement quelques traductions un peu bugguées par endroits, quand elles ne sont pas carrément absentes. Dans un titre où vos choix doivent se faire en temps limité, certains joueurs pourraient se sentir à la ramasse. Heureusement, ces instants ne sont pas légion.

Telltale Games… ou les rois de la torture psychologique 

Oui, parce que ça suffit maintenant ! Telltale nous pond des soft géniaux avec des scénarios qui nous emmènent loin, des doubleurs convaincants, des QTE bien fichus et… on nous laisse poireauter pour la suite ! Alors, on fait quoi en attendant ? On se relance l’épisode plusieurs fois pour voir où mènent les autres choix ? On se met au tricot ? On scrute le net en attendant fébrilement une date pour la suite ? Tout ça en même temps ? Vous l’aurez compris, ce Batman : « Le Royaume de l’Ombre » ne représente peut-être pas le meilleur lancement d’un jeu Telltale, nous laissant plus le contempler qu’interagir avec lui, mais d’un point de vue scénaristique, on bave d’avance sur ce que l’équipe nous réserve !

La bande-annonce

Réalisation: 14/20

J’ai envie de mettre plus, puis moins, puis plus… Bref cet épisode nous plonge dans l’ambiance de Gotham, dans l’univers et la tête de Bruce, sans tomber dans la mauvaise adaptation de comics. Une bonne chose donc, malheureusement les lags noircissent un chouïa le tableau et les visuels se montrent bien moins inspirés que l’incroyable The Wolf Among Us. Ainsi, ce Batman propose certains plans qui font clairement cheap, ce à quoi Telltale ne nous avait pas habitué et que l’on espère voir corrigé dans le deuxième épisode.

Gameplay/Scénario: 16/20

La maniabilité est accessible à tous et le soft répond bien durant les phases de QTE (mais pourquoi ne pas avoir inséré de mode AZERTY ?). Les choix se révèlent plutôt intéressants mais le fait de déjà connaître Batou (« sa vie, son œuvre ») vont forcément orienter certains joueurs dans leur façon de décider. L’avenir nous dira si c’est une bonne chose ou non ! Le scénario, élément essentiel d’un Telltale, tient la route. Il se montre léger au départ mais prend vite de l’ampleur jusqu’à nous laisser sur un sacré cliffhanger ! Seuls bémols au final : des phases d’enquêtes moins intéressantes que prévues et cette sensation d’être bien plus spectateur qu’acteur.

Bande-Son: 17/20

Le casting vocal est génial, les intonations sonnent toujours justes sans jamais tomber dans la caricature et les émotions sont présentes. Que demander de plus ? Ah si, un thème musical un peu plus présent et la disparition des bugs d’affichage des sous-titres.

Durée de vie: -/20

Comptez deux bonnes heures pour finir ce premier épisode. A vous de voir, si vous comptez relancer le soft à foison pour profiter des autres choix et de leurs répercussions. La fonction Crowd Play, qui propose à des spectateurs de voter pour répondre à votre place, apporte une touche sympa et originale pour ne pas se lasser trop vite, mais je m’éviterai à donner une note sur la durée de vie réelle de ce titre qui ne compte, pour l’instant, qu’un seul épisode. On se revoit dans quelques mois une fois la totalité de l’histoire entre nos mains ?

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Batman : Le Royaume de l’Ombre parvient à placer habilement les bases de son intrigue tout en présentant Gotham et ses visages connus, sans forcément nous inonder d’informations. La tension monte progressivement, l’ampleur de nos choix se ressent plus rapidement qu’à l’accoutumée et laisse présager que l’on va se mordre les doigts sur certains d’entre eux dans les épisodes suivants. Les divers points noirs du soft, à savoir des lags, des musiques pas si épiques que ça et des visuels parfois un peu cheap, ne sont pas nuisibles en eux-mêmes mais font quelque peu tâche dans une production de cette ampleur. Espérons que Telltale en tienne compte pour son épisode deux que l’on attend désormais avec une sacrée impatience ! 

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !